logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le boom du m-commerce en chiffres

Le m-commerce déjà plus puissant que le e-commerce ?

Publié le

Certaines entreprises ne se sont pas encore mises au e-commerce que le m-commerce est déjà en pleine explosion. Petit point lexique : le e-commerce c’est le commerce sur internet. Le m-commerce, lui, concerne le commerce sur mobile. Et ce marché est déjà en pleine explosion. Qu’attendez-vous pour vous y mettre ?

Le m-commerce déjà plus puissant que le e-commerce ?

Aujourd’hui on ne peut pas dire que le m-commerce est plus puissant que le e-commerce. En revanche, le commerce sur mobile est bien plus avancé que celui sur internet au même âge. A trois ans, le m-commerce affiche un chiffre d’affaires de plus de 2,5 milliards d’euros alors que le e-commerce passait à peine la barre des 2 milliards d’euros selon les chiffres de la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad). Entre 2011 et 2013, le marché du m-commerce a sextuplé. Et sa croissance fulgurante va continuer à impressionner. Selon une étude dévoilée par RetailMeNot, 55% des Français sont équipés d’un smartphone, contre 43% en 2014. En Europe, la moyenne est à 60%. Cette explosion du smartphone rime avec explosion du m-commerce. Ainsi la France est la deuxième plus forte croissance en 2014 : +129%. C’est trois points au-dessus de la moyenne européenne. Les grands champions du m-commerce sont les Britanniques qui devraient dépenser 17,7 milliards d’euros en 2015 contre 10 milliards en 2014. C’est 2,5 fois le montant dépensé par les Français. Oui, le m-commerce est en plein boom.

Le m-commerce : de nouveaux défis pour les marques

Le m-commerce est incontestablement une révolution de nos modes de consommation. Il permet de lier achat en ligne et achat en magasin. Le m-commerce réconcilie en quelque sorte les deux univers. Selon la troisième édition du baromètre réalisée par Teleperformance, le point de vente est toujours le premier canal d’achat : 80% des clients effectuent des recherches en ligne avant de se rendre en magasin. C’est ce que l’on appelle le ROPO : Research Online Purchase Offline. C’est l’un des nouveaux usages apparu avec l’essor du m-commerce. L’autre usage qui lie achat en ligne et achat physique est le « Clic and Collect » (achat en ligne, retrait en magasin). 50% des utilisateurs qui achètent en ligne retirent leur commande en magasin. Parmi eux, 62% en profitent pour visiter le magasin et plus d’un quart (26%) achètent d’autres articles (baromètre OMG SFR Régie novembre 2014). Pour les marques, le web constitue ainsi un canal d’acquisition et de transformation, qui peut ensuite alimenter le point de vente et sa fréquentation. Qui a dit que les acheteurs sur la toile étaient totalement invisibles ? Ils peuvent devenir des clients « physiques », notamment si votre boutique incite à la visite… Pour cela, envisagez votre point de vente comme un véritable commerce de destination, avec des animations, événementiels, exclusivités, etc…

Les marques ont tout intérêt à dompter ces nouveaux modes de consommation et à s’emparer du m-commerce. Car aujourd’hui, 17 millions d’utilisateurs de smartphones consultent chaque mois des sites marchands. Pour les tablettes c’est 8 millions. Au total, ce sont donc 25 millions de clients potentiels que les marques doivent séduire. Comment ? En proposant une expérience omni-canal continue et durable. Le smartphone s’impose comme le support à favoriser par les marques pour les achats impulsifs. D’ailleurs, en parlant de mobilité, les clients acceptent désormais plus facilement d’être géolocalisés pour recevoir des offres commerciales. Cette géolocalisation est certainement la clé du succès des marques. Grâce à un SMS ou une publicité transmise au bon moment et au bon endroit, les marques augmentent leurs chances de gonfler leur chiffre d’affaires. Et ne croyez pas que cette pratique est réservée uniquement aux grandes entreprises ! Même des commerces de proximité, avec des offres très ciblées, peuvent en profiter et doper leur relation client. Le m-commerce est le nouveau défi qui vous attend pour les 5 prochaines années. Vous vous y mettez quand ?

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top