logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

TPE : Une année 2014 en demie teinte

2015 s'annonce plus optimiste

Publié le

Selon une enquête exclusive de la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA) réalisée en partenariat avec le groupe Banque Populaire, tous les voyants sont au rouge dans les petites entreprises du commerce et de l'artisanat.

Le bilan dressé par l'Observatoire de la petite entreprise FCGA pour l'année 2014 est bien sombre : L'indice des TPE régresse nettement à - 3,2% en 2014 (- 0,1% en 2013). Ceci étant, dans le détail, le tableau est plus contrasté. Sur les 12 secteurs étudiés, 6 améliorent relativement leurs performances, 1 affiche une activité stable et 5 enregistrent un chiffre d'affaires en recul. « L'artisanat du bâtiment est sévèrement touché » explique la FCGA. Le secteur enregistre en effet - 7,6% en 2014 (contre + 1,6% en 2013). « Le secteur ne joue plus son rôle de locomotive économique et perd son effet d'entrainement sur l'activité globale des TPE ». Il entraine dans son sillage le secteur de l'équipement de la maison : « Avec un chiffre d’affaires en recul de 4,5%, l’équipement de la maison subit notamment les effets de la contraction des dépenses des ménages consacrées à l’acquisition de mobilier et de matériel domestiques. » D'autres secteurs sont également signalés en difficulté parmi lesquels les services qui enregistrent un chiffre d'affaires en baisse de 3,7% (vs + 3,1% en 2013), ou encore les agences immobilières (- 9,4% en 2014 vs - 1,5% en 2013). Le commerce de détail alimentaire quant à lui termine l'année en petite forme à + 0,2% (vs + 1,4% en 2013).


Une stabilisation anticipée pour 2015

Si de nombreux indicateurs économiques basculent dans le vert au niveau national, concernant les TPE, la tendance projetée de l'indice FCGA est un peu moins optimiste. Dans le bâtiment, « les plans de relance édifiés en 2014 (simplification des normes de construction, meilleure accession à la propriété…) et les aides prévues dans le cadre de la transition énergétique devraient produire des effets positifs sur le secteur, du moins dans la seconde partie de l’année 2015. » Pour le commerce de détail alimentaire, la tendance est également à la stabilisation. Les anticipations de la FCGA s'étalent entre - 0,1% pour l'alimentation générale et les fruits et légumes à + 1,1% pour la pâtisserie en passant par la boulangerie (+ 0,1%), la boucherie charcuterie (+ 0,2%), la charcuterie (+ 0,3%). Pour l'équipement de la maison, le tableau est dans la même veine : - 0,7% pour les fleurs, - 1,3% pour l'électroménager TV. L'équipement de la personne suit la même tendance : - 1,1% pour le prêt-à-porter, - 0,8% pour les chaussures et la lingerie, - 1,3% pour l'horlogerie bijouterie. Du côté de l'hôtellerie-restauration, la stabilité est de mise également à - 0,5% pour les restaurants, - 0,6% pour les hôtels-restaurants, - 0,2% pour les bars. Dans le secteur de la beauté esthétique, l'activité de la coiffure est anticipée à - 0,1%, l'esthétique à 0%. Le secteur de l'auto-moto enfin est anticipé à - 0,7% pour les garages.

 

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top