logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Qui souhaite devenir patron en 2014 ?

Introduction au dossier : "Qui souhaite devenir patron ?"

Publié le

Alors que l'Insee note bon an mal an quelque 500.000 nouvelles entreprises créées en France, un nouveau baromètre de l'Envie d'entreprendre réalisé par Idinvest et Le Figaro vient apporter son éclairage sur les motivations de ces Français qui souhaitent devenir patrons.

qui souhaite devenir patron Coup sur coup cette année, en mars et en novembre, Idinvest et Le Figaro ont sondé les Français pour en savoir plus sur leur envie d'entreprendre. Il ressort de cette double enquête des informations interressantes pour les franchiseurs-recruteurs en franchise.


Le premier coup de sonde de l'année réalisé en mars sur 1.430 jeunes chefs d'entreprise et porteurs de projets de création dans les deux années à venir, révèle que les créateurs d'entreprise sont des guerriers. Ils se lancent dans l'aventure de la création avec l'espoir d'être indépendants et de s'épanouir professionnellement. L'appât d'une meilleure rémunération passe au second plan. Et pour réussir ? Ils pensent massivement qu'il faut être dynamique, mais aussi et surtout combatif et persévérant. Des qualités qui démontrent bien toute la difficulté de passer de salarié à patron.
Le second coup de sonde réalisé en octobre sur un échantillon de 4.999 personnes, révèle quant à lui que l'envie d'entreprendre est forte en France. En effet, 37% des sondés déclarent que « s’ils en avaient la possibilité, ils auraient envie d’entreprendre ». Un taux important qui cache bien évidemment de grandes disparités mais aussi révèle des constantes permettant de définir un profil type du potentiel créateur.
Ce deuxième coup de sonde permet de mieux comprendre pourquoi les Français sont les champions européens de la création d'entreprise et même du G7 ! Un fait avéré par les chiffres divulgués l'an dernier par la vaste enquête RSM portant sur la création d'entreprise dans 35 pays entre 2007 et 2011.
Et pour bien montrer que la France n'est pas qu'un musée touristique à ciel ouvert, empêtrée dans ses déficits et son manque de compétitivité, il suffit de jeter un œil sur le tableau de bord annuel de l'attractivité réalisé récemment par l'Agence française pour les investissements internationaux (AFII). Que dit ce rapport ? En résumé : que la France reste une grande nation économique puisqu'elle est « la quatrième économie mondiale en termes de stock d'IDE entrants, l'une des trois économies européennes les plus attractives aux investisseurs étrangers créateurs d'emploi, première destination européenne des investissements industriels étrangers, quatrième pays mondial d'accueil des étudiants en mobilité internationale ».
Dans ce dossier spécial création d'entreprise, nous revenons en détail sur l'ensemble des chiffres proposés par l'observatoire Idinvest-Le Figaro et pour élargir le champ de vision souvent alarmiste des Français, les chiffres RSM et AFII.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top