Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Ouvrir un dépôt vente, quelles franchises disponibles ?

Easy Cash, Game Cash…

, Ouvrir une franchise
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn

Avec la crise entraînant la baisse du pouvoir d'achat, mais aussi la montée des pratiques collaboratives et la percée des préoccupations environnementales, le secteur des dépôts-vente ne s'est jamais aussi bien porté. Tour d'horizon des franchises disponibles pour se lancer sur cette activité.

Depot-vente Easy CashEn France, le dépôt-vente est une activité en plein essor. Fin 2015, une étude Xerfi sur la distribution de biens de consommation d’occasion le confirmait : la revente de produits d'occasion s'inscrit dans l'air du temps. « Troc, achats « malins », pratiques de consommation collaboratives et alternatives sont de plus de plus plébiscités par les Français, qui ne les perçoivent plus seulement comme un bon moyen de redonner de l’oxygène à leur budget. » En clair, même si la crise a sans doute accentué le phénomène du réemploi ces dernières années, baisse du pouvoir d'achat aidant, la pratique de l'achat-vente de produits d'occasion dépasse désormais le seul impératif budgétaire. « Le réemploi s’inscrit en effet dans une logique affective pour des individus aspirant à consommer de manière plus responsable. » Les considérations environnementales ont donc pris le relais. Plutôt une bonne nouvelle pour le marché et les franchises de dépôt-vente puisqu'en effet, si le phénomène n'était que budgétaire, l'embellie économique actuelle sonnerait le glas de la filière. Mais que nenni ! Comme le souligne Xerfi, « le chiffre d’affaires des magasins de biens d’occasion a en effet augmenté de 3,8% (en volume) entre 2013 et 2015 » et selon les estimations du cabinet d'études, « avec des ventes évaluées à 5,8 milliards d’euros en 2015, soit 1% du commerce de détail dans son ensemble, le marché français des biens de consommation d’occasion est promis à un bel avenir. Il devrait en effet suivre la même trajectoire que ses voisins européens, sachant que près de 47% des Français n’ont pas encore été conquis par l’achat d’occasion. »

Le dépôt-vente : un marché multi-acteurs

Le marché de la vente de produits d'occasion est ouvert. S'y côtoient pêle-mêle des professionnels de l'occasion comme les antiquaires et les brocanteurs (environ 30 à 35% de PDM), mais aussi de plus en plus d'acteurs en ligne, comme le site généraliste de petites annonces Leboncoin.fr, ou, bien sûr, le site de ventes aux enchères eBay. Face à ces deux mastodontes, on trouve aussi en ligne un nombre grandissant de sites plus confidentiels mais beaucoup plus spécialisés comme Vestiairecollective.com, ou encore Videdressing.com.

Tout cela est sans compter les dépôts-vente et les achats-ventes qui représentent selon Xerfi entre 65% à 70% des ventes.

Quelles sont les différences entre les deux formules ?

Les premiers, les dépôts-vente, prennent en dépôt des produits apportés par des particuliers pour les proposer à la vente. Quand les produits sont vendus, le dépositaire est payé. Dans cette catégorie, on trouve notamment des enseignes comme Troc.com.

Les seconds, les achats-ventes, achètent cash des produits apportés par des particuliers et les remettent à la vente après éventuelles réparations. Le dépositaire est donc payé immédiatement. Dans cette catégorie, on trouve des enseignes comme Easy-Cash, Cash Converters, Cash Express, etc.).

Les deux mêmes catégories sont déclinées aussi de plus en plus autour de thématiques particulières comme les jeux vidéo, les produits d'occasion de puériculture, les vêtements (friperies), les bijoux, les voitures, etc.

Les réseaux de franchise à suivre pour ouvrir un dépôt-vente

Les dépôts-vente et les achats-vente, qu'ils soient spécialisés ou non, sont aujourd'hui largement développés sous enseigne. Parmi les enseignes à suivre, on trouve notamment :

Easy Cash : Développé en franchise depuis 2001, Easy Cash aborde le marché de l’achat-revente de produits d’occasion selon un positionnement premium. Implanté en zone à fort passage, avec des accès et des stationnements, Easy Cash se développe selon deux formats : centre-ville sur des surfaces entre 150 et 200m², et périphérie sur des surfaces entre 350 et 400m². Chaque magasin concentre son offre sur 4 familles majeures : le multimédia, les loisirs culturels, le luxe, et l'équipement. Pour rejoindre cette enseigne qui compte un peu plus d'une centaine de points de vente, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 90.000€ (droit d'entrée 35.000€ -investissement global de 240 à 480.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne à 1,4 M€.

Game Cash : Spécialiste de l'achat/vente de produits d'occasion Multimédia, Game Cash se positionne sur le marché porteur du jeu vidéo d'occasion. Développée en franchise depuis 2005, l'enseigne compte à ce jour 70 magasins sur des surfaces commerciales entre 40 et 50 m². Pour rejoindre cette enseigne, le candidat doit disposer d'un apport personnel minimum de 50.000€ (droit d'entrée 12.000€ - investissement global 120.000€). Le CA réalisable après deux ans est estimé par l'enseigne entre 280 et 800.000€.

Les autres enseignes à suivre sont notamment Troc.com (apport personnel 70.000€ - droit d'entrée 30.000€ - investissement global 150.000€), Planet Cash (apport personnel 75.000€ - droit d'entrée 15.000€ - investissement global de 250 à 300.000€) ou encore Level Games (apport personnel 12.000€ - droit d'entrée 5.000€ - investissement global 35.000€), Ca$h Converters (apport personnel de 50 à 100.000€ selon le format (City ou classique) pour un droit d'entrée de 15 à 35.000€ - investissement global entre 150 et 400.000€).

A noter également depuis quelques années, les nouvelles enseignes se multiplient sur le secteur du dépôt-vente / achat-vente d'automobiles d'occasion. Ces enseignes sortent quelque peu du cadre classique des traditionnels dépôts-vente puisqu'elles empruntent plus aux concepts des agences immobilières, mais elles appliquent toutefois sensiblement les mêmes recettes. Parmi ces enseignes spécialisées l'on trouve notamment Autoeasy (apport personnel 10.000€ - droit d'entrée 12.000€ - investissement global 35.000€), Je vends votre auto.com (apport personnel 10.000€ - droit d'entrée 15.000€), Liberty Auto (apport personnel 25.000€ - droit d'entrée 10.000€ - investissement global 60.000€), Simplici car / Simplici bike (apport personnel 10.000€ - droit d'entrée 13.000€ - investissement global 30.000€), Transakauto (apport personnel 16.000€ - droit d'entrée 16.000€ - investissement global 36.000€) ou encore Ewigo (apport personnel 20.000€ - droit d'entrée 20.000€ - investissement global 50.000€).


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google plus Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !