logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Réussir l’ouverture de son point de vente en franchise

Publié le

Préparer l’ouverture de son point de vente, un moment capital qui, lorsqu’il intervient, signifie que de nombreuses étapes ont déjà été accomplies dans votre nouvelle vie de franchisé. En effet, en ayant pris soin de boucler votre montage financier, et après avoir suivi la formation initiale de votre franchiseur, c’est à la préparation de votre point de vente pour son ouverture que vous devez accorder toute votre attention.

Alors que les jours se rapprochent, le timing semble de plus en plus serré et intenable. Réussir l’ouverture de son point de vente en franchise est une question d’organisation et de priorisation. Voici nos conseils pour faire de cet événementiel un très grand moment, qui va lancer la vie de votre point de vente.


Prévoir l’ouverture de son point de vente plusieurs mois à l’avance

Les jours qui suivent l’ouverture d’un point de vente sont essentiels. La notoriété est en pleine construction, le bouche-à-oreille fonctionne, et l’émulation du lancement est un prétexte tout trouvé pour développer l’activité. Oui, mais pour que ces premiers jours soient une fête, l’ouverture d’un point de vente se prépare des mois à l’avance. Il n’existe pas de planning précis, mais organiser son lancement 6 à 8 mois à l’avance semble raisonnable. Dès que le plan de financement est validé, vous partez alors à la recherche de votre local. Lorsque vous avez retenu le point de vente qui vous convient, et que vous connaissez la date de remise des clés à partir de laquelle vous pourrez entamer des travaux et réceptionner de la marchandise, vous pouvez définir une période d’ouverture prévue. Il n’est pas utile de fixer la date et l’heure précise de l’ouverture de votre boutique 6 mois à l’avance, mais commencez déjà à retenir une période d’une quinzaine de jours, qui sera ensuite affinée à une semaine, puis à un jour précis.

En s’y prenant tôt, vous pouvez choisir une fourchette de dates pour l’ouverture qui évite tout conflit avec un grand événement local, et ainsi travailler sereinement. De plus, on ne vous engageant pas sur une date précise trop en avance, vous évitez le risque d’être pris en porte-à-faux en ayant annoncé trop tôt une date finalement non-tenable. Vous pourrez alors commencer la première phase de relations publiques, dont le but est de faire connaître votre marque et de lui créer un capital sympathie avant même que les premiers clients ne passent le seuil de votre boutique. Pour cela, vous pouvez utiliser un fichier de prospects à qui vous enverrez un message personnalisé, participer à des opérations locales en tant que sponsor, ou encore inciter les gens à s’inscrire pour recevoir toutes les informations avant le lancement et ainsi être traités comme des « VIP »
.

Aménager son local avant l’ouverture

Le point de vente d’une franchise est un ambassadeur du savoir-faire d’une marque, et permet aux consommateurs de retrouver instantanément les codes des entreprises qu’ils aiment. L’aménagement du point de vente pour un franchisé est en général très cadré, et planifié par le franchiseur, mais attention aux surprises dans l’ancien, ou tout n’est pas toujours simple. Réhabiliter un local et le mettre aux normes pour ouvrir son point de vente ne se limite pas toujours à de simples peintures… Quelques surprises peuvent se cacher du côté des évacuations d’eau ou du réseau d’électricité, sans parler des normes d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Dans cette phase de préparation et d’aménagement du local, votre franchiseur peut vous aider en vous recommandant un architecte d’intérieur ou des artisans sélectionnés. Attention au coût de ces prestations qui peut parfois s’envoler. La période d’avant lancement est traditionnellement un moment pendant lequel les dépenses d’argent sont nombreuses (achat des stocks, paiement des loyers, ticket d’entrée pour le franchiseur). Oui, vous devez avoir l’œil partout, et notamment sur les prix.

Communiquer sur l’ouverture du magasin et jouer la carte de la proximité

Développer une politique commerciale ainsi qu’une stratégie de communication de proximité permet de s’adapter à sa zone de chalandise. Certes, en tant que franchisé, vous allez sans doute utiliser une marque connue à l’échelle nationale voire internationale. Cette notoriété spontanée ne vous exonère pas de quelques efforts pour vous intégrer dans le paysage local. S’insérer dans la vie économique d’une ville ou plus généralement d’un bassin d’activités se fait via des panneaux d’affichage à proximité, une distribution en boîte aux lettres ou encore des actions de marketing géo localisées sur internet.

Là encore, comme pour l’aménagement du point de vente, vous ne disposerez pas toujours d’une très grande liberté de mouvement. Vérifiez en amont quels sont les moyens mis à votre disposition par votre franchiseur. Outre la communication à destination des clients, n’oubliez pas la motivation de vos propres troupes ! Si des animations sont prévues pour le jour de l’ouverture, alors chaque partie prenante doit s’approprier ce lancement pour en faire une réussite. Se lancer en franchise et ouvrir son point de vente est une aventure parfois solitaire, mais toujours liée à l’intervention de personnes extérieures !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top