logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Franchise : Quel poids dans l'économie française ?

260 milliards d'euros et 1,35 million d'emplois salariés

Publié le

En 2015, selon les chiffres de la Fédération Française de la Franchise, le poids économique des 1834 réseaux recensés dépasse les 260 milliards d'euros de CA.

Poids de la franchise dans l'économie françaiseDepuis son apparition dans les années 1960, la franchise connait en France un formidable développement. Parmi les secteurs pionniers qui ont pris leur envol dans les années 70 et 80, on retrouve essentiellement l’équipement de la personne et de la maison, mais aussi l’hôtellerie, l’alimentaire et la coiffure. Logiquement, ces secteurs précurseurs occupent encore aujourd'hui une part importante dans le poids économique de la franchise. Ces réseaux matures de la première heure restent dynamiques, poussés en cela par de nouveaux entrants aux concepts originaux. Depuis quelques années, de nouveaux secteurs ont vu leur poids économique respectif considérablement gonfler, soit en nombre de nouveaux réseaux, soit en nombre de franchisés. Tel est le cas notamment de la restauration rapide, qui pèse aujourd'hui pour plus de 10% en nombre de réseaux, mais aussi des services à la personne. Ce dernier secteur est ainsi passé de 2,6% en 2001 à plus de 10% en 2015 (en % du nombre de réseaux).

Les palmarès des secteurs

Selon les derniers chiffres de la Fédération Française de la Franchise, en France en 2015, le poids des secteurs en nombre de réseaux est clairement dominé par l'équipement de la personne (19,41%), suivi par les services aux personnes (10,58%), et la restauration rapide (10,14%). Viennent ensuite l'alimentaire à 9,38%, le commerce divers à 8,72%, la coiffure et esthétique (8,45%), l'équipement de la maison (6,60%), les services aux entreprises (6,22%), la restauration classique (5,13%), l'automobile (4,36%), le bâtiment (3,11%), l'immobilier (3,05%). Les secteurs qui ferment la marche sont la formation (1,58%), les hôtels (1,58%), le nettoyage (1,20%), et les voyages (0,49%).

En nombre de franchisés, le classement est largement différent, ce qui atteste que certains secteurs se déploient sur un plus grand nombre de points de vente. En nombre de franchisés, le champion toute catégorie est sans conteste l'alimentaire qui concentre à lui seul 20,47% de l'ensemble des effectifs franchisés. Viennent ensuite au coude à coude le commerce divers (11,80%), l'automobile (11,01%), l'équipement de la personne (10,89 %), et la coiffure et esthétique (9,38%), suivis par les services aux personnes (7,44%), la restauration rapide (7,00%), l'équipement de la maison (5,29%) ou encore l'immobilier (4,92%). Les secteurs qui comptent le moins de franchisés sont les services aux entreprises à 3,04%, les hôtels à 2,71%, le bâtiment à 2,20%, la restauration classique à 2,01%, les voyages (0,88%), le nettoyage (0,50%) et la formation (0,46%).

En terme de chiffre d'affaires, la répartition par secteur des quelque 53,38 milliards d'euros HT générés par les unités franchisées en 2015 voit l'alimentaire largement en tête avec 19,52 milliards d'euros. Suivent l'équipement de la maison à 6,09 milliards d'euros, le commerce divers (5,61), l'équipement de la personne (4,33), la restauration rapide (4,17), les services auto (2,52), les hôtels (2,39), les autres services aux personnes (1,87), la coiffure et esthétique (1,81), la restauration à thème (1,52) et l'immobilier (1,21). Les secteurs fermant la marche sont le bâtiment (0,98), les services aux entreprises (0,72), les voyages (0,50), la formation (0,08) et le nettoyage (0,07).

classement des secteurs par nombre de réseaux Classement des secteurs par nombre de franchisés

Un impact économique fort

Selon les chiffres de l'étude d'impact 2016 diffusés par la Fédération Française de la Franchise, l'impact économique des entreprises franchisées est impressionnant. De façon directe, en 2015, les quelque 69.483 magasins franchisés des 1834 réseaux ont généré à eux seuls un chiffre d’affaires de 53,38 milliards d’euros (compte non tenu de la tête de réseau). Ces magasins franchisés employaient fin 2015 un total de 342.672 salariés. A ces chiffres s'ajoutent les effets indirects de la franchise sur l'économie française. Ainsi, ces entreprises franchisées consomment des biens et des services et génèrent 44,20 milliards d’euros de CA, pour 255.114 emplois.

S'ajoutent encore à cela le poids des succursales. En effet, beaucoup de réseaux se développant en franchise créent également des points de vente en propre. Ces réseaux mixtes totalisent ainsi de façon directe quelque 40.462 succursales générant à elles seules un chiffre d’affaires de 86,32 milliards d’euros (compte non tenu de la tête de réseau) et 392.040 salariés. A l'identique des entreprises franchisées, les succursales consomment des biens et des services et génèrent ainsi de façon indirecte 73,43 milliards d’euros de CA, pour 427.320 emplois.

Enfin, de façon plus négligeable, les têtes de réseau emploient de façon directe 13.600 personnes et génèrent un chiffre d’affaires de près de 2,13 milliards d’euros. De façon indirecte, les têtes de réseau génèrent 0,81 milliard de CA pour 3749 emplois.

En ajoutant toutes ces données, le poids économique des réseaux de franchise dépasse les 260 milliards d'euros et 1,35 million d'emplois salariés.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 1/5 - 1 avis

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top