logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Soldes d'été : Les boutiques d'habillement pessimistes

Selon un sondage de la FNH

Publié le

Selon la Fédération Nationale de l'Habillement, les détaillants spécialistes en prêt-à-porter n'ont pas le moral. Entre stocks élevés et gros rabais, les soldes d'été s'annoncent assez moroses.

Soldes d'étéLe sondage d'avant soldes réalisé par la Fédération Nationale de l'Habillement au 20 juin est pessimiste. Pourquoi ? Principalement parce que les ventes du 1er semestre 2016 (par rapport à la même période de l'année en 2015) ressortent majoritairement en baisse (pour 77,4% des répondants). 14,1% des sondés constatent des ventes stables et seulement 8,5% des ventes en hausse.

Ces mauvais chiffres sont confirmés également par les chiffres de l'observatoire économique de l'Institut Français de la Mode. La faute sans doute à un printemps pluvieux et froid, au cours du mois d’avril 2016, les chiffres d’affaires des distributeurs ont accusé en moyenne un repli de 6,1% en valeur, par rapport à avril 2015. Tous les circuits de distribution ont subi ce recul de leur activité commerciale. « Les résultats sont compris entre un repli de 3,4% pour la V.A.D. et une chute de 14% pour les hypers et supermarchés. » Pour les quatre premiers mois de l’année 2016, la consommation textile-habillement a connu une orientation légèrement négative : -1,4% en valeur par rapport à la même période de 2015.

Ces méventes de ces derniers mois ont une incidence directe sur les stocks à la veille des soldes d'été. 60% des répondants attestent ainsi d'un niveau de stocks élevé et 37,4% d'un niveau normal.

Cette surabondance des stocks va, semble-t-il, largement inciter les détaillants à faire varier le curseur des réductions accordées à la hausse dès la première semaine de soldes. Près de 40% des sondés envisagent ainsi d'entrée de jeu de proposer des rabais de 30 à 35%, 22,1% envisagent des rabais de 36 à 40%, 20,9% resteront sur des rabais compris entre 20 et 29%. 15,7% pensent au contraire proposer, dès la première semaine de soldes, plus de 40% de rabais.

Interrogés sur leur sentiment concernant le déroulement de cette campagne de soldes d'été 2016, 73,4% des sondés répondent négativement. 62% ne présenteront pas de nouveautés pendant les soldes. Et pour ceux qui en présenteront, ces nouveautés ne seront pas significatives dans le CA du moment : 72,7% pensent ainsi que la proportion des ventes de nouveautés pendant les soldes représentera moins de 20% des ventes.

Pour mémoire, les soldes d'été 2016 ont débuté le mercredi 22 juin et se poursuivront jusqu'au 2 août.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top