logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Devenir multi-franchisé ou pluri-franchisé

Tout savoir sur la multi-franchise et la pluri-franchise

Publié le

Une fois leur activité lancée et après avoir atteint un rythme de croisière, de nombreux entrepreneurs franchisés sont tentés d’ouvrir de nouvelles franchises afin développer leur affaire. Si l’idée est séduisante, elle n’est pas pour autant systématiquement profitable : la multi-franchise, comme la pluri-franchise, doivent être murement réfléchies et s’inscrire dans un projet solide. La capacité du franchisé à devenir un chef d’entreprise multisites est un impératif à la réussite d’un tel projet. 

Devenir multi-franchisé ou pluri-franchisé

La multi-franchise : une extension d’activité courante 

La multi-franchise consiste, pour un franchisé déjà à la tête d’une entreprise franchisée, à étendre son activité en ouvrant une ou plusieurs nouvelles franchises sous la même enseigne. Les entrepreneurs sont toujours plus nombreux à se lancer dans l’aventure de la multi-franchise pour les nombreux avantages qu’elle implique. Ouvrir une deuxième entreprise sous la même enseigne, voire plus, permet de mutualiser certains coûts relatifs à la gestion administrative, en employant par exemple une seule secrétaire ou un seul comptable pour plusieurs points de vente. Cela facilite également la gestion des stocks. Un franchisé à la tête de deux magasins Bureau Vallée, par exemple, peut aisément réaffecter les stocks de ses magasins pour pallier une rupture, un retard de livraison ou, à l’inverse, écouler des produits commandés en trop grande quantité. La multi-franchise offre aussi à l’entrepreneur plus de poids dans les négociations avec ses fournisseurs pour l’obtention de remises ou de délais de règlement plus longs. 

L’entrepreneur qui envisage de devenir multi-franchisé bénéficie aussi d’un statut spécial et d’avantages auprès de son franchiseur.  Il est courant de voir des franchiseurs accorder des droits d’entrée réduits pour le second point de vente, certains ne demandant même aucun frais supplémentaire. Si les franchiseurs se montrent généreux, c’est que la multi-franchise est aussi avantageuse pour eux qu’elle l’est pour le franchisé. Ils connaissent déjà le franchisé, ses compétences, sa capacité à développer et représenter la marque. Ils n’ont, en outre, pas à investir dans sa formation initiale puisque celui-ci maitrise déjà le concept. Pour ces mêmes raisons, les banques sont également plus enclines à financer les projets d’un franchisé qui se lance en multi-franchise après avoir réussi à développer avec succès un premier point de vente.  

En résumer, la multi-franchise consiste à dupliquer un succès tout en profitant d’une mutualisation de certaines charges pour une meilleure rentabilité. 

La pluri-franchise : un moyen de diversifier son activité 

La pluri-franchise consiste à ouvrir de nouvelles franchises mais sous une autre enseigne. Le principal atout de la pluri-franchise est de permettre une diversification d’activité. Diversifier son activité permet au chef d’entreprise de limiter les risques, par exemple en cas de dégradation d’un marché ou de défaillance du franchiseur. C’est aussi une bonne manière de préserver sa trésorerie face à la saisonnalité de certaines activités.  

La pluri-franchise reste cependant moins répandue que la multi-franchise pour diverses raisons. Elle demande de solides compétences en gestion d’entreprise et management ainsi que des fonds généralement plus importants. Certains franchiseurs sont également réfractaires à ce que leurs franchisés dirigent des points de vente d’une autre enseigne pouvant entrer en concurrence avec la leur. Sur un même marché, les franchiseurs les plus à même d’accepter et même d’encourager leurs franchisés à se développer en pluri-franchise sont les groupes détenant plusieurs enseignes, comme par exemple EMOVA Group qui développe les enseigne Monceau Fleurs, Happy ou Rapid’Flore. En revanche, si l’entrepreneur entend se lancer sur un autre marché que le sien et dispose des compétences et fonds nécessaires pour réaliser ce projet, rien ne s’y oppose. 

La multi-franchise encouragées par les franchiseurs… sous certaines conditions 

La multi-franchise est très largement encouragée par les franchiseurs, pour les raisons évoquées précédemment. Pour la grande majorité des réseaux de franchises, la volonté des entrepreneurs à ouvrir plusieurs sites est même un facteur de recrutement. Cependant, tous les réseaux ne sont pas favorables à la multi-franchise et, surtout, aucun ne l’accordent systématiquement à ses franchisés. Avant même de s’engager avec un réseau, il est indispensable de se renseigner sur sa politique en la matière.  

Pour accorder l’exploitation d’une nouvelle zone à un franchisé, les franchiseurs se basent sur plusieurs facteurs. Le premier d’entre eux est bien sûr la bonne santé et les performances de la première franchise implantée qui doit avoir atteint son rythme de croisière, afficher une bonne rentabilité et une organisation bien rôdée. Le second facteur déterminant est le profil même du franchisé : celui-ci doit avoir les capacités de diriger plusieurs unités, c’est-à-dire justifier de solides compétences en organisation, gestion et management. Enfin, c’est au franchisé de monter son projet avec sérieux pour démontrer au franchiseur la pertinence d’une implantation sur une nouvelle zone à travers, notamment, la production d’une étude de marché. Si ces critères ne sont pas respectés, il y a de très fortes probabilités que le franchiseur refuse ou reporte l’ouverture d’une nouvelle unité.  

Savoir déléguer tout en étant présent, prérequis de la multi-franchise et pluri-franchise 

Etre chef d’entreprise multi-franchisé implique de savoir déléguer tout en étant présent. Diriger deux entreprises, voire plus, n’a rien à voir avec la direction d’une seule. Après s’être pleinement investi dans le développement de son entreprise, réalisant soi-même de nombreuses taches et supervisant de près, il n’est pas évident d’avoir à déléguer sa gestion à un collaborateur pour lancer une seconde affaire. Savoir déléguer et faire confiance est donc un prérequis indispensable à la multi-franchise comme à la pluri-franchise. Savoir déléguer ne veut cependant pas pour autant dire être absent. Il est essentiel que le franchisé passe régulièrement dans ses différentes unités, pour animer ses équipes et être en capacité d’intervenir rapidement en cas de problème.  

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,4/5 - 10 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top