logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

E-commerce : +12% au 3e trimestre

A 16,9 milliards d’euros

Publié le

La Fevad a récemment dévoilé les résultats en hausse de son baromètre sur les ventes internet au 3e trimestre. Les market places et les ventes sur mobile confirment leurs rôles d'accélérateurs de croissance.

e-commerce chiffres troisième trimestreLe 22 novembre dernier, la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) a publié les résultats de son dernier baromètre des ventes internet pour le 3e trimestre 2016. Réalisé sur près de 195.500 sites marchands actifs, cette étude pointe une croissance en hausse de 12% sur la période. Selon le baromètre Fevad, les ventes de Noël (novembre + décembre) devraient représenter plus de 13,5 milliards d’euros, en hausse de près de 10% par rapport à l’an dernier. « Grâce à l’acquis de croissance des 9 premiers mois de 2016 (+14%) et aux prévisions de vente pour Noël », la Fevad estime que le marché du e-commerce français devrait passer le cap des 70 milliards d’euros sur l’année 2016.

Un 3e trimestre dynamique

Selon la Fevad, l’activité des ventes sur internet au 3e trimestre est toujours dynamique et affiche une croissance de 12%, et ce, « malgré un retournement des chiffres de la consommation des ménages ». Au total, les ventes sur internet du trimestre ont atteint 16,9 milliards d’euros (vs 15,1 milliards d’euros au 3e trimestre 2015). Cette hausse est portée par un nombre de transactions toujours en augmentation de +17% (227 millions au 3ème trimestre). A l'inverse, le montant moyen de la transaction poursuit à la baisse avec un nouveau recul de 4% sur un an pour descendre à 75 euros. « Sur 10 ans, le panier a perdu 13% ; cette baisse est le reflet de l’évolution des comportements d’achat sur internet et tend à rapprocher progressivement le panier moyen sur internet de celui en magasin. »

Si le montant du panier moyen flanche, le nombre d’achats en ligne par acheteur augmente à 7,9 achats par acheteur sur le trimestre (vs 7,2 au 3ème trimestre 2015). « Ainsi, le montant dépensé par acheteur au 3e trimestre augmente encore et atteint 590 euros (vs 562 euros au 3e trimestre 2015). » Par ailleurs, l’augmentation du nombre de sites marchands actifs se poursuit (+9% en un an) à 195.450 contre 178.500 au 3e trimestre 2015. « La barre des 200.000 sites marchands devrait donc être franchie cette année. »

Les market places et les ventes sur mobile tirent la croissance

La croissance de 6% pour les sites de ventes de produits de l’indice iCE 40 (qui mesure la croissance des sites leaders, à périmètre constant) est moins importante que celle observée sur la première partie de l’année (+8% au T1 et +12% au T2). Cette contre-performance tient notamment au « repli de la consommation des ménages au T3 qui semble avoir particulièrement affecté certains secteurs tel que celui de l’habillement et du textile qui enregistre une baisse de ses ventes de près de 7% sur un an (source IFM). » Dans le même temps, les sites de ventes aux professionnels progressent de 5%. Du côté des market places et des ventes sur mobile, elles poursuivent respectivement à la hausse et confirment leurs rôles d'accélérateurs de croissance. Dans le détail, au 3e trimestre, l’indice iCM (qui mesure les ventes sur l’internet mobile smartphones et tablettes numériques, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marchés) augmente de 30% ! « Le panier moyen est plus bas sur smartphones & tablettes : environ 20% inférieur au panier moyen global des enseignes du panel iCM (produits-tourisme). » Et les places de marché ? Selon l’indice iPM (qui mesure le volume des ventes réalisées sur les places de marché de l’iCE 40), les ventes progressent de 15% au 3ème trimestre. « Les ventes sur les places de marché atteignent 30% du volume d’affaires des sites de l’iPM soit 3 points de plus en un an. »

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top