logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Franchise : bilan 2015 et perspectives de développement 2016

Quels sont les secteurs qui affichent les meilleurs résultats et où se trouvent les meilleures opportunités en 2016 ?

Publié le

Tendances franchises 2016La franchise continue d’étendre son emprise sur nos marchés et de nombreuses enseignes encore inconnues il y a quelques années font maintenant partie du paysage français. La Fédération Française de la Franchise (FFF) estime même que le nombre de réseaux a doublé en dix ans, pour un total de 1834 franchiseurs et 69 483 franchisés en 2015.

Franchise : les 5 secteurs qui ont dominé le marché en 2015

Les réseaux de franchise dans leur ensemble ont généré 53,38 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015. Ces résultats sont toutefois loin d’être partagés équitablement entre les secteurs.

  • Ainsi le secteur alimentaire se retrouve au sommet du podium. Loin devant ses concurrents, il affiche un CA total de 19,52 milliards d’euros. Un résultat sans surprise si l’on regarde les chiffres publiés par la FFF l’an dernier. L’alimentaire était déjà en tête avec 18,19 milliards et a donc continué de croître tout au long de 2015. Un secteur fort, historique même dans le monde de la franchise, qui dispose toujours de belles opportunités à saisir ;
  • La seconde place revient ensuite au secteur de l’équipement de la maison avec 6,09 milliards d’euros de CA. Bien que moins important que l’alimentaire, l’équipement de la maison se porte bien et affiche lui aussi une véritable progression par rapport aux 5,28 milliards de CA comptabilités en 2014. D’Arthur Bonnet à Cuisinella en passant par Gautier, Monsieur Store, Perene ou encore Tryba, le « gâteau » de l’équipement de la maison est important, et on recensait 3.675 franchisés pour un total de 121 réseaux en 2015 ;
  • Les commerces divers perdent une place et ont connu un ralentissement en 2015 avec un résultat qui passe de 5,84 à 5,61 milliards d’euros de CA ;
  • Une légère baisse également pour l’équipement de la personne qui affiche 4,33 milliards d’euros de CA, soit 40 millions de moins qu’en 2014. Et le nombre de réseaux (356) et le nombre de franchisés (7566) sont en léger recul ;
  • Enfin, la restauration rapide accuse elle aussi une perte de vitesse et passe de 4,21 milliards d’euros de CA à 4,17 milliards malgré l’ouverture de 11 nouveaux réseaux. Le domaine se classe tout de même à la cinquième place du classement.

Malgré les fluctuations, ces chiffres sont tout de même de bons résultats qui prouvent que les grands secteurs parviennent à maintenir leur place dans un contexte économique toujours maussade. Certains secteurs plus modestes affichent eux aussi une très bonne croissance. L’automobile a par exemple gagné 8 réseaux et 60 millions d’euros de CA. Les secteurs des services aux entreprises et du bâtiment resteront également des valeurs sûres. Alors que la « crise » semble n’en plus finir et met à mal de nombreuses entreprises, les réseaux de franchise affrontent globalement de manière efficace ces turbulences.

Les secteurs de la franchise à surveiller en 2016

Si les secteurs de franchise conservent leur place, la concurrence entre les réseaux s’annonce féroce en 2016.

Les nouveaux concepts de restauration rapide continuent de fleurir et devront composer avec les projets du géant américain Burger King et des jeunes réseaux tels que King Marcel sur le segment haut de gamme du burger. Le marché continuera également de faire bon accueil aux concepts originaux, le succès des sandwicheries Pita Pit en est la preuve. L’enseigne canadienne compte en effet déjà 5 implantations deux ans après son premier pas sur le sol français et prévoit d’en ouvrir 4 nouvelles prochainement.

Du côté des services, certaines franchises affichent elles aussi des ambitions à la hauteur de leurs premiers résultats de 2016. Le réseau Babychou Services par exemple, qui compte aujourd’hui 49 franchisés, déclare ainsi une augmentation de 32% de son chiffre d’affaires par rapport au premier trimestre 2015. Son objectif : 100 implantations d’ici 2020.

Enfin, les réseaux spécialisés dans les services aux entreprises sont eux aussi optimistes cette année. Le franchiseur Artemis Courtage présente même une première augmentation de son chiffre d’affaires trimestriel de 32,98% par rapport à l’an dernier. L’enseigne a également inauguré sa dixième agence en avril et compte en ouvrir 6 autres d’ici à la fin 2016.

Les projets ambitieux ne manquent pas ! La franchise n’a pas encore atteint son point de développement le plus haut. Au contraire, entreprendre avec la dose de sécurité qu’apporte la franchise est aujourd’hui plus que jamais une réponse aux entrepreneurs qui sont soucieux. La franchise va-t-elle continuer sa croissance ? Le cap des 70.000 franchisés, mais aussi des 2.000 réseaux semble proche. En 2016 ou en 2017, une nouvelle étape devrait ainsi être passée. Serez-vous parmi ces entrepreneurs ?

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top