logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Fraude à la carte bancaire : ça diminue en 2015 !

Selon le dernier rapport de l'OSCP

Publié le

Selon les derniers chiffres de l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement (OSCP), le taux de fraude sur les paiements par carte à distance diminue, mais il reste supérieur à celui des autres transactions.

repli de la fraude aux cartes de paiementLe 5 juillet dernier, l’Observatoire de la sécurité des cartes de paiement (OSCP) a rendu public son dernier rapport annuel pour l'année 2015. Les statistiques de l'an dernier confirment la poursuite du repli amorcé en 2014 de la fraude domestique sur les paiements par carte. Ce repli concerne tous les segments, y compris les paiements à distance. « Pour la première fois depuis la création de l’Observatoire en 2002, la fraude domestique a baissé en valeur (225 millions d’euros, contre 235 millions d’euros en 2014) et en taux, tant dans son ensemble (0,040%, contre 0,043% en 2014), que pour chacun des grands modes d’utilisation : paiement de proximité, retraits aux distributeurs automatiques et paiements à distance. »

Dans le détail, la fraude sur les paiements de proximité domestiques atteint en 2015 son taux le plus bas historique à 0,009% (moins de 1 euro pour 10.000 euros de transactions). Concernant le paiement en mode sans contact, les premières données complètes placent ce mode de paiement « à un niveau faible et intermédiaire entre celui des paiements de proximité et celui des retraits aux distributeurs automatiques de billets, à 0,019%. Cette fraude a pour origine exclusive le vol ou la perte de la carte, ce qui confirme l’absence de vulnérabilité technologique spécifique à ce canal. »

Le taux de fraude sur les retraits aux distributeurs quant à lui se replie légèrement, à 0,033% (1 euro de fraude pour 3000 euros de transactions).

Le taux de fraude sur les paiements à distance domestiques est lui aussi orienté à la baisse pour la quatrième année consécutive, « mais reste toutefois plus de vingt fois supérieur à celui des paiements à un terminal, à 0,228% » (1 euro de fraude pour 440 euros de paiements). Cette proportion fait des paiements à distance le maillon faible de la sécurité bancaire en représentant toujours « la majeure partie de la fraude en montant (66,5%) alors qu’ils ne constituent que 11,6% du montant total des paiements au niveau domestique. »

L'autre maillon faible de la sécurité bancaire c'est la fraude transfrontière. Celle-ci continue de se développer de façon significative, « pour approcher les 300 millions d’euros en 2015, soit une progression de 30 millions d’euros sur un an (avec un taux de fraude de 0,372%). » Globalement, les transactions transfrontières supportent ainsi « 57% de la fraude, alors qu’elles ne représentent que 12,6% du total des paiements en montant. » Le taux de fraude transfrontière avec une carte française est plus élevé hors zone SEPA (0,692%) qu'en zone SEPA (0,459%).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top