logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

En 2015, les Français ont dépensé 65 milliards d’euros sur internet

Selon les derniers chiffres de la Fevad

Publié le

Le 28 janvier dernier, la Fevad a présenté au Ministère de l’Economie et de l’Industrie, le bilan du e-commerce français en 2015. L'étude pointe pour l'année passée une hausse de 14% des dépenses sur internet.


Bilan 2015 du e-commerceLe e-commerce poursuit sur sa lancée et accélère même ! En 2015, selon les derniers chiffres de la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) et KPMG, le e-commerce a ainsi augmenté de plus de 14% (vs 11% en 2014) ! « Au total, les Français auront dépensé 64,9 milliards d’euros sur internet en 2015, un chiffre en hausse de 14,3% sur un an. Le nombre de transactions a quant à lui augmenté de 19% passant de 700 millions en 2014 à 835 millions en 2015 » résume la Fevad. Dans le détail, la hausse est surtout portée par une progression plus forte que prévue sur les 9 premiers mois de l'année, et par un bond des ventes de 12% par rapport à 2014 sur la période de Noël (12,8 milliards engrangés en novembre et décembre).


Un panier moyen en baisse, mais plus fréquent


Si en 2015 encore, la tendance va à des montants toujours moins élevés, le nombre d'acheteurs va grandissant, et chacun d'entre eux consomment plus souvent ce qui confirme chaque jour un peu plus que le e-commerce devient un réflexe du quotidien. Dans le détail, l'an dernier, le montant moyen de la transaction a enregistré un record à la baisse au cours du dernier trimestre (-6% sur un an) pour atteindre 78% en moyenne (-5€ par rapport à fin 2014), ce qui est le montant le plus bas enregistré. « Cette baisse du panier moyen confirme la normalisation de l’achat en ligne qui se rapproche ainsi chaque année un peu plus du montant moyen des achats réalisés par les Français sur les autres circuits de commerce. » En parallèle, le marché fait le plein de nouveaux acheteurs (+2,3 millions en un an), ce qui compense la baisse du panier moyen. L’augmentation de la fréquence d’achat est aussi une tendance lourde qui se confirme avec en moyenne 23 transactions par acheteur sur l’année pour un montant de 1 780 euros (1 640 euros en 2014). « Cela représente une augmentation de 13% du nombre annuel de commandes par acheteur et un montant annuel des dépenses en progression de 8%. » Une autre confirmation de l'entrée dans les mœurs du e-commerce ! Sur les quatre dernières années, précise la Fevad, « la fréquence d’achat a augmenté de 68% et le montant moyen dépensé a progressé de 45%. Les acheteurs sont eux 20% plus nombreux qu’il y a quatre ans… » En parallèle, le nombre de sites marchands augmentent de 16% en un an « soit près de 25.000 sites supplémentaires sur 12 mois, ce qui constitue un record historique. » Au total, fin 2015, plus de 182.000 sites marchands étaient actifs en France, soit 100.000 sites de plus qu’il y a 5 ans.


Les places de marché et le m-commerce caracolent


Si globalement la croissance des 40 sites leaders, à périmètre constant (Indice iCE 40) progresse de 10% sur un an, les ventes aux professionnels (BtoB) ne sont pas en reste (+11%), les plus fortes progressions sont ailleurs. Ainsi, l’indice iPM, destiné à mesurer le volume des ventes réalisées sur les places de marché a progressé de 46% en un an ! « Ces ventes représentent 26% du volume d’affaires total des sites participant à l’iPM (vs 20% en 2014). Le marché des market places peut ainsi être estimé à près de 3 milliards d’euros en 2015 soit 9% des ventes de produits en ligne. » Parallèlement, l’indice iCM, qui mesure les ventes sur l’internet mobile bondit de 39% en un an pour représenter « 20% du volume d’affaires total des sites de l’iCM vs 15% en 2014. Le marché peut être estimé à plus de 6 milliards d’euros soit 10% du marché e-commerce. »


En 2016, le marché devrait poursuivre à la hausse


Selon les prévisions de la Fevad, en 2016, le e-commerce pourrait atteindre 70 milliards d’euros, en enregistrant de nouveau une hausse d'environ 10%. « Cette projection table sur la poursuite de l’augmentation du nombre d’acheteurs et de la fréquence d’achats avec près de 1 milliard de transactions en 2016 et sur une nouvelle poussée de l’offre puisque la barre des 200 000 sites marchands actifs devrait être franchie. »

 

 

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top