logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Le e-commerce Français décrypté avec la cartographie de la FEVAD

Tout savoir sur le e-commerce en chiffres

Publié le

La fédération e-commerce et vente à distance (Fevad) a publié sa cartographie complète du e-commerce Français, qui compile les chiffres clés, et permet d’avoir un panorama parfait du secteur. Top 5 des sites “e-commerce” les plus visités en France, pourcentage de sites actifs, nombre d’emplois générés par le e-commerce, sans oublier pourcentage occupé par les ventes en ligne face au commerce traditionnel, rien n’y échappe ! Nous avons sélectionné pour vous les données à retenir. Attention, avalanche de chiffres !

Tout savoir sur le e-commerce en chiffres

Sur la période 2012/2013, le e-commerce a pesé en France l’équivalent de 51,1 milliards d’€ (55,8 milliards d’€ pour la vente à distance). Une augmentation de +13,5% par rapport à l’année passée, qui permet au e-commerce de peser pour 5,5% du commerce de détail (8 % du Commerce de détail hors alimentaire). Le secteur qui surclasse tous les autres est celui de l’habillement, des chaussures, des accessoires, et des textiles de maison. Au total, ce secteur représente 5,1 milliards d’€, tandis que l’alimentation, le drive, l’épicerie fine et le vin sont à 4,1 milliards d’€, et l’équipement de la maison suit à 3,8 milliards d’€.

Avec 33,8 millions d’acheteurs en ligne (+ 5 % en 2013), le e-commerce est désormais bien installé en France. 59 % des Français ont acheté en ligne en 2013. Le temps qui était nécessaire pour apprivoiser ce canal est désormais passé, et le e-commerce est un outil du quotidien pour une majorité de Français. Preuve supplémentaire s’il en fallait que le e-commerce a pris sa place, le e-commerce représente 87 000 emplois, avec notamment 12 000 nouveaux emplois en 2013 par rapport à 2012.

Bien entendu, toutes les boutiques sont différentes. Seulement 0,5% des sites e-commerce réalisent plus de 10 millions d’€/an, tandis que la grande majorité (66,5%) réalisent moins de 30 K€/an. Environ 800 sites réalisent plus de 10M d’€ de CA / an et concentrent 67 % du CA du marché. La Fevad avance également le chiffre très intéressant de 138 000 boutiques actives en 2013, soit une croissance de 17% ! Le e-commerce n’a pas encore terminé son ascension. Parmi les sites e-commerce les plus visités en France, Amazon est le champion avec 16 057 000 visiteurs uniques en moyenne par mois. Cdiscount et la FNAC sont derrière, au coude à coude, mais très loin, avec respectivement 9 834 000 et 9 064 000 visiteurs uniques en moyenne par mois. eBay et Priceminister complètent le quinté de tête.

Les comportements d’achat des Français sur internet en évolution perpétuelle

62% des internautes ont acheté en ligne des produits ou service dans le domaine des voyages et du tourisme, ce qui en fait le plus fort sur la toile. La catégorie « fourre-tout » des services, qui regroupe la billetterie, les développements photos, les abonnements en ligne, ou encore les souscriptions téléphone, séduit 54% des internautes, devant les biens culturels (52%) et la mode (49%). Les Français réalisent 18 achats en moyenne par acheteur en 2013, et la dépense moyenne se porte à 1515€ (84,5 € montant moyen d’une transaction en ligne) ! Un point haut est-il atteint ? Non ! Selon l’étude de la Fevad réalisée au début de l’année 2014, les intentions d’achat sont encore plus fortes. 13 % des acheteurs envisagent ainsi d’acheter plus souvent sur Internet en 2014, et 78 % envisagent d’acheter au moins aussi souvent.

Et où en sont les nouveaux usages et les nouvelles pratiques ? Le m-commerce est une réalité avec 4,6 millions de français qui confient avoir déjà acheté à partir de leur mobile. Selon les estimations sur l’année 2013, les achats par mobiles ont ainsi atteint les 2,6 milliards d’euros, en progression de 160 % par rapport à 2012. Les ventes par les terminaux mobiles ne sont plus si marginales, et comptent pour 5 % du marché internet. Les consommateurs Français sont également toujours plus sociaux et collaboratifs. La Fevad s’est penchée sur les nouveaux usages et permet de qualifier leur progression. 13% des sondés ont déjà utilisé un service de covoiturage sur Internet (18% envisagent de le faire) tandis que l’achat de produits alimentaires directement au producteur via internet a déjà séduit 8% des consommateurs (26% envisagent de le faire). L’échange de logement et le crowdfunding, tendances apparues récemment, sont aussi de plus en plus plébiscités, avec respectivement 7 et 5% d’utilisateurs.

Trop de chiffres ? Alors retenez simplement que le e-commerce en France se porte bien, et que l’hexagone est au 6e rang du commerce en ligne dans le monde.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top