logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

En 2010, le moral de la franchise au beau-fixe

L'optimisme des franchisés et franchiseurs !

Publié le

Selon les résultats de la 7e enquête annuelle sur la franchise Banque Populaire – Fédération française de la franchise (FFF) publiés le 2 décembre dernier, franchiseurs et franchisés sont optimistes pour 2010 !

Chiffres d'affaires en hausse chez les franchisés, nombre de points de vente en hausse chez les franchiseurs... le plus dur de la crise est passé semble-t-il ! Une embellie qui n'empêche pas les acteurs de la franchise de nécessairement anticiper pour mieux s'adapter aux nouvelles évolutions du commerce et de la distribution.

CA en progression et optimisme chez les franchisés !

Depuis 7 ans, l’enquête Banque Populaire – Fédération française de la franchise (FFF) tire le portrait des franchisés et des réseaux de franchise pour mieux cerner l'évolution du paysage de la franchise en France. Pour l'édition 2010 de cette enquête d'envergure nationale 400 entreprises franchisées et 156 réseaux de franchise ont été interrogés par CSA. Les réponses obtenues ont été analysées et les résultats attestent de l'optimiste des acteurs interrogés. Ainsi, selon les conclusions de l'enquête, le chiffre d’affaires médian du franchisé est passé de 440 000 euros en 2009 à 510 000 euros en 2010.
Une belle progression si l'on considère que les affaires restent encore lourdement marquées par la crise ! Les points de vente en franchise quant à eux ont choisi de passer à la vitesse supérieure en étoffant leurs effectifs. Le nombre moyen de salariés est ainsi passé de 6 en 2009 à 7 en 2010. Selon l'enquête, cette tendance à l'augmentation de la masse salariale a concerné 48 % des franchisés interrogés qui ont créé au moins un emploi depuis juin 2009 (ils n'étaient que 42% dans ce cas en 2009). Face à ces premiers chiffres, les franchisés attestent avoir globalement bien résisté à la crise : 77% des franchisés interrogés déclarent qu’un franchisé résiste mieux à la crise qu’un commerçant isolé.


Comme le souligne l'enquête : « L’optimisme domine pour 72 % des franchisés. » Cet optimisme se traduit par un plus grand détachement vis-à-vis du contexte économique actuel et un regain d'intérêt pour l'avenir et notamment « le modèle du commerce de demain. »

 

La concurrence et l'e-commerce : Deux défis à relever dans l'avenir

Selon les résultats de l'enquête, 26 % des franchisés ont déjà identifié les deux grands défis à venir. Quels sont-ils ? Le comportement de la clientèle face à la concurrence et l’utilisation des nouvelles technologies. Autrement dit, le spectre du e-commerce plane sur les franchisés qui sont bien conscients que le modèle économique en vigueur jusqu'à ces dernières années est en cours de mutation.
Comment réagir face à la concurrence de l'internet ? En multipliant les innovations partout où cela est possible ! L’innovation est selon les franchisés interrogés « un facteur important de motivation pour les réseaux de franchise afin de rester en phase avec le futur paysage commercial. » Du côté des franchiseurs, le virage est déjà amorcé d'ailleurs comme le précise l'analyse de l'enquête : « Sensibilisés au nouveau comportement des consommateurs et aux nouveaux canaux de distribution, les franchiseurs apportent leur soutien aux franchisés. 46 % des réseaux de franchise interrogés ont investi dans les nouvelles technologies. » Résultat : « Un tiers des franchisés sont dans un réseau qui dispose d’un système de commerce électronique. »

Dans la pratique, pour 81 % de ces franchisés, les ventes sont réalisées sur le site du franchiseur. Est-ce une entorse au droit d'exclusivité territoriale ? Plus vraiment puisqu'en fait, dans 34%, les franchisés « gardent la relation commerciale avec les clients de leur zone géographique ». Et lorsque la relation commerciale est gérée par le franchiseur, « le franchisé perçoit une rétribution dans 27 % des cas. »

 

Quel est le profil du chef d’entreprise franchisé en 2010 ?

Comme chaque année, l'enquête annuelle sur la franchise Banque Populaire – Fédération française de la franchise (FFF) profite de l'occasion pour brosser le portrait des franchisés. Pour cette nouvelle édition, une tendance se confirme, 40 % des franchisés sont des femmes (contre 36 % en 2009). La féminisation est donc de plus en plus un fait avéré en franchise ! Globalement, la population des franchisés, s'inscrit dans une moyenne d'âge de 46 ans. La plupart des franchisés interrogés étaient salariés précédemment (dont 48 % d’une structure de moins de 500 salariés). La reconversion est toujours une motivation forte dans les rangs des franchisés. 38% en s'installant en franchise ont profité de l'occasion pour changer de secteur d'activité. A la création, le financement bancaire reste incontournable : « Les ressources propres représentent en moyenne 38 % de l’ensemble des fonds mis dans les projets de création en franchise. »

Le reste est principalement recherché auprès des établissements bancaires (58 %) et dans une moindre mesure avec du crédit bail (2 %). 37 % des franchisés déclarent s’être entourés de l’avis de leur banquier avant de se lancer (35 % en 2009). Une fois lancés, alors que les chiffres d'affaires ont été revus à la hausse entre 2009 et 2010, c'est très logiquement que le revenu mensuel médian a suivi le mouvement. Il s'établissait à 2 400 € en moyenne en 2009 contre près de 2 800 € pour 2010.

 

Des réseaux en développement en 2010

Si la crise a deci-delà sinon stoppé du moins fortement ralenti le rythme de développement des réseaux, le retour de l'optimisme d'après crise semble redonner du baume au cœur aux franchiseurs. Ainsi, en 2010, la moyenne de création annuelle s'établit à 8 points de vente (contre 7 en 2009). 46 % des réseaux interrogés par les enquêteurs déclarent un chiffre d’affaires cumulé supérieur à 10M€. Cette tendance au développement touche tous les types de réseaux, petits ou grands. Chez les « petits » réseaux de moins de 20 points de vente, le développement s'accentue : 71 % d’entre eux ont créé entre 1 et 10 points de vente sur la seule période de juin 2009 à juin 2010.


Dominique, Journaliste toute-la-franchise©
 

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top