logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Ouvrir une station de lavage en franchise : quels réseaux choisir ?

Autobella, Cosméticar, Ecolave, Lavatrans...

Publié le

Dans le secteur de l'automobile, le lavage des véhicules de particuliers, des flottes d'entreprises et des camions font depuis des années déjà l'objet d'un développement en franchise. Quels sont les réseaux à suivre ? Découverte.

Ouvrir une station de lavage autoL'automobile est, en France, un secteur de poids dans le budget des ménages. Entre l'achat du véhicule neuf ou d'occasion, l'entretien, la réparation, le carburant, l’assurance, les Français dépensent plus pour leurs voitures que pour l’alimentation. Deuxième poste de budget après le logement, l'automobile est un secteur qui connaît naturellement un fort développement. Ceci est vrai pour la réparation et l'entretien mécanique, mais aussi pour le lavage. Et à raison de 7 lavages en moyenne par an, le marché est récurrent.

Un marché, trois techniques

Sur le marché du lavage automobile, trois grandes techniques cohabitent : le lavage haute pression, qui domine le marché avec peu ou prou 50 % de parts de marché, le lavage traditionnel au rouleau et le lavage écologique sans eau. Si, sur les deux premières techniques, une enseigne développée en franchise (Eléphant Bleu, pour ne pas la citer) domine le secteur, des alternatives existent comme notamment l’enseigne Astikoto, et de façon plus ciblée Lavatrans, qui focalise ses prestations uniquement sur le lavage de poids lourds. Pour ce qui concerne le lavage écologique sans eau, les opportunités en franchise sont multiples avec des enseignes comme Autobella, Cosméticar ou encore Ecolave et Auto Nettoyage.

Quelles différences en termes de marché pour les trois techniques ? La première et la deuxième ont des logiques de fonctionnement assez proches. Le client vient classiquement au centre de lavage pour laver son véhicule lui-même ou le faire laver par un professionnel. Pour la troisième technique, la logique est très différente puisqu’en effet, c’est le centre de lavage qui vient là où le véhicule se trouve. Cette différence de taille permet aux entreprises de lavage sans eau de marquer des points aussi bien auprès des particuliers que des professionnels.

Le lavage sans eau, un marché exponentiel

Lancé dans le milieu des années 2000, le lavage écologique sans eau de véhicules offre aux créateurs d’entreprises de belles opportunités de business. En effet, le lavage de véhicules est une activité récurrente par nature et les clients une fois conquis sont fidèles. Cela vaut pour les particuliers, mais aussi et surtout pour les professionnels qui trouvent dans la formule, une solution pratique et économique pour garder leur flotte de véhicules propre. Concessionnaires auto, grandes entreprises publiques, grands comptes privés... quasiment toutes les chaînes spécialisées dans le lavage auto sans eau apportent à leurs franchisés un volant d’affaires minimum avec des contrats signés à l’année nationalement. Le fait que le centre de lavage se déplace là où les véhicules se trouvent permet de limiter les déplacements et les immobilisations des flottes. Réalisé sans eau, le lavage peut être aussi réalisé sur les parkings en toute autonomie. L’aspect écologique de la technique a donc des avantages environnementaux mais aussi des avantages pratiques au quotidien.

Un business accessible et rentable

Ouvrir une station de lavage en franchise est accessible à tous. Nul n’est besoin en effet d’avoir un diplôme spécifique pour se lancer. Chaque réseau propose ainsi des formations initiales parfaitement rodées qui permettent en quelques semaines de commencer à travailler. Financièrement aussi, le lavage sans eau est abordable. Avec un apport personnel de 3 à 15.000€, il est ainsi possible de démarrer l'activité rapidement en version mobile. L’activité pouvant s’exercer sans local, l’investissement global d’installation est limité (pas d’aménagement spécifique, pas de droit au bail, etc.). Après le lancement, les coûts d’exploitation sont également réduits puisqu’il n’y a pas de frais de local ni de frais de structure. Selon les concepts, le CA moyen d'une unité oscille entre 120.000 et 150.000€ après deux ans. En moyenne, le volant d’affaires est à 80 % dégagé par le lavage de flottes professionnelles et à 20 % par le lavage des véhicules de particuliers.

Les franchises à suivre pour ouvrir sa station de lavage

Plusieurs enseignes sont présentes sur le marché du lavage auto parmi lesquelles :

Autobella : Développée en franchise depuis 1999, l'enseigne Autobella compte plus de 75 unités de lavage mobiles en France et à l’international. Contrairement à la plupart de ses concurrents, les centres de lavage Autobella sont uniquement fixes. Outre le lavage, le réseau commercialise également ses produits Autobella et CristalCar depuis 2003 et propose le Service Smart Repair depuis 2005 (remplacement de pare-brise, réfection des optiques de phare, réparations esthétiques de carrosserie comme le traitement des rayures, la rénovation/réparation des tissus et cuirs, rénovation des jantes, débosselage...). Pour rejoindre ce réseau leader en France depuis plus de 10 ans, le candidat doit disposer d'un apport personnel de 8000€ (droit d'entrée 10.000€ - investissement global entre 5000 et 15.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 150.000€.

Ecolave : Créée en 2008 et lancée en franchise en 2009, l’enseigne Ecolave propose elle aussi une offre complète de nettoyage écologique sans eau pour les professionnels et les particuliers. Ecolave prend en charge le lavage de tous les VL mais aussi des bus et des camions. En complément du lavage, Ecolave propose aussi des solutions de rénovation des optiques de phares, le polissage et le lustrage des carrosseries, la pose de film solaire, la rénovation des tissus d'intérieur de véhicules, le déstickage et la réparation des pare-brise. A la tête de 56 points de vente, Ecolave se déploie en France soit en unités mobiles, soit en unités fixes. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel de 4000€ (droit d'entrée 5000€ - investissement global 17.200€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à plus de 100.000€.

CosmétiCar : Développée en licence de marque depuis 2008, l’enseigne CosmétiCar affiche une soixantaine d’unités installées. Depuis 2010, aux lavages sans eau de tous véhicules (auto, bateaux, machines agricoles…), l’enseigne ajoute des prestations complémentaires comme la rénovation des optiques et de la carrosserie. Pour rejoindre CosmétiCar le créateur a le choix entre deux formules : l'unité mobile et le centre de lavage en pôle fixe. Le candidat doit disposer d'un apport personnel de 3000€ (droit d'entrée 5.500€ - investissement global 16.900€ pour une unité mobile). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne entre 100 et 185.000€ pour une unité mobile.

Auto Nettoyage : Lancé en franchise depuis 2011, Auto Nettoyage se spécialise dans le nettoyage sans eau en unités mobiles. Forte de 14 points de vente, l'enseigne se positionne sur des prestations résolument haut de gamme, qualité garantie. Pour rejoindre ce réseau à forte valeur ajoutée, le candidat doit disposer d’un apport personnel minimum de 12.000€ (droit d'entrée 7000€, investissement global 34.800€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 250.000€.

Astikoto : Développée en franchise depuis 2013, l'enseigne Astikoto se positionne comme la spécialiste de la maintenance esthétique de tout véhicule. Chaque centre de lavage fixe (rouleaux et haute pression) propose deux espaces complémentaires : un espace libre-service “assisté et conseillé” et un espace “prestations personnalisées”. Le développement de cette enseigne se concentre actuellement sur l’ouest de la France avec deux succursales et cinq franchisés. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d’un apport personnel minimum de 120.000€ (droit d'entrée 15.000€, investissement global entre 120 et 450.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 160.000€.

Lavatrans : Développée en franchise depuis 2002, l'enseigne Lavatrans est le premier réseau national de station de lavage poids lourds. Toutes les stations sont équipées de deux pistes de lavages : une en « full-service » et une en « self-service ». Un système d'abonnement forfaitaire permet aux clients d'effectuer les lavages de leurs véhicules dans n'importe quelle station du réseau en France. Pour rejoindre ce réseau, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 100.000€ (droit d'entrée 22.900€, investissement global 200.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 350.000€.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,2/5 - 6 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top