logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

La franchise ne connaît pas la crise

La franchise se porte bien.

Publié le

La franchise se porte bien. Alors que la morosité domine dans certains secteurs, les acteurs de la franchise ont de quoi être heureux. En 2014, le nombre de réseaux et de franchisés a encore progressé. La franchise française a vu son nombre de réseaux doubler en 10 ans. Le chiffre d’affaires du secteur connaît une progression régulière. Le phénomène va-t-il se poursuivre en 2015 ? Éléments de réponse.

Franchise : tous les indicateurs sont au vert

La Fédération française de la franchise a communiqué les chiffres du secteur pour l’année 2014. Et le bilan est exceptionnel. En voici les principaux indicateurs :

  • On compte désormais 1796 franchiseurs (contre 1 719 en 2013) soit une hausse de 4,5% ;
  • Au total, l’hexagone compte 68 171 franchisés (contre 65 133 en 2013) soi une hausse de 4,6% ;
  • La franchise totalise 51,45 milliards d’euros de chiffre d’affaires (contre 47,40 en 2013) soit une hausse de 8,5%.

Au-delà de cette vision d’ensemble, c’est dans chaque secteur qu’il faut aller piocher des éléments. Et là encore, il y a de quoi garder le sourire. Les secteurs historiques ne tremblent pas et confirment leur solidité. C’est ainsi que l’équipement de la personne et de la maison, l’hôtellerie, l’alimentaire et la coiffure sont stables ou en légère croissance. Les réseaux qui composent ces secteurs ; certains apparus dans les années 70 et 80 ; font preuve d’une réelle maturité mais ne perdent pas leur dynamisme. De nouveaux franchisés arrivent chaque année, signe d’un bon renouvellement.

Le secteur qui a vu le nombre de réseaux croître le plus est celui de la restauration rapide. De 152, leur nombre est passé à 175 en 2014 soit une hausse de 15,1% ! Les enseignes qui possèdent plus d’une centaine d’implantations sont nombreuses (Cœur de Blé, Del Arte, La Croissanterie, La Mie Caline, Quick, Steak’n Shake ou Subway pour n’en citer que quelques-uns) mais on remarque aussi bon nombre de petits réseaux en croissance, avec moins de dix implantations. C’est le cas de Bagel Corner, Coté Sushi, Le Club Sandwich Café ou Mythic Burger. « La restauration rapide se développe de manière spectaculaire. Les enseignes font preuve d'imagination. Elles proposent des offres de plus en plus variées pour s'adapter aux goûts et au budget des consommateurs » confie Chantal Zimmer, La déléguée générale de la Fédération Française de la Franchise, dans les colonnes du journal Le Figaro.

Le chiffre d’affaires a augmenté pour un tiers des franchisés

L’étude menée par la FFF dévoile également des données concernant le chiffre d’affaires moyen des franchisés. Là encore, il faut y voir une belle évolution : « En 2014, les franchisés sont un tiers à déclarer une augmentation de leur chiffre d’affaires » précise le rapport. Le CA médian des franchisés est passé à 500.000€ en 2014 (contre 400.000€ en 2013, année de creux, qui succédait aux 475.000€ en 2012). Le chiffre d’affaires annuel moyen par point de vente est désormais le plus élevé dans le secteur de l’équipement de la maison. Il est de 1,5 million d’euros annuels. Une belle évolution pour un secteur qui, dans ce classement, n’occupait que la seconde marche du podium il y a encore deux ans. La croissance du CA moyen par point de vente est de 16% sur une seule année. Le développement récent de Darty via la franchise (l’enseigne vise les 150 magasins franchisés d'ici 2018) mais aussi d’Habitat, qui a créé l’événement en annonçant son lancement en franchise, n’y sont pas étrangers.

Le chiffre d’affaires annuel moyen par point de vente a cette année encore reculé dans l’alimentaire (1,35 millions d’euros). L’hôtellerie suit (1,33 millions d’euros) devant la restauration à thème (1,15 millions d’euros). Ces secteurs sont les seuls à dépasser le million d’euros en moyenne. En bas du classement, le secteur de la coiffure / esthétique (289 369€), la formation (245 399€) ou encore le nettoyage (204 082€). A noter le fort recul de la formation, à -10,57%.

Quelles évolutions attendre pour 2015 ? De la croissance, encore et toujours ! Les tendances vues lors de l'édition 2015 du salon Franchise Expo Paris, la grande messe annuelle du secteur, annoncent un cru 2015 excellent. Une des voies de développement sera d’ailleurs l’internationalisation. En effet, parmi les 530 exposants venus lors de cette manifestation, 121 étaient des franchises étrangères. Entre l’arrivée de franchises internationales en France et le développement de concepts français ailleurs, l’avenir semble radieux et riche de nouvelles perspectives.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top