Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Focus : le secteur de la coiffure

162 000 actifs dont 113 200 salariés

Publié le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

La coiffure compte parmi les acteurs majeurs du commerce de proximité en France avec 162 000 actifs dont 113 200 salariés. Globalement sur l'ensemble du territoire français, l'on compte en moyenne 1 entreprise de coiffure pour 1000 habitants soit près de 66 000 établissements ! Un maillage serré dont le visage évolue à petits pas... grâce notamment aux nombreux réseaux de franchise !

Le secteur de la coiffure en chiffres

Selon les chiffres de la Fédération Nationale de la Coiffure (FNC), le secteur de la coiffure comptait 66 124 établissements répartis sur l'ensemble du territoire en 2010. 85% de ces entreprises exercent leur activité en salon, parmi lesquels l'ont trouve environ 10% d'établissement sous franchise. Chaque jour près d’un million de clients passent la porte d'un salon de coiffure pour une coupe ou une couleur !

A ces chiffres il convient bien évidemment d'ajouter les prestations offertes par les sociétés de coiffure à domicile dont le nombre ne cesse de grimper depuis quelques années. Selon la FNC, le nombre d'entreprises de coiffure à domicile a doublé entre 2000 et 2008 pour représenter 15% du secteur en nombre en 2008, « pour un CA estimé à moins de 5% du CA global du secteur. »

Toujours selon les chiffres de la FNC, les établissements français sont principalement des petites structures. 65% des salons sont en entreprises individuelles et cette proportion grimpe à 97% pour les entreprises de coiffure à domicile.

Elément moteur de la dynamisation rurale et de la vitalité des centre-villes, les salons de coiffure restent aujourd'hui des lieux repères dans le quotidien de proximité. « Près de 21% des établissements sont situés dans des communes rurales de moins de 5000 habitants, 38% d’entre eux sont situés dans des communes de moins de 50 000 habitants et 4 % sont implantés dans l’agglomération de Paris » précise la FNC. Et chose assez rare : les établissements de coiffure sont dirigés à 82% par des femmes !

Si le secteur de la coiffure a connu comme partout ailleurs, une baisse de forme pendant la crise, l'impact a toutefois été assez limité sur les chiffres d'affaires. A l'image des instituts de beauté, les salons de coiffure sont restés face au stress d'un pouvoir d'achat en berne un refuge bien être !

La coiffure en franchise

Si le secteur de la coiffure est majoritairement composé de salons indépendants, la place occupée par les réseaux en franchise va grandissante. Globalement, la FNC estimait en 2008 le secteur de la franchise à environ 6 000 points de vente comprenant plus de 50 enseignes. Il rassemblait environ 23 000 collaborateurs (20% des salariés) et réalisait 1,7 milliards de CA (représentant 30% de celui du secteur).

Deux principaux profils de réseaux se développent côte à côte :

Le premier est constitué de groupes multi enseignes particulièrement puissants comme Provalliance, Dessange international, VOG) ou de taille plus modeste (Derwyn, Melvin, Top Model Coiffure, Serge Comtesse, Lothman, Ranéa...). Ces groupes multi-enseignes développent des stratégies très diverses (du haut de gamme au discount) au travers de leurs enseignes respectives.

Le deuxième profil est constitué par des groupes mono-enseignes comme Mod’s Hair, Sergio Bossi, Lucie Saint Clair, Eric Stipa, Luis Kraemer, Jean-Claude Biguine, Eric Zemmour, Terre de Mienne, Pascal Coste, ….

Devenir franchisé dans le secteur coiffure

Le modèle de la franchise séduit de plus en plus de candidats à la création dans le secteur de la coiffure. Les investissements sont de fait « raisonnables » puisqu'ils s'inscrivent en moyenne entre 80 000 et 120 000 euros. Pour devenir franchisé dans le secteur de la coiffure, un bon sens de l'accueil et du service est indispensable. Le métier requiert également un vrai talent de gestionnaire doublé d'une aptitude naturelle à diriger une équipe. L'activité peut être créée par des investisseurs avec l'embauche de salariés diplômés ou bien par des professionnels justifiant d'un diplôme professionnel de coiffure. Les candidats étant très nombreux à se présenter aux portes des franchiseurs, la sélection est souvent rude !

Trois exemples de réseaux de coiffure à suivre

Jean-Claude Biguine : L'approche du salon de coiffure Biguine est moderne et innovante. Plus qu'un salon, chaque point de vente est une maison de beauté qui associe sous le même toit la coiffure et l'esthétique. Cette enseigne créée en 1982 s'est lancée en franchise en 1989. Elle compte aujourd'hui plus de 300 salons en France, Belgique, Italie, USA... Les salons Jean-Claude Biguine recherchent des candidats professionnels de la coiffure ou des investisseurs.

Self-Coiff : Résolument low-cost, le réseau Self-Coiff est discount sur les prix mais pas sur la qualité. Lancée en franchise en 1997, l'enseigne qui appartient au groupe Serge Comtesse compte aujourd'hui 31 points de vente. Le point fort de ce concept est le Self'Brush, formule déposée et unique qui permet à la cliente, si elle le souhaite d'effectuer son brushing elle-même, ce qui lui permettra de faire des économies significatives de 30 à 40 % par rapport à un ticket moyen. Le concept Self-coiff se détache radicalement de ses concurrents en proposant des prix discounts. La clientèle attirée par les tarifs est nombreuse et le concept est de fait à forte rentabilité. L'enseigne recherche des candidats professionnels de la coiffure et des investisseurs.

Beauty Coiff : Ce réseau fait partie du secteur de la coiffure mais il ne propose pas de salon. Non ! Spécialisé dans le vente de produits professionnels de coiffure et d'esthétique, Beauty Coiff n'a pas de concurrence directe. Il diffuse ses produits en direction des professionnels et des particuliers. Lancé en franchise en 2003, Beauty Coiff est à la tête aujourd'hui de 12 points de vente. Les candidats recherchés doivent justifier d'une expérience commerciale réussie doublée d'une bonne expérience de management.

A noter : La FNC confrontée comme beaucoup d'autres secteurs au vieillissement de ses adhérents projette d'ouvrir prochainement un site internet dédié à la création, transmission et reprise d'entreprises de coiffure. Ce site devrait être mis en ligne au cours du dernier trimestre 2010.

Retrouvez les franchises de coiffure sur Toute La Franchise et sur Franchise beauté, rubrique coiffure


Dominique, Journaliste toute-la-franchise©


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 1 avis

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cet article. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !