logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Les soldes flottants, c'est (bientôt) fini !

Le 1er janvier 2015, les soldes flottants ne seront plus

Publié le

Au 1er janvier 2015 les soldes flottants n'existeront plus. Pour compenser, dans le même temps, la durée des soldes traditionnels passera de cinq à six semaines.

La loi relative à l'artisanat, au commerce et aux très petites entreprises publiée au journal officiel le 19 juin dernier acte la fin des soldes flottants. Ces soldes, voulus par Nicolas Sarkozy dans le cadre de la Loi de Modernisation de l’Economie (LME), ont été introduits en 2009 pour mieux étaler les possibilités de déstockages des commerces sur l'année n'ont de fait jamais fait recette.

Etait instaurée alors « une période d'une durée maximale de deux semaines ou deux périodes d'une durée maximale d'une semaine, dont les dates sont librement choisies par le commerçant ». Compliqués et onéreux à mettre en place par les commerçants, le dispositif a été maintes fois été critiqué. En juillet 2012, une étude menée par l'Institut français de la mode et du Credoc tirait ainsi à boulets rouges sur les soldes flottants.

Dans cette étude, les soldes flottants étaient accusés de fausser la magie des soldes en jetant le trouble dans l'esprit des consommateurs. Jugés contre-productifs, les soldes flottants ont rapidement été boycottés par les commerçants. Et le recours aux soldes flottants s'est amenuisé au fil des temps.

Comme le rappelait l'étude Crédoc/IFM en 2012, «
au total, le nombre de déclarations de périodes de soldes flottants, en dehors des périodes de soldes saisonniers, diminue de près de 8% en 2011, mais de 41% depuis l'année 2009 (28.967 déclarations en 2011 contre 49.028 en 2009). » La plupart des demandes d'enseigne se limitaient alors à accoler la semaine flottante aux soldes classiques pour revenir finalement et tout naturellement à l'ancien système.

Le gouvernement après en avoir discuté et rediscuté avec les principaux intéressés a finalement décidé d'abroger l'article introduisant les soldes flottants. Le retour à la situation d'avant est donc acté, soit « deux périodes d'une durée de six semaines chacune ».

L'abrogation sera effective à partir du 1er janvier 2015.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top