logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le centre-ville : un lieu convivial et toujours attractif !

Entre shopping et loisirs

Publié le

Dans le cadre des 11e assises nationales du centre-ville qui se sont tenues à Rennes début juin, l'association Centre-Ville en Mouvement et Clear Channel ont demandé à l'institut CSA de sonder les Français sur leurs attentes et usages du centre-ville. Instructif !

Les Champs-Elysées à ParisLe baromètre du centre-ville & des commerces est une première au niveau national. Réalisé par l'institut CSA pour l'association Centre-Ville en Mouvement et Clear Channel, il vise à cerner ce qu'attendent les Français d'un centre-ville et à faire en parallèle le point sur les usages. Ce qu'il ressort de ce coup de sonde est instructif pour les réseaux de franchise. En effet, bon nombre de réseaux animent les centres-villes et en savoir plus sur les habitudes des consommateurs en centre-ville peut être déterminant pour orienter les futures implantations.

Des motivations variées

Selon ce baromètre, près d'un Français sur deux préfère vivre en ville (60% en centre-ville). Pourquoi aiment-ils la ville et y viennent-ils sans forcément y habiter ? A 55% pour se rendre à un rendez-vous (médecin, coiffeur, etc.). Ce chiffre atteint même 62% chez les 65 ans et plus. La deuxième motivation est le shopping à 51%. Là encore, de grandes fluctuations sont notées par le CSA, puisqu'en effet, la proportion des moins de 35 ans sur cette motivation shopping grimpe à 60% (56% pour les femmes). Les démarches administratives (CAF, mairie, Poste, banque, etc.) talonnent la motivation shopping avec 49%. Suivent, les sorties dans un lieu convivial comme un restaurant ou un bar (42%, 57% chez les moins de 35 ans), les courses alimentaires (40%, 50% chez les 65 ans et plus), et les activités de loisirs comme le sport, le cinéma, la visite de musées (38%, 45% chez les moins de 35 ans). Ces quelques chiffres démontrent que l'attractivité du centre-ville est plurielle. Globalement, 72% des sondés déclarent qu'ils se rendent au moins une fois par semaine en centre-ville. 63% se disent attachés à leur centre-ville. Et plus on fréquente le centre-ville, plus on s'y attache ! Ainsi l'attachement au centre-ville atteint 81% chez les sondés qui déclarent y venir 3 à 5 fois par semaine, à l'inverse, la proportion s'effondre à 20% d'attachement chez les sondés qui déclarent y venir moins d'une fois par mois.

Mode, beauté et cadeaux en centre-ville

Interrogés sur leurs habitudes de consommation, les Français plébiscitent le centre-ville pour le shopping plaisir. 68% des sondés déclarent ainsi préférer le centre-ville pour les services/loisirs (17% en hyper/super de périphérie, 8% en supermarché de centre-ville, 42% en centre commercial, 36% sur internet) et 64% pour les produits plaisir/cadeaux (32% en hyper/super de périphérie, 13% en supermarché de centre-ville, 41% en centre commercial, 18% sur internet). Deux autres secteurs en centre-ville sont également bien placés dans les habitudes des Français : les produits de santé/beauté (51%) et les articles de mode (51%). A l'inverse, les scores les moins élevés concernent les produits alimentaires non frais et domestiques (17% vs 71% en hyper/super de périphérie), les articles de décoration et ameublement (26% vs 65% en centre commercial), les produits culturels (31%), les produits alimentaires frais (32%), et les prestations touristiques (33% vs 77% sur internet).

Un sentiment de dynamisme

Selon le baromètre, 44% des sondés ont le sentiment que le centre-ville bouge. Ce dynamisme se traduit notamment pour 55% des sondés par la rénovation de l'espace urbain, pour 42% des sondés par l'offre de transport et stationnement, et pour 40% des sondés par la diversification de l'offre commerciale. Dans les grandes agglomérations de plus de 100.000 habitants, le dynamisme ressenti est encore plus fort. 73% des sondés constatent ainsi de nouveaux modes de transports et de stationnement, 69% des nouveaux espaces piétons, 35% de nouveaux usages / comportements de mobilité. Ce dynamisme est clairement attractif et incite les sondés à rapprocher les visites. 78% estiment ainsi qu'il fait bon retrouver des proches en centre-ville et 72% qu'il est bon de flâner et passer son temps libre en centre-ville.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top