logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les TPE françaises en convalescence en 2015

Selon l'Observatoire de la petite entreprise FCGA - Banque Populaire

Publié le

Chaque année, l'Observatoire de la petite entreprise FCGA - Banque Populaire dresse le bilan de l'année écoulée chez les TPE de l'artisanat et du commerce. En 2015, les chiffres restent au négatif mais les baisses sont moindres qu'en 2014.

TPE françaises en convalescenceLe bout du tunnel se profile-t-il à l'horizon pour les TPE de l'artisanat et du commerce ? Il semble bien que oui, comme l'attestent les derniers chiffres de la Fédération des centres de gestion agréés en partenariat avec Banque populaire. « Avec un indice moyen d’activité en recul de 1,7% (contre -3,2% un an plus tôt), la situation économique des petites entreprises reste globalement fragile, malgré les tendances encourageantes observées dans certaines professions » résument les experts de la FCGA.

11 familles professionnelles aux cribles

L'Observatoire de la petite entreprise FCGA – Banque Populaire passe aux cribles chaque mois les revenus des adhérents de 70 centres de gestion agréés répartis sur l'ensemble du territoire national. Sur la base des chiffres d'affaires rendus anonymes de 17.000 petites entreprises de l'artisanat, du commerce et des services, les indices d'activité sont calculés chaque trimestre. L'évolution des activités est pondérée par le nombre d'entreprises recensées par l'INSEE dans chaque secteur considéré. Chaque année, l'Observatoire décrypte ainsi les résultats de 11 familles professionnelles. Sur ces 11 familles en 2015, « 5 enregistrent un chiffre d’affaires à la baisse, tandis que 6 améliorent relativement leurs performances en se contentant, toutefois, de diminuer le volume de leurs pertes. »

Dans le détail, pour l'an dernier, l'Observatoire relève quelques grands enseignements :

  • Une baisse générale mais contrastée : Tous les secteurs analysés affichent des taux d’activité négatifs entre -0,2% (équipement de la maison) et -3,4% (équipement de la personne). Cette baisse générale des taux d'activité traduit « soit des reculs nets, soit des mouvements d’amélioration relative par rapport à l’année précédente. » Globalement, aucun des 11 secteurs analysés ne progresse en 2015. « Même s’ils font relativement « mieux » qu’en 2014, pour la plupart d’entre eux, ils ne parviennent pas à rompre, pour autant, avec la tendance négative qui bride le développement de leur chiffre d’affaires. »
  • L’artisanat du bâtiment se redresse doucement : Véritable locomotive économique des TPE, l'artisanat du bâtiment se redresse difficilement (-2,7% contre -7,5% en 2014). « Presque toutes les professions du secteur améliorent relativement leur chiffre d’affaires sans pour autant renouer véritablement avec la croissance ».
  • Le commerce de détail alimentaire tire l'activité des TPE vers le haut : Le commerce de détail alimentaire est le secteur qui concentre le plus grand nombre de professions qui présentent un chiffre d’affaires positif. « 4 sur 9 affichent un taux d’activité au-dessus de zéro : vins et spiritueux (+2,8%), fruits et légumes (+2,5%), poissonnerie-primeurs (+1,4%) et crémerie-fromagerie (+0,4% vs +2,4% en 2014). »
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top