logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Apprenez à comprendre la génération Y afin de la séduire

Il faut changer d’approche marketing

Publié le

Génération Y La génération Y fait couler beaucoup d’encre. Cette génération, qui désigne les personnes nées approximativement entre la fin des années 1970, ou début des années 1980 et le début des années 2000, focalise de plus en plus l’attention des entreprises. Les « enfants du millénaire » comme ils sont aussi appelés, sont en effet nés dans un monde rempli de technologie, avec notamment les ordinateurs individuels, internet ou les jeux vidéo très présents. Voilà pourquoi on parle de « digital natives ». Mais le titre de génération Y est sujet à controverse. Ces « jeunes » seraient difficiles à manager en entreprise, pas faciles à conserver, et leurs habitudes de consommations seraient très changeantes. Essayons de démêler le vrai du faux.

Il faut changer d’approche marketing

Zappeurs ? Infidèles ? Les jeunes de la génération Y auraient un rapport aux marques totalement erratique et difficile à comprendre. Attention de ne pas tomber dans ce cliché du jeune qui est incapable de se concentrer plus de 5 minutes et qui ne respecte pas les marques. C’est tout le contraire. La génération Y n’a en effet pas le même regard sur le marketing que la génération des baby-boomers. Les plus jeunes n’aiment pas les approches traditionnelles, et ne gobent pas la publicité classique. Il ne suffit pas de placer une publicité sur un site internet ou de faire un spot télévisé soigné pour les convaincre. Bombardés par les marques et leurs messages publicitaires depuis leur plus tendre enfance, ils ont appris à développer un filtre. Leur attention est peut être désormais fractionnée, mais c’est avant tout pour échapper aux techniques commerciales éculées.

Oui, les jeunes de la génération Y remettent en question les modèles préconçus et questionnent l'autorité. Il ne suffit pas de les informer, il faut les convaincre. Après tout, qui leur en voudra ? Les exemples de campagnes publicitaires mensongères, ou encore de « scandales » qui éclatent montrent que les consommateurs ont besoin d’être rassurés. Tous les consommateurs. Si la génération Y est peut-être à l’initiative de ce mouvement de quête de sens, c’est auprès de tous les clients qu’il faut engager cette démarche d’explication, de précision, de transparence.

Les clés de la séduction envers la génération Y

Dans un monde où l’attention est toujours plus difficile à capter, que pouvez-vous faire pour attirer ces jeunes de la génération Y, les intéresser, et ensuite les convertir en clients ? Vous devez prendre des risques, et faire preuve de créativité. Mais les retours à attendre sont exceptionnels. Parce que les jeunes influencent grandement les achats des personnes les plus âgées du foyer, et que demain, la génération Y sera celle qui disposera des plus hauts revenus, il faut commencer dès aujourd’hui à leur parler.


Créez une vraie connexion


Pas la peine de sortir des chiffres d’utilisation des mobiles ou d’internet pour l’affirmer : la génération Y est une génération connectée. Connectée avec les proches, mais aussi avec le monde entier via les réseaux sociaux. Votre entreprise peut trouver des ponts pour créer un lien. Pas forcément sur Facebook où c’est avant tout le divertissement qui est recherché. Explorez les différentes plateformes pour trouver celle sur laquelle vous pouvez développer un message et avoir une vraie légitimité.


Partagez des valeurs


Comme vu dans la première partie, il est important de ne plus se focaliser uniquement sur un message publicitaire, mais bien de communiquer des valeurs. Oui, ces jeunes vont aller regarder dans les détails de votre site internet l’origine de vos produits, ou encore s’assurer que vous n’employez pas certaines matières « dangereuses ». Vous n’avez rien à cacher ? Alors dites-le ! Transmettez vos valeurs et exposez-les. Les grandes orientations consignées dans votre rapport sur la Responsabilité Sociale d’Entreprise, ou encore les décisions engagées de votre chef d’entreprise ne doivent pas rester en interne. Faites savoir à la génération Y (et aux plus âgés) ce que sont vos valeurs et votre engagement.


Personnalisez l’approche


Si la génération Y est habituée à une chose, c’est au fait de partager des données. Ne croyez pas que les digital natives soient tous des digital naïves. Bien au contraire. Ils ont (la plupart du temps) pleinement conscience qu’ils sont surveillés, et que leurs faits et gestes sont captés et analysés par les marques. Mais en retour, ils demandent une chose : que les marques personnalisent vraiment leur approche. Combien d’exemples peut-on citer de marques qui ne possèdent toujours pas de parcours client connecté ? Un client achète un pantalon au prix fort en boutique et reçoit une remise sur ce modèle 3 jours après, comme toute la base client… frustrant non ? Un manque de considération réel.


Ne caricaturez pas vos clients


Contrairement aux images caricaturales véhiculées dans de nombreux médias, la génération Y n’a pas une vie et des habitudes totalement différentes de la norme. Oui, ils sortent avec des amis, écoutent de la musique et, contre toute attente, regardent même la télévision ! Ne croyez pas que, sous prétexte d’utiliser Amazon et eBay pour se simplifier le quotidien, les jeunes délaissent certains loisirs classiques. Vous devez donc arrêter d’avoir une vision trop étriquée de cette jeunesse.


Créez de la confiance


Vous devez gagner la confiance de cette génération à l’œil de plus en plus habitué aux ficelles un peu trop visibles. Les médias traditionnels ont perdu un peu de poids et leur rôle d’influenceurs auprès de la génération Y. Le bouche à oreille, les avis des proches et les recommandations fonctionnent en revanche bien mieux. Vous devez exploiter ce « circuit court » de la communication.

La génération Y et son rapport à l’entreprise

Pour terminer notre panorama complet au sujet de la génération Y, et les façons de s’adresser à ce public exigeant, il est indispensable de comprendre leur rapport à l’entreprise. La génération Y possède un nouveau rapport au monde de l’entreprise, c’est un fait. Ce rapport est assez différent si on le compare aux générations précédentes, les plans de carrière sont par exemple plus difficiles à élaborer, surtout avec un contexte économique morose.
La génération Y tend ainsi à privilégier la simplicité des rapports, et à s’épanouir dans des organisations transversales. Elle n’est pas la seule génération à être demandeuse de cette simplification ! Attention toutefois aux généralités. Certains sont en quête de sécurité et d’emploi stable, avec une vraie assurance pour le lendemain. Tous les « Yers » ne sont pas des entrepreneurs en puissance. Mais ce que l‘on peut affirmer, c’est que dans un marché de l’emploi rendu difficilement accessible et en mutation permanente, les jeunes de la génération Y savent qu’ils doivent être acteurs de leur vie professionnelle. Ils comprennent que la polyvalence est une valeur forte, et que les expériences sont à multiplier pour disposer d’un profil solide. Cette vision nouvelle confirme qu’il faut changer les modèles classiques et avoir un vrai discours simplifié et riche de sens pour séduire ces collaborateurs et clients exigeants.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top