logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Logements neufs : les mises en chantier en recul

Le secteur de la construction n'en fini pas de perdre du terrain depuis 2011

Publié le

Selon les statistiques du ministère du Logement publiées le 26 août, le nombre de mises en chantier de logements neufs en France a continué de se détériorer entre mai et juillet. Le recul s'établit désormais à 13,3% sur un an.

 

analyse secteur construction   Le secteur de la construction continue de perdre du terrain. Les mises en chantier de logements neufs ont reculé de 13,3% sur trois mois par rapport à la même période de 2013. Dans le détail, entre mai et juillet, le nombre des mises en chantier de logements « ordinaires » ressort en baisse de 16% à 67.538 unités. Ce recul marque certes un léger mieux par rapport à la chute de - 21,4% de la fin mai, mais le secteur reste toutefois largement dans le rouge. A l'inverse, sur la même période allant de mai à juillet, le segment des logements en résidence (seniors, étudiants, etc...) a fait un bond de 35% à 5.930 unités. Cette forte hausse s'inscrit dans la dynamique enregistrée au mois de mai au cours duquel les mises en chantier de résidences avaient déjà enregistré une progression de 9,7%.

 

Sur 12 mois glissants, soit entre août 2013 et juillet 2014, le nombre de logements neufs mis en chantier affiche un recul de 10,8% à 305.079 unités. Et la tendance s'aggrave puisqu'en effet, le recul n'était sur 12 mois glissants que de 8,5% au mois de mai.

Un petit espoir tout de même : Le nombre de permis de construire accordés pour des logements neufs, qui préfigure des futures mises en chantier, n'a reculé que de 1,1% de mai à juillet à 101.885 unités. Ce recul limité fait suite à deux reculs sur les trois mois écoulés bien plus marqués : – 16,1% fin mai et - 22,8% fin avril. Là encore, une nette différence est notée par le ministère entre les permis de construire accordés aux logements ordinaires (- 1,8% à 93.392 unités) et les permis de construire accordés aux logements de résidence (+ 7,1% à 8.493 unités).

Sur douze mois glissants, la baisse se réduit pour les permis de construire, avec un repli cumulé de 17% à fin juillet (contre 20,7% à fin mai) à 391.474 unités.

Pour mémoire, en 2013, 331.867 logements neufs avaient été mis en chantier en France, un chiffre en repli de 4,2% sur un an, bien en deçà de l'objectif gouvernemental -- encore jamais atteint dans l'Hexagone -- d'un demi-million de logements construits par an.


Un plan de relance et des mesures

Le Gouvernement bien conscient du malaise dans la construction neuve a annoncé dernièrement qu'un plan de relance allait être lancé dans les prochaines semaines. Selon les dires de François Hollande dans un interview accordé au Monde à la mi août, une action sur « la fiscalité, les procédures et les financements » est prévue.

Dans ce cadre, le Président de la République a dit avoir «
demandé au premier ministre de présenter un plan de relance » dont les mesures devraient vraisemblablement être dévoilées en septembre. D'autre part, de nouvelles mesures concernant la politique du logement déjà prévues pour la rentrée vont entrer en vigueur. Il s'agit notamment du plafonnement des honoraires d'agences immobilières payés par les locataires à 15 € TTC le mètre carré en zone très tendue (Paris, première couronne et une partie des Yvelines), à 13 € TTC le mètre carré en zone tendue (28 agglomérations des grandes métropoles régionales) et à 11 € TTC le mètre sur le reste du territoire. Le prêt à taux zéro (PTZ) à destination des primo-accédants sera également élargi. Les plafonds de ressources, les quotités de prêt, les plafonds d'opération ainsi que les profils de remboursement seront modifiés.

Le zonage géographique utilisé pour calibrer le PTZ, les aides à l'investissement locatif et au logement intermédiaire ont également été modifiées pour un meilleur rééquilibrage. Selon quelques indiscrétions ministérielles, le Gouvernement plancherait également sur une autorisation de location des logements neufs entre ascendants et descendants dans le cadre d'un investissement en régime Duflot.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top