logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Dossier : Les cessions-reprises résistent au premier semestre 2014

Introduction du dossier consacré à la cession-reprise

Publié le

Selon la dernière édition du baromètre Altares-Bodacc, au 1er semestre 2014 et malgré le contexte économique en berne, les transactions de fonds de commerce résistent. En 6 mois, 22.600 activités ont ainsi changé de mains au prix moyen de 191.000 €.

Après une année 2012 en net rebond et une année 2013 en net repli (- 8,5%), la direction de l’information légale et administrative, éditrice du Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (BODACC) note pour le premier semestre 2014 une certaine résistance du marché, tant en nombre de transactions qu'en prix moyen constaté.

Dans les grandes lignes, les résultats complémentaires à la 4ème édition du baromètre BODACC, réalisée en partenariat avec Altares – D&B, font état d'un certain optimisme de la part des repreneurs. « En effet, 22.638 opérations ont été réalisées soit un volume comparable à celui constaté au cours du premier semestre 2013 (22.860). » La valeur des fonds de commerce est elle-aussi préservée : « Les rachats se sont conclus en moyenne à 191.018 €, un montant très proche de celui de début 2013 (191.870 €). »

Cinq milliards d’euros ont ainsi changé de main au cours de ce premier semestre 2014. Le prix des fonds de commerce se maintient ainsi à un niveau élevé. «
Il s’établissait aux environs de 185.000 € sur les premiers semestres 2008 et 2009, avant de décrocher début 2010 et 2011. Depuis, le seuil des 190.000 € a été franchi et est préservé sur ce début d’année 2014 (‐ 0,4%). »

Cette bonne tenue du marché au premier semestre laisse toutefois apparaître des disparités marquées, aussi bien géographiques que sectorielles.

Du point de vue géographique, le baromètre note que c’est « dans le quart nord‐ouest que les fonds de commerce sont les plus chers, au‐delà de 180.000 €. Ce montant dépasse même 200.000 € en Île‐de‐France, Haute‐Normandie et Picardie. »

Du point de vue sectoriel, aussi, deux secteurs (le commerce et l'hébergement-restauration) concentrent plus de la moitié des transactions, « mais ce sont les activités orientées B2B qui tirent la hausse des prix : + 7% dans l’industrie et les services aux entreprises. »

Le profil des acheteurs et des vendeurs est également en évolution. Si les microentreprises forment toujours le plus gros du bataillon des repreneurs, les ETI et les grandes entreprises « ont signé deux fois plus d’opérations sur ce début d’année qu’en 2013 (1.132 contre 457) ».

Le détail des chiffres du baromètre Bodacc / Altares sont téléchargeable sur le site du Bodacc.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top