logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

En 2015, le secteur du mariage se porte bien !

241.000 mariages célébrés en 2014 pour un chiffre d'affaires de plus de 5 milliards d'euros

Publié le

Avec quelque 241.000 unions célébrées en 2014, le secteur du mariage en France ne connait pas la crise. Et le mariage pour tous dope encore le secteur ! Une bonne raison de se lancer en franchise sur ce secteur porteur.

secteur mariage Selon les derniers chiffres publiés par l'Insee, l'année 2014 a tenu (une nouvelle fois !) toutes ses promesses avec quelque 241.000 mariages célébrés dans l'année. Ce chiffre est en progression de 2.400 unions vis-à-vis de 2013. Dans le détail, sur les 241.000 mariages célébrés en France l'an dernier, 231.000 concernent des unions de personnes de sexe différent et 10.000 des unions de personnes de même sexe.


Globalement, le nombre de mariages de personnes de sexe différent a très légèrement diminué, alors que celui des personnes de même sexe a augmenté de 2.500 par rapport à 2013 (première année d'instauration du mariage pour tous). Fin 2013, une étude réalisée par Xerfi estimait le chiffre d'affaires du secteur autour des 5 milliards d'euros, un chiffre stable d'année en année, malgré la crise.

Un budget moyen d'un peu plus de 8.000 €

Selon un sondage OpinionWay* réalisé en juin dernier, le budget moyen d'un mariage en France est de 8.257 € pour 70 invités. Ce budget moyen reflète de nombreux écarts. En effet, les mariés en région parisienne dépensent en moyenne plus (9.419 €) que les mariés de province (7.986 €). De même, et contrairement à une idée reçue, les jeunes de moins de 35 ans dépensent en moyenne plus (9.200 €) que leurs ainés (7.904 €). Les écarts se creusent encore plus en fonction des revenus des foyers interrogés. Ainsi, les sondés appartenant à un foyer gagnant plus de 3.500 € par mois n'hésitent pas à casser leur tirelire pour un jour J inoubliable (11.525 €).

A l'opposé, les foyers les plus modestes gagnant moins de 1.000 euros restent plus raisonnables avec un budget moyen de 6.189 €. Parmi les postes les plus coûteux, 61% des personnes interrogées pointent du doigt le repas (traiteur, pièce montée, etc), suivi de très loin par le lieu du mariage ou la salle de réception (12%), la lune de miel (8%) et les vêtements (robe de mariée et costume) à 8%. Plus de huit sondés sur dix considèrent que le mariage est «
plutôt synonyme de contraintes » financières, et qu'il nécessite de « faire des choix pour limiter le budget ».

Ces coupes sombres sont principalement opérées dans les budgets photos et vidéos (44% des sondés), l'hébergement des mariés (38%), les cadeaux aux invités (36%), la décoration (28%) ou encore la lune de miel (27%). Du côté des invités, la dépense moyenne pour les cadeaux des mariés s'établit à 138 €. Comment les Français financent ces dépenses ? A 85% des sondés, en puisant dans leur épargne. L'aide des parents et des proches est également largement sollicitée (73%). 41% envisagent le recours à un crédit.


Un marché en évolution

La crise de ses dernières années a diversement impacté le marché du mariage. En effet, de plus en plus l'organisation de mariage fait le grand écart.

D'un côté, les budgets serrés deviennent de plus en plus serrés. Le mariage est typiquement l'événement où s'exprime le mieux le Système D et l'achat malin. Et les mariés trouvent, sur internet notamment, de vrais moyens de faire baisser la note finale (robe de mariée d'occasion, comparateur de prix sur les dragées, la décoration, etc). A cela s'ajoute une vraie tendance de fond pour le « home-made ». Les futurs mariés n'hésitent plus à mettre la main à la pâte pour plus d'originalité et moins de dépenses. Ils n'hésitent pas non plus à marchander, voire à trouver des sponsors pour mieux rendre inoubliable le fameux jour.

A l'inverse, une autre tendance de fond se fait jour : celle du « mariage clé en main », autrement dit le recours à un prestataire organisateur (wedplanner). Pour un budget donné, les organisateurs professionnels se chargent de tout : réservation de la salle de réception, menus du traiteur, tenues des mariés, décoration, alliances, voyage de noces, etc. Les mariés ne s'occupent plus de rien. En cas de problème, c'est le prestataire qui doit se débrouiller. Dans cette formule, le plus souvent, les prix sont également négociés au plus juste (sur le modèle du courtage en travaux).


Le mariage et la franchise

Le marché du mariage est encore peu développé en franchise, pour une bonne et simple raison : les métiers y sont multiples ! En effet, et mis à part pour les sociétés spécialisées développées dans le wedplanning comme Laura Z organisation ou Un jour à part, ou la robe de mariée comme L'univers d'Elsa Gary, le mariage est marqué par la transversalité (fleuristes, animations musicales, restauration, décoration, vêtements...).

Cette particularité fait que le mariage est souvent traité comme un marché de niche au sein d'une activité plus large. Ceci est le cas notamment pour
Cema Création (spécialisée dans la location et la vente de compositions florales artificielles et décoratives), mais aussi les enseignes proposant des prestations d'animation comme Double Cheese, Event Box, Kdo Box, ou encore Studio Chrome, les prestations de garde d'enfant dans le cadre d'événement (Baby Time), la lingerie fine des grands jours (Rouge Gorge), les fleuristes (Voilà les fleurs, Carrément Fleurs), les instituts de beauté et coiffeurs (Biguine, Body Minute, Citron Vert, Esthetic Center, Institut Mahler,), etc.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top