logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Candidats à la franchise : soignez votre savoir-être !

Quels sont les critères utilisés par un franchiseur pour recruter ses futurs collaborateurs, qui vont devenir ses franchisés ?

Publié le

Quels sont les critères utilisés par un franchiseur pour recruter ses futurs collaborateurs, qui vont devenir ses franchisés ? Outre les nécessaires prédispositions professionnelles du candidat à la franchise, c’est-à-dire ses éventuels diplômes et expériences passées, ce sont aussi les qualités humaines qui sont scrutées. Parce que la franchise est un mode de fonctionnement en réseau, il est important de pouvoir compter sur des candidats qui savent travailler avec les autres, et qui ne souhaitent pas simplement « acheter » une marque pour gagner du temps dans leur projet. De manière générale, c’est donc le savoir-être des candidats à la franchise qui est évalué.

Le savoir-être, plus important que l’apport financier ?

Dans leur processus de recrutement, les enseignes de franchise ne regardent pas uniquement le montant de l’enveloppe que vous êtes aptes à apporter pour décrocher votre point de vente. La motivation est capitale, tout comme le fait d’avoir la tête sur les épaules et de bien identifier les conséquences de se lancer dans l’entrepreneuriat : moins de disponibilité pour la famille et les proches, de nouvelles responsabilités, de l’argent en jeu… En un mot, ce sont des personnes « intelligentes » que les franchiseurs recherchent, car ils savent qu’il s’agit d’une condition essentielle de la vie du réseau dans la durée.


Alors c’est la capacité de produire des actions et des réactions adaptées en toute circonstance que votre futur franchiseur va tester. Votre savoir-être. Dans votre liste de critères à posséder, vous devez donc être doté d’un excellent relationnel, tant pour conclure une vente avec un client que pour dialoguer de manière constructive avec les autres interlocuteurs de la franchise. La franchise est une façon de voir l’entreprise plus ouverte et basée sur l’échange, cela ne vous a pas échappé. Ainsi, des profils plus ouverts et aptes à l’échange seront préférés à des profils très qualifiés, mais qui auront du mal à se nourrir de la vie en réseau. Maturité, écoute et rigueur sont les qualificatifs que vous devez « transmettre » de manière implicite.

Le savoir-être, une qualité innée qui doit se faire jour

Comment montrer votre réelle envie de réussir avec la franchise ? Comment afficher cette motivation qui vous tient et vous pousse vers l’avant ? Si vous n’êtes pas d’un naturel communicatif, alors il va falloir faire quelques efforts. Le savoir-être est une qualité innée, un état d’esprit que vous avez sans doute, mais que vous devez porter :

  • Faites preuve d’empathie : vous devez comprendre les sentiments et les émotions de vos clients, mais plus globalement de tous vos interlocuteurs. Vous devez réaliser cet effort au quotidien.
  • Sachez écouter : avant de parler, il est essentiel d’écouter ! La franchise, c’est de la transmission et de l’écoute, avant de devenir du dialogue. Alors ne faites pas trop de bruit et de remuez pas trop d’air inutilement.
  • Soyez reconnaissant : en rejoignant un réseau en franchise, vous devez adhérer à des valeurs et à un projet commun. Ne débarquez pas sans tenir compte de cela, au risque de vous faire mal voir.
  • Soyez un meneur : écouter et comprendre est une chose. Mais le savoir-être attendu dans le cadre de la franchise passe aussi par le fait de prendre des décisions. Vous devez donc montrer votre capacité à gérer des équipes, à mener des troupes, sans vous laisser déstabiliser, et en indiquant une direction.
  • Et un acteur proactif : pour qu’un réseau de franchise vive et grandisse, les franchiseurs recherchent des membres hyperactifs. Vous devez être proactif et faire remonter des informations de terrain, participer à la vie du réseau, et vous impliquer dans le projet, qui devient aussi le vôtre.


Le « savoir-être » avec les autres a pris une place de plus en plus importante dans le recrutement des réseaux. Dès les premiers échanges informels, jusqu’aux discussions plus poussées et aux rencontres pour valider votre projet de création en franchise, votre franchiseur observera votre comportement et tentera de percevoir ce fameux savoir-être. Inutile de mentir et de vous « tenir » pendant un temps. Un savoir-être est avant tout le reflet de votre personnalité et de qui vous êtes vraiment. Ne vous mentez pas à vous-même. Pendant que vous sélectionnez l’enseigne avec laquelle vous aimeriez créer votre entreprise en franchise, ne perdez jamais de vue que c’est elle aussi qui vous sélectionne. Ce processus de sélection mutuelle est capital, et va sceller vos relations pour des années.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top