logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

La santé et le moral des indépendants sondés par le Crédoc

Seuls 28% des indépendants prennent plus de 20 jours de congés par an

Publié le

Le 23 octobre dernier, le Crédoc publiait les résultats 2014 de son baromètre sur la santé et le bien-être au travail des professionnels indépendants assurés à la RAM.

santé commerçants vdlf Les indépendants, autrement dit les commerçants, artisans et professions libérales, sont-ils en bonne santé et à l'aise dans leur vie d'indépendant ? C'est à ces questions que le baromètre 2014 sur la santé et le bien être au travail des professionnels indépendants assurés à la RAM apporte des réponses. Ce baromètre réalisé par le Crédoc s'intéresse aux quelque 2,8 millions de personnes (assurés et ayant droits) protégés par la RAM.

Il s'agit de commerçants, d'artisans et de professions libérales médicales ou autres affiliés au régime social des indépendants (RSI) pour leur assurance maladie obligatoire, soit 57% des indépendants et 80% des professions libérales. L'étude a porté sur l'analyse de 8.676 questionnaires exploitables renseignés par mail entre le 12 juin et le 8 juillet 2014.


Côté santé, les indépendants plutôt bien lotis

Que nous apprend ce baromètre ? Tout d'abord, que 75% des indépendants interrogés se disent en « bonne » ou « très bonne santé ». Sur ce total, les femmes se jugent plus souvent en "très bonne santé" (26%) que les hommes (22%). Ces scores sont meilleurs que ceux de la population française puisqu'en effet 66% (vs 75%) de la population française se jugent en « bonne » ou « très bonne » santé. Environ deux tiers des personnes interrogées (64%) ne connaissent pas de problème de santé chronique ou à caractère durable.

Globalement, les commerçants déclarent relativement plus souvent avoir un problème de santé chronique ou durable que les professions libérales (3% d’écart). Autres enseignements : Un assuré sur 2 dit «
avoir été contraint de poursuivre son activité alors que son état de santé nécessitait un arrêt de travail ».

Globalement en forme, les indépendants interrogés ne se sentent pas très fatigués.
1 personne interrogée sur 2 dit ne ressentir ce dernier mois « qu’un peu de faiblesse généralisée, de lassitude ou de manque d’énergie » souligne le Crédoc. Ces chiffres fluctuent en fonction de l'âge et du sexe des personnes interrogées : les hommes (35%) se disent ainsi plus fatigués que les femmes (28%), de même pour les plus de 60 ans (44% contre 32% en moyenne).

Cette fatigue vient notamment de troubles du sommeil. Ainsi, en moyenne, 40% des assurés de la RAM disent souffrir de trouble du sommeil, contre 34% en population générale. Les commerçants sont plus concernés que la moyenne (+ 44% contre 40%) et que les professions libérales (35%). «
Les moins de trente ans sont relativement épargnés (67% ne déclarent pas de troubles du sommeil) ».

Côté moral, les indépendants flanchent

Selon le baromètre du Crédoc, les indépendants sont moins souvent "calmes et détendus" et plus souvent "découragés-abattus" que la population générale. Dans le détail, 39% seulement des indépendants sont calmes et détendus une bonne partie du temps (vs 47,6% pour la population générale). 20,3% le sont rarement (13,6% pour la population générale) et 5,7% le sont jamais (4,4% pour la population générale). En parallèle, 8,5% des indépendants se disent dérouragés et abattus une bonne partie du temps (vs 5,1% pour la population générale). 33% le sont de temps en temps (18,6% pour la population générale), 33,8% le sont rarement (25,8% pour la population générale) et 22,1% le sont jamais (48,6% pour la population générale).

Ce moral en berne n'a pas de répercutions évidentes sur la consommation de médicaments. En effet, plus de 8 personnes interrogées sur 10 n'ont pas recours à une prise de médicament en cas de stress. «
Quand il y a recours à une prise de médicament pour gérer un stress, la prévalence du sexe est indéniable (22% pour les femmes contre 10% pour les hommes). »

Congés et retraite

Selon les résultats du baromètre du Crédoc, 46% des indépendants prennent moins de 10 jours de congés par an. « Seuls 28% des indépendants prennent plus de 20 jours de congés par an. Ils ont majoritairement plus de 60 ans (40% des 60-69 ans) et exercent seuls (35%) ». Globalement, les commerçants et artisans prennent relativement moins de jours de congés que les professions libérales : 32% prennent moins de 5 jours contre 18% des professions libérales. Inversement, 40% des professions libérales prennent plus de 20 jours de congés par an contre 23% des artisans et 25% des commerçants).

Par ailleurs, dans l’ensemble plus de la moitié des indépendants (54%) se sentent capables de continuer leur activité jusqu‘à la retraite. Cette proportion est identique à celle de la population générale (54%). Ce sentiment de pouvoir continuer une activité indépendante concerne plus spécialement les professions libérales (65%) tandis que la proportion d'artisans dans le même cas descend à 46% seulement. «
Plus on avance en âge, plus on se sent capable de continuer la même activité (62% des 50-69 ans contre 50% des 30-39 ans). »

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top