logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Franchises courtage : Le courtage en travaux : une formule 100 % gagnant-gagnant - Partie 1

Publié le
Si le courtage en travaux rencontre autant de succès, ce n’est pas un hasard. Il présente de nombreux avantages, tant du côté des particuliers que des professionnels qui réalisent la prestation.

Les premiers sont rarement experts dans le domaine de la rénovation immobilière et ont souvent du mal à évaluer le sérieux et la compétence des artisans auxquels ils font appel. Grâce au courtier, cette fâcheuse incertitude disparait. Ils sont désormais assurés de trouver le bon professionnel. « Nous ne sélectionnons pas nos artisans au hasard, explique Olivier Paret, président et fondateur du réseau de courtiers en travaux CTSO. Ils sont choisis sur la base d’un cahier des charges précis et rigoureux, qui tient compte de leurs compétences, leur ancienneté dans le métier, la qualité de leur travail, leur réputation et leur solidité financière. »

Deuxième avantage pour les particuliers : en faisant appel à un courtier, ils obtiennent des tarifs inférieurs à ce qu’ils pourraient eux-mêmes négocier en direct auprès du fournisseur. « On est 10 à 30 % moins cher selon les cas », comptabilise Olivier Paret. La raison de cette - conséquente - remise ? « Le courtier décharge l’artisan de toute la phase de prospection commerciale, ce qui génère pour ce dernier une importante économie, que nous répercutons auprès de notre client. »

En effet, le courtier en travaux réalise la majeure partie du travail en amont du chantier final. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il ne se contente pas de mettre en relation un particulier qui souhaite réhabiliter son bien avec un artisan disponible. Il se déplace chez son client, évalue ses besoins, choisit le professionnel le plus qualifié pour réaliser ses travaux, le mandate pour réaliser un devis, valide celui-ci avec le client et finalise l’accord entre les deux parties. Au sein du réseau CTSO, ce travail nécessite trois à quatre déplacements pour chaque dossier. Un service qui a son prix bien sûr : « Notre commission se monte à 10 % du montant du devis », souligne Olivier Paret.

Le courtier a un autre avantage : il peut apporter de précieux conseils. C’est le cas, notamment, lorsque le client souhaite faire construire sa maison. Une tâche complexe, qui comporte des risques et n’est pas à la portée de tout le monde. Home Courtage, un réseau de franchise spécialisé sur ce segment de marché, en a justement fait son point fort. «Nous conseillons et accompagnons notre client à tous les niveaux, de la recherche du terrain, jusqu’à la réalisation des plans, en passant par le chiffrage du chantier et le choix du constructeur », souligne Nicolas Buet, co-fondateur de l’entreprise. Là encore, le courtier permet à son client de réaliser une économie sur son devis. « On arrive à lui faire gagner au final 5 000 euros en moyenne, une fois notre commission de 4 % encaissée auprès du constructeur, et nos 1500 euros d’honoraires facturés au client », souligne le franchiseur.

Naturellement, les artisans du bâtiment, travaillant en cheville avec les courtiers, sont loin de se plaindre de leur intervention. En effet, ces derniers leur amènent – quasiment sur un plateau - des clients solides, motivés, et prêt à s’engager, sans qu’ils n’aient à effectuer la moindre démarche commerciale. Un apport de chiffre d’affaires appréciable, d’autant plus en temps de crise, où les chantiers sont plus difficile à dénicher.



Thibault, Journaliste toute-la-franchise ©

Franchises courtage : Le marché du courtage survole la crise - Introduction
Franchises courtage : Le courtage en travaux : une formule 100 % gagnant-gagnant - Partie 1
Franchises courtage : Le courtage en crédit : des financements sur mesure pour le client - Partie 2
Franchises courtage : Un marché stimulé par la crise - Partie 3
Franchises courtage : Des réseaux de courtage en quête de partenaires - Partie 4
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top