logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Création d'entreprise : 2010 poursuit à la hausse

Publié le

A la mi-janvier, l'Insee a publié la radioscopie des entreprises créées en 2010. Si le statut d'auto-entrepreneur affiche les plus forts taux de progression, le nombre de création en sociétés "classiques" repart à la hausse. Explications.

Avec 622 000 entreprises créées, soit +7% par rapport à 2009, 2010 s'affiche encore comme un bon millésime. « La hausse est nette, même si elle est très inférieure à celle de 2009 (+ 75 %), année où le régime de l’auto-entrepreneur avait été mis en place avec un très grand succès » précise l'Insee.

Des auto-entrepreneurs, mais pas seulement

Sans vraiment de surprise, une entreprise sur deux a été créée sous le statut d'auto-entreprise, confirmant ainsi le succès de ce dispositif. Ainsi, 359 700 nouveaux auto-entrepreneurs se sont lancés en 2010, soit une hausse de 12% par rapport à 2009. « L’augmentation du nombre de demandes de création d’auto-entreprises est nettement plus forte chez les artisans (+ 17 %) et les professions libérales (+ 16 %) que chez les commerçants (+ 3 %). » Dans le même temps, la création en sociétés classiques après avoir enregistrée une baisse de 6% en 2009 s'est redressée en 2010 avec un total de 163 600 créations (+ 7 %). Comme le souligne l'Insee « Une entreprise nouvelle sur quatre est une société et les formes juridiques unipersonnelles sont de plus en plus fréquentes. »

Ainsi, parmi les entreprises créées sous forme de société en 2010, 81 % sont des sociétés à responsabilité limitée (SARL) et 14 % des sociétés par actions simplifiées (SAS). « Le nombre de créations de SARL unipersonnelles progresse très vite (+ 47 %), au détriment des autres SARL (− 8 %). En 2010, les SARL unipersonnelles représentent 29 % des SARL et 24 % de l’ensemble des sociétés. » La part des sociétés par actions simplifiées (SAS) augmente elle-aussi très nettement depuis 2008 (4 % en 2008, 10 % en 2009, 14 % en 2010). Le succès de la SAS s'explique principalement par l'évolution législative récente qui « fait qu’un capital minimum n’est plus exigé pour les sociétés par actions simplifiées immatriculées depuis le 1er janvier 2009. » Un entrepreneur peut ainsi créé une SAS avec 1 € alors qu'il lui fallait un minimum de 37 000 € auparavant. La quasi-totalité des demandes de création d’auto-entreprises se font sans salarié. Globalement, la proportion de créations sans salarié reste comme en 2009, très élevée (95 %). « En dehors des créations d’auto-entreprises, 87 % des créations se font également sans salarié. »

Des secteurs dynamiques et d'autres moins

« Le nombre total de créations d’entreprises est en hausse dans la plupart des secteurs, mais plus particulièrement dans la construction (+ 14,8 %), les transports (+ 14,6 %) et les activités immobilières (+ 12,8 %) » précise l'Insee. Dans le sous-secteur du commerce, les créations n’augmentent que de 0,6 %. « Le seul secteur dans lequel le nombre de créations diminue est celui de l’information et de la communication (− 0,9 %). Il ne représente toutefois que 5 % des créations de 2010. »

En terme géographique, La Réunion, la Guyane, l’Île-de-France et la Guadeloupe sont les quatre régions où les créations d’entreprises augmentent le plus en 2010. Cette flambée des créations notamment dans les DOM s'explique par l’adaptation, fin 2009, du régime microsocial (régime spécifique à l’auto-entrepreneur) aux spécificités des DOM pour les cotisations sociales. « En 2010, le nombre total de créations progresse dans toutes les régions à l’exception du Poitou-Charentes, de la Corse et de la Bourgogne. » Ces moindres performances s'expliquent en grande partie par la baisse du nombre de demande de création d'auto-entreprises (-5% en Poitou-Charentes, -4,1% en Bourgogne et -0,1% en Limousin).

Des créateurs plus jeunes

Selon les chiffres de l'Insee, « les créateurs d’entreprises individuelles en 2010 ont en moyenne 38,2 ans (38,7 en 2009). » Près des deux tiers des créateurs d’entreprises individuelles (64 %) sont des hommes, une proportion comparable à celle des seuls créateurs auto-entrepreneurs. « Les femmes créent le plus souvent des entreprises de soutien aux entreprises (25 %), de commerce, transports, hébergement et restauration (24 %) ou d’autres services aux ménages (22 %). Les hommes privilégient le commerce, transports, hébergement et restauration (26 %), la construction (22 %) et le soutien aux entreprises (21 %). »


 

Dominique, TOUTE LA FRANCHISE©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top