logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

En 2016, les pros de l'immobilier renouent avec l'optimisme

Selon la baromètre Crédit-Foncier/CSA

Publié le

Depuis fin 2014, le Crédit Foncier, avec l’institut de sondage CSA, mesure le moral des professionnels de l’immobilier. Lors de son dernier coup de sonde, l'étude révèle un net regain d'optimisme.


Immobilier

Le 4 janvier dernier, le Crédit Foncier et l'institut de sondage CSA ont dévoilé les résultats de la quatrième édition de leur baromètre sur le moral des professionnels de l'immobilier. Dans cette étude réalisée sur un échantillon de 407 professionnels (agents immobiliers, promoteurs, constructeurs de maisons individuelles et gestionnaires de patrimoine) fin novembre, il apparaît que le moral revient peu à peu. Cette embellie se traduit sur l'année passée mais aussi sur les 12 prochains mois.

 

Un moral 2015 en nette hausse

En un an, la proportion de professionnels qui se déclare optimiste sur l'avenir du marché du logement passe de 35% à 67%. Sur les 4 derniers mois de 2015, près des trois quarts des professionnels interrogés (71%) estiment que le marché du logement s'est stabilisé ou amélioré. Face à ces optimistes, 19% des sondés pensent que la situation s'est légèrement détériorée, et 8% qu'elle s'est fortement détériorée. Ces chiffres confirme bien que l'année 2015 marque un tournant.

En effet, par rapport à l'année précédente, la perception s'inverse puisqu'en 2014, 61% des professionnels estimaient que le marché s'était détérioré. Dans le détail des régions, l'amélioration du marché est encore plus visible dans l'Ouest de la France.

Dans le Nord Ouest, 30% des sondés estiment que la situation s'est améliorée et 46% estiment qu'elle est restée stable.

Dans le Sud Ouest, 28% notent une amélioration et 49% une stabilité. Dans le Nord-Est, les pourcentages sont inférieurs (23% amélioré, 42% stable).

Dans ce contexte, sur les 4 derniers mois de 2015, plus de 7 professionnels sur 10 (73%) nt globalement atteint leurs objectifs commerciaux.

Des prévisions 2016 plutôt optimistes

Pour 61% des professionnels interrogés, 2016 devrait rimer avec la poursuite de prix stables dans le neuf. Seuls 17% des professionnels de l'immobilier anticipent une hausse des prix dans le neuf tandis que 16% anticipent une baisse des prix. En terme de nombre de transactions, les professionnels anticipent pour 44% d'entre eux une stabilité. 30% s'attendent à une augmentation des transactions immobilières dans le neuf et 17% s'attendent à une baisse.

Dans l'ancien, l'avis des professionnels sur l'évolution des prix est partagé. 45% des sondés penchent ainsi pour une stabilité, et 39% pour une baisse des prix dans l'ancien. 9% seulement des sondés anticipent une hausse.

En terme de nombre de transactions, l'anticipation majoritaire va à la stabilité (53%). 24% anticipent une augmentation du nombre des transactions et 13% une baisse.

Pour une large majorité des répondants (75%), la récente réforme du Prêt à Taux Zéro (PTZ) applicable au 1er janvier 2016 devrait augmenter le volume de transactions, tant dans le neuf que dans l'ancien sur le marché de la primo-accession.

Dans quelle proportion le PTZ nouvelle formule influencera le nombre de transactions ? Pour 59% des sondés, l'augmentation restera modérée, pour 16% l'augmentation pourrait être significative. 22% pensent à l'inverse que le PTZ ne va pas impacter le volume des transactions.

Parmi les professionnels qui anticipent une augmentation du nombre des transactions grâce au PTZ, 47% pensent que l'augmentation se cantonnera à moins de 5%, 39% penchent pour un bonus compris entre 6 et 10%. 7% anticipent une hausse comprise entre 11 et 15% et 4% sur une hausse de plus de 15%.

Un moral 2016 optimiste

67% des professionnels sont optimistes pour l’avenir du marché en 2016, contre 35 % un an auparavant. Dans le détail, si toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne, globalement, l'étude montre un vrai renversement de tendance.

Les professionnels de l'Ile-de-France s'affichent ainsi plus optimistes (71%) que ceux du Sud-Ouest (67%), du Sud-Est (67%), et du Nord-Ouest (68%). Le Nord-Est est le secteur où les professionnels sont les plus sceptiques (62%). Interrogés sur les raisons de leur optimisme/pessimisme, les professionnels classent en tête de liste des raisons favorables l'élargissement du PTZ (75%).

Suivent le niveau des taux d'intérêt de crédit (71%) et les dispositifs de soutien à l'achat immobilier (70%). Côté raisons défavorables, le contexte économique de France (91%) arrive loin devant l'évolution du pouvoir d'achat des ménages (82%) et l'évolution des prix de l'immobilier (50%).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top