logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

En mars, les patrons retrouvent le moral

Les perspectives à 6 mois s'améliorent nettement

Publié le

Selon les derniers chiffres de l'Observatoire des PME-ETI réalisé par Opinionway et Banque Palatine pour Challenges, les patrons de PME et d'ETI retrouvent le moral.

Chaque mois, Opinionway et Banque Palatine interrogent les patrons de PME et ETI en France pour connaître leur sentiment sur la conjoncture économique du moment. Pour la 45e édition de cet observatoire dont les résultats ont été publiés le 19 mars dernier, la confiance des dirigeants dans leur entreprise continue de progresser. « Comme en février » précisent les auteurs, l'indice de confiance gagne 3 points par rapport au mois précédent (73%). La confiance dans l'économie française poursuit également sa progression « et avec 33% de confiance obtient son meilleur résultat depuis 3 ans ». La confiance dans l'économie mondiale quant à elle retrouve son niveau de janvier (56%) après un mois de février en baisse. Ces quelques chiffres démontrent clairement que l'embellie du début d'année se confirme vague par vague.

Résultat : les prévisions de croissance se consolident. Dans le détail, 86% des dirigeants pensent ainsi maintenir voire augmenter leur chiffre d'affaires en 2015. «
Ce chiffre repose d'abord sur des perspectivement de stabilité (48%), mais la part d'entreprises qui prévoient une augmentation de leur chiffre d'affaires progresse et gagne 6 points par rapport à février (38%). »

Sur le terrain de l'emploi, l'optimisme est plus mesuré. Ainsi, les PME-ETI envisagent majoritairement de maintenir leur nombre de salariés (74%) et en particulier le nombre de cadres (86%). « Comme depuis le début de l’année, la part des PME-ETI qui prévoient d’augmenter le nombre de salariés est supérieure à celle des PME-ETI envisageant de le réduire (15% vs. 11% ; solde positif : + 4 points). La part des PME-ETI envisageant d’augmenter le nombre de leurs cadres est égale à celle des PME-ETI envisageant de le réduire. ».

Pour les 6 prochains mois, la stratégie commerciale reste prioritaire pour 89% des patrons interrogés, devant l'amélioration des processus de production (75%). « En revanche, pour les 6 prochains mois, les dirigeants de PME-ETI envisagent d’accorder moins d’importance à l’organisation interne (- 14 pts) et au management (- 6 pts) »

Interrogés sur des questions d'actualité, les dirigeants témoignent d'un manque de soutien de la part des pouvoirs publics. « De plus en plus de dirigeants de PME-ETI jugent insuffisant le soutien financier apporté aux entreprises françaises ». Cela se traduit en chiffres par une part de plus de plus importante des dirigeants de PME-ETI à estimer que les entreprises françaises sont moins bien soutenues que celles des autres pays européens (41%, + 11 pts). Parallèlement, 68% des dirigeants de PME-ETI estiment que les aides publiques ne contribuent pas suffisamment à l’amélioration des performances des entreprises, « et ce sentiment est en progression (+ 4 pts) ». 66% des dirigeants de PME-ETI estiment en outre que l’image des entreprises françaises à l’étranger est bonne, mais 40% trouvent que les entreprises françaises sont suffisamment compétitives à l’international (+ 8 points depuis juin 2014). Enfin, les chefs d’entreprises ont le sentiment de jouir d’une image négative auprès des Français (71% auprès du grand public, 69% auprès des pouvoirs publics) « mais cela s’améliore » (+7 pts).

 
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top