logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le e-commerce repart de plus belle

Au 1er trimestre, un CA en hausse de près de 14%

Publié le

Selon les derniers chiffres bilan publiés le 12 mai dernier par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (FEVAD), le e-commerce enregistre une croissance au 1er trimestre supérieure aux attentes.

e-commerce vdlf 1er trimestre 2015

Le 12 mai dernier, la Fevad présentait le bilan des ventes sur internet en France au 1er trimestre 2015 réalisé sur la base des informations recueillies auprès des principaux sites marchands et sur le montant agrégé des transactions traitées par les principales sociétés prestataires de paiement pour le compte de 164.200 sites internet. Il ressort de cette étude « une croissance au 1er trimestre supérieure aux attentes ». Dans le détail, sur les trois premiers mois de l’année, les ventes sur internet ont progressé de 13,7% par rapport au 1er trimestre 2014 pour atteindre 15,2 milliards d’euros « soit près de 2 milliards de plus que l’an dernier (13,4 milliards d’euros au 1er trimestre 2014). »

Plus de transactions, plus de marchands et plus de cyberacheteurs

La forte croissance enregistrée sur le premier trimestre 2015 est tirée par une forte progression du nombre de transactions (+ 18% sur cette période), avec un total de 193 millions de transactions sur le trimestre. « Cela représente 25 transactions par seconde. » Dans les mêmes temps, le nombre de sites marchands actifs poursuit sa progression (+ 14% en un an). Désormais 164.200 sites marchands actifs sont recensés « contre seulement 14.500 sites il y a 10 ans ». Cet essor du nombre de sites en activité s'accompagne d'un flot de nouveaux cyberacheteurs (846.000 de plus en un an, soit + 3% selon les chiffres Médiamétrie), soit près de 34,7 millions d’internautes français séduits par l’achat en ligne. Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad, souligne que : « Les Français sont toujours plus nombreux à pratiquer le e-commerce. Le développement des offres et la sécurisation des données permettent de favoriser ces comportements d’achats. »

Pour Bertrand Krug, Directeur Adjoint de Médiamétrie//NetRatings : «
Nous assistons à une transformation des modes d’achats qui bénéficie au développement des services de drive. En effet, avec 9,4% d’internautes se rendant sur le top 5 des sites de drive en France au premier trimestre 2015 contre 8,9% au premier trimestre 2014, cette pratique rentre progressivement dans les mœurs ». Seule ombre au tableau de ce carton plein : l'effritement du montant du panier moyen se poursuit pour atteindre 79 € au 1er trimestre 2015 (- 3 euros sur un an).


Les leaders performent toujours

Selon les chiffres Fevad, les sites leaders de ventes de produits grand public enregistrent un bon début d’année. Les ventes en ligne de produits grand public du panel iCE 40 démarrent ainsi l’année 2015 sur une belle croissance, « aussi forte qu’au dernier trimestre 2014 : + 12% (avec + 15% et + 16% en février et mars). »

De leur côté, les ventes aux professionnels du panel iCE 40 ne sont pas en reste. Elles maintiennent en effet un rythme de croissance important à +
11% (+ 9% au 1er trimestre 2014).

Dans le même temps, les places de marché poursuivent leur forte expansion. Ainsi, l’indice iPM qui mesure le volume des ventes réalisées sur les places de marché (ventes réalisées par les vendeurs hébergés sur les places de marché de l’iCE 40) affiche une progression de 66% au 1er trimestre par rapport au 1er trimestre 2014. «
Ces ventes représentent aujourd’hui 25% du volume d’affaires total des sites participant à l’iPM (vs 17% au 1er trimestre 2014). » Le m-commerce enfin poursuit lui aussi sur sa dynamique. L’indice iCM, destiné à mesurer les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marché) augmente ainsi de 44% au 1er trimestre 2015 par rapport au 1er trimestre 2014. Les ventes via mobiles représentent désormais 18% du chiffre d’affaires des sites du panel iCM « et 21% si on totalise les ventes sur sites mobiles, applications et sites classiques. »

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top