logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

E-commerce : + 10,5 % de CA au second trimestre 2014

Le panier moyen s'effrite mais les e-consommateurs achètent plus souvent

Publié le

Selon les derniers chiffres publiés par la FEVAD, le e-commerce tire un bilan positif au second trimestre 2014 avec 13,3 milliards d'euros de CA générés, soit + 10,5% en 3 mois.

Les derniers chiffres de la FEVAD dévoilés dans le cadre du salon E-Commerce Paris (du 23 au 25 septembre – Porte de Versailles), attestent d'une nouvelle progression du e-commerce en France au second trimestre 2014. « Cette étude repose à la fois sur les informations recueillies auprès des principaux sites marchands leaders et sur le montant agrégé des transactions réalisées par les principales sociétés prestataires de paiement pour le compte des 147.200 sites marchands actifs » précise la FEVAD.

Dans le détail, le CA du e-commerce a dépassé les 13 milliards d'euros au second trimestre et augmente ainsi de 10,5% pour atteindre 13,3 milliards d’euros (vs 12,1 milliards au second trimestre 2013). Le nombre de transactions a quant à lui progressé de 13,5% au cours de la période. Comme pour les trimestres précédents, la tendance à l'effritement du panier moyen se confirme à 82 euros (en recul de 3% sur un an). Cette baisse est toutefois plus que compensée par l’augmentation de la fréquence d’achat (+7% par rapport au second trimestre 2013), mais aussi par un montant moyen dépensé par acheteur en hausse à 488 euros (vs 472 euros au second trimestre de l’année dernière). On constate par ailleurs depuis le début de l’année que le nombre d’acheteurs fréquents augmente de 6%. Comme le souligne la FEVAD, «
La part de marché des ventes sur internet continue à progresser d’environ un point par an en raison notamment de l’augmentation du nombre d’acheteurs et de la fréquence d’achat. Le e-commerce représente 8% du commerce de détail hors alimentaire en 2013. »

En parallèle, le nombre de sites e-marchands actifs ne cesse de croitre. 147.200 sites marchands actifs sont ainsi répertoriés au second trimestre, soit 15% de plus en un an (il y avait 128.000 sites en juin 2013). «
A la fin de cette année, ils devraient être près de 160.000 » prédit la FEVAD.

Les places de marché et le m-commerce en forte croissance

Les sites du panel iCE 40, qui permet de mesurer la croissance des sites leaders, à périmètre constant, ont vu leur chiffre d’affaires global progresser de + 3% sur un an dans la continuité du 1er trimestre. « Les ventes en ligne de produits grand public tiennent le rythme de croissance : + 7% avec les ventes des sites hébergés sur les places de marché. » Les ventes internet aux professionnels, confirment elles aussi le retour d’une belle croissance avec + 8%. « Seules les ventes en ligne du panel iCE voyage-tourisme restent en recul avec – 1% dans un contexte global de baisse des réservations. » Cette baisse s'inscrit dans une évolution des modes de consommation. Les voyages all-includes sont en effet de plus en plus boudées au profit d'offres dépackagées, d'offres low-cost et d'offres émanant de la sphère collaborative. De leur côté, le M-commere et les places de marché affichent une croissance soutenue.

Ainsi, selon l’indice iPM, qui mesure le volume des ventes réalisées sur les places de marché (ventes réalisées par les sites hébergés sur les places de marché de l’iCE40), ce type d'offres bondit de 36% au second trimestre par rapport au second trimestre 2013. «
Les ventes dépassent désormais 20% du volume d’affaires des sites de l’iPM : leur part a doublé en 2 ans. »

Et l'internet mobile fait encore mieux. «
L’indice iCM, qui mesure les ventes sur l’internet mobile (smartphones et tablettes numériques, sites mobiles et applications hors téléchargements d’application et hors ventes sur les places de marchés) a progressé de 52% au second trimestre 2014 par rapport au second trimestre 2013. » Désormais, mobiles et tablettes génèrent 14% des ventes du panel iCM (10% au second trimestre 2013).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top