logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

E-commerce : + 11% au 3e trimestre

Les market places et les ventes mobiles continuent de progresser à marche forcée

Publié le

Selon les derniers chiffres de la Fevad, le e-commerce poursuit sa croissance. Les cyber-marchands enregistrent une croissance de + 11% au 3e trimestre.

e-commerce 3e trimestre 2014 Chaque trimestre, la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) publie les résultats de son baromètre des ventes internet réalisé sur plus de 150.000 sites marchands actifs. Au 3e trimestre 2014, la progression est toujours de mise avec « une croissance comparable aux deux premiers trimestres à + 11% ».

40 milliards d'euros en 9 mois

« Le marché représente déjà 40 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de l'année » explique la Fevad. Ce résultat en hausse constante est porté par l'arrivée continue de nouveaux acheteurs (+ 7% en un an selon Médiamétrie) et l'augmentation de la fréquence d'achat (+ 9% en moyenne sur les 9 premiers mois). Pour le seul 3e trimestre, les Français ont dépensé 13,5 milliards d'euros en ligne soit 1,3 milliard de plus que l'an dernier. Pour autant tout n'est pas entièrement rose sur la planète Cyber. En effet, comme le souligne la Fevad, « la baisse du montant moyen de la transaction s’accélère, avec en moyenne – 4% sur les 9 premiers mois de l’année. »

La transaction moyenne est désormais de 81 euros et pourrait passer sous la barre des 80 euros au 4ème trimestre. Cette baisse des montants moyens de transactions est composée par l’augmentation du nombre d’achats en ligne par acheteur : «
on atteint désormais 6,1 achats par acheteur et par trimestre ». Les Français achètent donc pour moins cher mais plus souvent, prouvant ainsi que le e-commerce s'installe de plus en plus dans les mœurs.

«
Ainsi, malgré la baisse du panier moyen, le montant dépensé par acheteur continue à progresser de 5% ce trimestre pour atteindre 491 euros (vs 465 euros au 3ème trimestre 2013). » Et les acheteurs ont toujours plus de choix en ligne : « Pour la 3ème année consécutive, le rythme de progression du nombre de sites marchands maintient +17% et atteint les 154.600 sites marchands actifs. En 9 ans, le nombre de sites marchands a été multiplié par 10. »

Les market places et les ventes sur mobile caracolent

D'après l’indice iCM, les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes numériques, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marchés), progressent de 52% au 3ème trimestre 2014 par rapport au 3ème trimestre 2013. « Le panel iCM vient de franchir la barre d’un milliard d’euros de ventes de produits réalisé sur mobiles et tablettes (sites mobiles et applications) en cumul sur les 12 derniers mois. »

De son côté, l’indice iPM, qui mesure le volume des ventes réalisées sur les places de marché progresse également fortement avec +
45% au 3ème trimestre. « Sur les 24 derniers mois, les ventes des sites hébergés sur les places de marché ont plus que doublé : + 126%. Ces ventes représentent 21% du volume d’affaires des sites participant à l’iPM soit 5 points de plus en un an. »

Enfin, l’indice iCE 40 qui permet de mesurer la croissance des sites leaders, à périmètre constant, ne progresse lui que de +2% au 3ème trimestre. Plombé par les ventes de Voyage/Tourisme qui reculent de 4% au 3e trimestre, «
l’indice est tiré par les sites de ventes de produits grand public qui voient leur chiffre d’affaires progresser de + 9% ».

Une fin d'année marquée par la hausse

Selon les chiffres Fevad, « plus de 11 milliards d’euros devraient être dépensés par les Français sur internet pour Noël ». En novembre et décembre, la progression attendue est de 10% par rapport à l’an dernier « pour atteindre 11,1 milliards d’euros (vs 10 milliards pour Noël 2013). L’augmentation du nombre d’acheteurs et du nombre d’achats devrait continuer à compenser la baisse attendue du panier moyen. »

Sur la base de ces prévisions de ventes à Noël, la Fevad considère que le marché du e-commerce français devrait atteindre les 56 milliards d’euros en 2014.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top