logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Restauration hors domicile : En 2015, la restauration rapide sauve le secteur

Selon le bilan dressé par The NPD Group

Publié le

L'année 2015 ressort en demi-teinte pour la restauration hors domicile selon The NPD Group. A la fois marquée par l’impact des attentats sur la restauration à table et le redressement de la restauration rapide, l'année se termine sur un bilan stable.

La restauration hors domicile sauvée par la restauration rapideDans un communiqué, The NPD Group résume l'année 2015 en ces mots : « la restauration rapide à la rescousse d’une année particulière ». Et de fait, 2015 restera dans les mémoires des restaurateurs comme celle des attentats terroristes et de l'impact qu'ils ont eu sur leur activité. Et à cela s'est ajoutée la situation économique toujours morose. Un contexte qui a déjà mis à mal depuis plusieurs années le niveau de fréquentation global des établissements de restauration.

Une année sinistre pour la restauration à table

Selon The NPD Group, « l’année a débuté sur un premier trimestre très compliqué avec un recul de 1,3 % en restauration commerciale, mais s’est toutefois refermée sur une amélioration prometteuse en termes de fréquentation. » Dans le détail, si le nombre de visites a globalement diminué de 0,5 % en 2015 en cumul (contre -1,2 % en 2014) - soit 5,51 milliards de visites sur les douze derniers mois, « le marché se stabilise par rapport aux années précédentes. » Clairement, l'hémorragie que le secteur a connu les années précédentes est sinon tarie, du moins contenue. « La dépense moyenne reste également stable à 7,4€ en dépit d’une inflation nulle en 2015 - après une progression de 1,5 % entre 2013 et 2014. » Selon Maria Bertoch, Experte de la division Foodservice pour l’Europe, pour The NPD Group : « Le choc des attaques « Charlie » a impacté tous les circuits en début d’année 2015. Les visites en restauration commerciale ont chuté de 1.3 % au 1er trimestre. Le retour « à la normale » revint peu à peu, avec un 3e trimestre timidement positif en fréquentation (+ 0,4 %). Mais les événements parisiens de fin d’année ont stoppé net ce retour à la stabilité. Toutefois, l’effet « 13 novembre » a été moins stigmatisant pour le secteur, notamment grâce à l’engagement des parisiens et l’esprit « Tous en Terrasse » faisant de la fréquentation des bars et des restaurants un acte de Résistance. »

Des perspectives moins sombres pour 2016

Après avoir connu une année 2015 particulière, la profession sent de nouveau un frémissement dans l'intérêt des consommateurs. Pour Maria Bertoch, « si 2015 reste une année difficile, les prédictions de The NPD Group pour l’année 2016 font part d’une amélioration pour les deux segments clés : la restauration rapide et la restauration à table. Selon nos pronostics, 2017 devrait d’ailleurs être la première année de croissance en visites depuis 2011 avec une fréquentation attendue en progression de 0,3%. » The NPD Group reste toutefois prudent. En effet, le développement du marché va encore beaucoup dépendre du rétablissement national de la situation économique. Ceci étant, « l’intérêt des investisseurs étrangers dans le domaine de la restauration montre que la France a encore du potentiel de croissance. »

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top