logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Cession-reprise : le palmarès par régions au 1er semestre 2014

3ème partie du dossier consacré à la cession-reprise

Publié le

Sans surprise, le palmarès par régions est dominé par l'Ile-de-France tant en nombre de transactions qu'en terme de prix moyen, mais d'autres régions affichent de belles performances tels que Rhône-Alpes, PACA, Picardie, Haute-Normandie...

Comme le souligne la dernière édition du baromètre Bodacc / Altares, « l’attractivité de l’Île‐de‐France ne se dément pas. » La région concentre il est vrai 20% des transactions à elle seule, soit plus de 4.600 reprises de fonds de commerce, « un nombre en augmentation de plus de 12% par rapport au premier semestre 2013. » La région capitale voit également le prix moyen de cession se renchérir de près de 5% à 272.000 €. Loin derrière, deux régions sont au coude à coude en nombre de transactions : Rhône-Alpes (2.593 reprises) et Provence-Alpes-Côte d'Azur (2.265 reprises) en recul de 2%, mais connaissent des fortunes diverses sur les prix de transaction (+ 3% pour Rhône-Alpes à 169.707 €, et – 11% pour PACA à 175.233 €).

Derrière ce trio de tête, les autres régions enregistrent des performances contrastées avec toutefois une prime au nord‐ouest de la France «
qui porte les prix de cession les plus hauts. En moyenne, celui‐ci est au‐dessus de 200.000 € en Picardie et Haute‐Normandie, de 190.000 € en Bretagne et 180.000 € en Pays de la Loire et en Corse. »

Au 1er semestre 2014, vs 1er semestre 2013, les plus fortes progressions en nombre de transactions sont pointées en région Basse-Normandie à 758 transactions (+ 17,2 %), suivie de l'Ile-de-France à 4.682 transactions (+ 12,4 %), du Limousin à 297 transactions (+ 8,0 %), de Midi-Pyrénées à 1.010 transactions (+ 4,1 %), de la Bourgogne à 536 transactions (+ 3,9 %) et de l'Alsace à 495 transactions (+ 0,2 %). Toutes les autres régions sont en recul plus ou moins sévère : - 15,7 % pour la Corse à 118 transactions, - 14,5 % pour la Haute-Normandie à 517 transactions, - 14,6 % pour la Lorraine à 597 transactions, - 10,3 % pour la Bretagne à 1.197 transactions, - 9,6 % pour les Pays-de-la-Loire à 1.210 transactions, - 9,5 % pour le Nord-Pas-de-Calais à 874 transactions, - 9,4 % pour le Centre à 649 transactions... Le reste des régions s'inscrivent au négatif de façon plus modérée : - 5,7 % pour le Languedoc Roussillon (1.052 transactions), - 5,6 % pour la Picardie (424 transactions), - 6,0 % pour le Poitou-Charentes (581 transactions), - 4,0 % pour l'Auvergne (477 transactions), etc.

Pour la même période, toujours comparée aux chiffres du 1er semestre 2013, les plus fortes progressions en terme de prix moyen de transaction sont pointées en région Picardie (+ 20,7 % à 201.024 €), en Limousin (+ 18,2 % à 176.866 €), en Corse (+ 16,3 % à 188.459 €), ou encore en Lorraine (+ 11,1 % à 142.156 €) et en Franche-Comté (+ 9,3 % à 148.160 €).

D'autres régions tout au contraire enregistrent des reculs marqués du prix moyen de cession comme notamment en Basse-Normandie (- 21 % à 160.610 €), dans le Nord-Pas-de-Calais (- 16,2 % à 171.581 €), en Alsace (- 15,0 % à 163.317 €), ou encore dans le Languedoc-Roussillon (- 13,2 % à 153.554 €), dans le centre (- 11,5 % à 178.470 €), et PACA (- 10,6 % à 175.233 €). Les autres régions s'inscrivent sur des légères hausses ou des reculs moins marqués comme par exemple en Rhône-Alpes (+ 2,7 % à 169.707 €), en Poitou-Charentes (+ 1,6 % à 172.027 €), en Pays-de-la-Loire (+ 6,2 % à 179.840 €), en Ile-de-France (+ 4,6 % à 272.061 €), la Champagne-Ardenne (+ 0,6 % à 178.470 €), la Bretagne (- 5,6 % à 192.095 €), etc.

Les régions où les prix moyens de cessions dépassent les 180.000 € sont l'Île‐de‐France (272.061 €), la Haute‐Normandie (205.432 €), la Picardie (201.024 €), la Bretagne (192.095 €), la Corse (188.459 €), et les DOM (183.061 €).

Les régions dont les prix moyens de cessions s'inscrivent entre 180.000 € et 170.000 € sont les Pays de la Loire (179.840 €), la Champagne‐Ardenne (178.470 €), le Centre (178.242 €), Provence‐Alpes‐Côte d’Azur (175.233 €), le Poitou‐Charentes (172.027 €), le Limousin (176.866 €) et le Nord‐Pas‐de‐Calais (171.581 €).

Les régions dont les prix moyens de cessions s'inscrivent entre 170.000 € et 160.000 € sont Rhône‐Alpes (169.707 €), l'Aquitaine (166.518 €), l'Alsace (163.317 €), la Bourgogne (163.095 €) et la Basse‐Normandie (160.610 €).

Les régions dont les prix moyens de cessions s'inscrivent en-dessous de 160.000 € sont le Languedoc‐Roussillon (153.554 €), la Franche‐Comté (148.160 €), Midi‐Pyrénées (145.144 €), la Lorraine (142.156 €) et l'Auvergne (129.678 €).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top