logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Cashback : acheter et être rémunéré, c’est possible ?

Quel est le principe du cashback ?

Publié le

Connaissez-vous le cashback ? Apparu dans les années 70 aux Etats-Unis pour fidéliser les porteurs de certaines cartes bancaires, le cashback a connu une seconde jeunesse dans les années 90, porté par l’essor du e-commerce.

Le principe
du cashback est simple : il permet de récupérer un pourcentage de ses achats, en argent, via un programme d’affiliation. Les internautes qui recherchent des bons plans et autres codes de réduction n’ont plus à perdre des heures avant de pouvoir économiser. Les sites de cashback regroupent pour eux une liste de marchands partenaires, et reversent un pourcentage variable du montant des achats. Certains spécialistes du cashback promettent jusqu’à 40 % remboursés ! Le nouveau bon plan ?

Le cash-back encore peu utilisé en France

Si la pratique semble connue des consommateurs (40 % des Français déclarent connaître le principe du cashback selon une étude de iGraal, un des acteurs du domaine), il semble en revanche que l’utilisation ne soit pas encore rentrée dans les mœurs. En effet, selon les chiffres d’une étude Médiamétrie réalisée en mai 2012, à peine plus de 18% des internautes qui achètent en ligne seraient inscrits à un programme de cashback. Un chiffre qui a peu évolué, si l’on se réfère aux 17 % évalués par la société américaine Webloyalty, qui avait réalisé une étude annuelle en 2011 à ce sujet.

Le cash-back s’installe progressivement, et connaît une progression lente… La possibilité de se constituer une cagnotte, utilisable pour de nouvelles dépenses ou à épargner, est pourtant dans l’air du temps, avec des acheteurs devenus chasseurs de prix. Mieux, disposer d’offres de réduction et de remises directement via un site de cashback se révèle très pratique, notamment lors d’achat sur mobile ou tablettes. Pas besoin de chercher une remise sur le web, le cashbacker apporte une réponse rapide, en quelques clics.

Aux États-Unis, le cashback est intégré aux pratiques d’achat. « Plus 60 % des consommateurs américains effectuent leurs achats sur Internet avec code promo ou cashback » explique ainsi le président du syndicat national du marketing à la performance (SNMP), Jean-Baptiste Descroix-Vernier, dans les colonnes du JDN. « La valeur apportée par ces sites e-commerce est colossale et reconnue ». Reste à convaincre les Français.

Le cash-back, une solution puissante pour augmenter ses ventes ?

Si la pratique peine encore à s’installer durablement dans le paysage marketing français, ses effets pour les commerçants qui jouent le jeu sont visibles. Tous les secteurs semblent profiter du cashback (la culture, le high-tech, les voyages ou encore l’habillement) et celui-ci aurait généré en 2013 près de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires (étude IAB / SNMP). Les marchands partenaires constatent également une augmentation du panier moyen. Il est question tout de même d’une hausse de 15 % !

Le pacte entre le site de cashback, les acheteurs et les commerçants, semble donc bien fonctionner. La communauté des utilisateurs de cashback favorise des achats auprès de boutiques qui proposent des remises. Les internautes qui utilisent le cashback modifient leur comportement d’achat pour bénéficier des meilleures offres : en effet, pour 60 % d’entre eux, le cashback constitue un critère d’achat décisif.

La notoriété du marchand ? Qu’importe, pourvu que le prix soit remisé…

Le cashback, vous y pensez pour vendre vos produits ?

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top