logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le futur appartient-il aux boutiques éphémères ?

83% des sondés Ipsos préfèrent des boutiques éphémères à des locaux vides en centre commercial

Publié le

A l'occasion d'une récente enquête, Ipsos a interrogé les Français sur le phénomène des boutiques éphémères en milieu urbain. Instructif pour les réseaux de franchise !

Le 2 février dernier, Ipsos publiait les résultats d'une étude réalisée pour Hopshop sur ce que pensent les citadins des boutiques éphémères. Il ressort de cette étude que les consommateurs apprécient les boutiques éphémères pour une raison simple : elles amènent de l'animation et de la variété dans leurs quartiers.

Dans le détail, 43% des consommateurs interrogés se disent satisfaits de la possibilité d'essayer des produits nouveaux dans leurs quartiers. 55% sont satisfaits de la variété des marques dans leur centre commercial. En parallèle, 83% des consommateurs aimeraient faire des découvertes shopping inattendues en dehors des grandes marques et 83% préfèrent des boutiques éphémères à des locaux vides en centre commercial. 77% aimeraient aussi que le shopping en ville soit une activité plus ludique et divertissante.

Globalement, 71% des personnes interrogées ont envie de voir éclore des boutiques éphémères dans leur centre commercial (74% dans leur quartier).

Ces quelques chiffres prouvent que les consommateurs sont prêts à la nouveauté et à la surprise en matière de shopping. Un terrain favorable pour les boutiques éphémères qui renouvellent les propositions au cœur même des quartiers.


Boutique éphémère, késako ?

Le concept de la boutique éphémère nous vient des États-Unis. Il consiste à ouvrir une boutique ou un magasin pendant une période de temps volontairement très courte (quelques jours ou quelques semaines) dans un local précédemment inoccupé. Développé en priorité dans les aires urbaines, sur des rues très passantes ou dans une galerie d'un centre commercial, le concept s'impose peu à peu dans nos villes avec succès. Pourquoi ? Tout simplement parce que le principe repose avant tout sur l'effet de surprise. A la manière d'un blogbuster, l'ouverture d'une boutique éphémère s'entoure toujours d'une action de marketing forte localement pour créer l'événement. Les consommateurs intrigués attendent l'ouverture et se précipitent d'autant plus dans ces boutiques que les jours d'ouverture sont comptés. Jouant à fond la carte de l'effet buzz, la boutique éphémère renouvelle le vieux classique de la vente flash. Un temps limité, de très belles affaires, une idée que les premiers arrivés seront les premiers servis et qu'il n'y en aura pas pour tout le monde... tous les ressorts de l'opportunité sont réunis. Des ressorts d'autant plus puissants qu'ils flirtent aujourd'hui de plus en plus avec les critères de la nouvelle consommation : bon plan, achat malin, vente privée, etc. Encore peu utilisé par la franchise, ce phénomène s'inscrit pourtant totalement dans l'air du temps et ne demande qu'à être exploité par les marques connues ou moins connues !


Un magasin éphémère pour quoi faire ?

Sur l'ensemble du panel interrogé, 31% des sondés affirment avoir déjà vus plusieurs fois une boutique ou un magasin "éphémère". 23% des sondés en ont déjà vu une fois, et 46% jamais.

Parmi ceux qui ont déjà vu une boutique éphémère, 68% se sont montrés plutôt intrigués, 65% ont été surpris, 56% se sont montrés impatients d'en découvrir d'autres, 53% ont été amusés, 51% ont même été déçus que la boutique ne reste par ouverte plus longtemps. 45% des personnes déjà confrontées à une boutique éphémère ont été confortées dans l'image qu'elles avaient de la marque ou de l'enseigne.

Parmi ceux qui n'ont jamais vu une boutique éphémère, 88% imaginent que de telles boutiques permettent à des marques de faire du déstockage de produits de l'année précédente, 86% pensent que la boutique éphémère permet à des jeunes créateurs de se faire connaitre, 85% pensent que c'est un moyen de découvrir des marque ou des produits qu'ils ne connaissent pas. 84% pensent aussi que c'est un moyen pour de nouvelles enseignes ou de nouvelles marques de se tester dans un centre commercial donné avant de s'y implanter de façon plus durable. 83% pensent aussi que la boutique éphémère peut permettre à des marques uniquement distribuées sur internet de faire une apparition "physique" dans leur ville. 79% pensent que cela permet de mettre de l'animation dans un centre commercial, 78% de mettre de l'animation dans leur ville, et 77% de mettre de l'animation dans leur quartier.

A la question de savoir si les boutiques éphémères vont se multiplier dans les années qui viennent, les consommateurs répondent à 79% oui. Reste aux réseaux de franchise à prendre le tournant de ce nouveau mode de consommation.

 

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top