logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Partie 1 : Conjoncture : léger mieux en 2010 pour l'ensemble des PME françaises selon Oseo

Résultats de la 51e enquête semestrielle de conjoncture Oseo

Publié le
Chaque semestre, l'Oseo mène l'enquête auprès des dirigeants de TPE et PME françaises. Les résultats de la 51e enquête semestrielle de conjoncture Oseo réalisée en mai 2010 ont été publiés début juillet. Ils attestent d'une reprise encore faible en 2010 mais pour 2011 « les perspectives sont nettement plus optimistes, notamment pour les plus exportatrices et innovantes. » Parmi les entreprises interrogées, nombreuses sont celles qui œuvrent dans le commerce et les services aux particuliers ou aux entreprises selon le modèle de la franchise.

L'optimisme revient en France...

« Après le recul historique de 2009, on constate un léger démarrage de l’activité. Tous secteurs confondus, les dirigeants de PME prévoient une hausse moyenne de leur chiffre d’affaires de seulement 1 % en 2010 » précise l'Oseo qui ajoute : « si l’activité se stabilise dans les TPE, elle accélère dans les PME de 50 à 99 salariés avec une croissance anticipée à + 4,2 %. » Et pour 2011 ? Les dirigeants de PME interrogés par l'Oseo attestent que « les perspectives d’évolution de l’activité sont assez bonnes : 39 % des dirigeants tablent sur une progression en 2011 tandis que 10 % seulement s’attendent à une baisse. Les perspectives apparaissent en revanche assez ternes dans la
construction, le commerce de détail et l’automobile. Elles augmentent avec la taille de l’entreprise et une fois de plus, les PME innovantes et exportatrices sont nettement plus optimistes que les autres. » Bien évidemment, la progression attendue en 2011 s'établit sur des chiffres en berne en 2009 et dans une moindre mesure également en 2010. Le degré d'optimisme varie beaucoup d'une région à l'autre. Globalement, au regard des analyses de détails par région, plus la crise est durement ressentie localement et plus l'optimisme est de rigueur pour 2011. C'est le cas notamment en Bourgogne où tous les indicateurs sont au rouge pour 2010 mais largement plus optimistes pour 2011. A l'inverse, la région Languedoc-Roussillon qui atteste d'une belle reprise de l'activité en 2010 entrevoit 2011 de façon beaucoup plus pessimiste.

L'emploi toujours malmené

En terme d'emplois, l'année 2010 reste en berne : « L’emploi continue de reculer dans la quasi-totalité des secteurs d’activité. Les suppressions de postes sont encore importantes dans l’industrie mais c’est dans le secteur des travaux publics, du commerce et de la réparation automobile que les réductions d’effectifs sont les plus fréquentes. L’emploi s’est stabilisé en début d’année dans 3 secteurs : les transports, le commerce de gros et les services aux particuliers. Seules les PME du tourisme semblent véritablement créatrices d’emplois nouveaux. » Et pour 2011 ? « Les PME envisagent une sensible augmentation des effectifs mais les perspectives d’embauche sont très variables selon le secteur d’activité. » Les caractéristiques locales font également largement fluctuer les résultats sur le terrain de l'emploi. En région PACA par exemple, les embauches se poursuivent sur un rythme modéré mais continu tandis que partout ailleurs, les embauches restent en berne. De façon générale, l'emploi dans les PME et TPE devrait connaître en 2010 et en 2011 au mieux une stabilisation des baisses, au pire une poursuite à la débauche.

Une trésorerie en amélioration
La 51e enquête semestrielle de conjoncture Oseo a également interrogé les patrons de PME sur l'état de leur trésorerie et le niveau de leur rentabilité. Les résultats obtenus laissent apparaître que « les trésoreries sont encore très tendues et devraient peu évoluer d’ici la fin de l’année. On observe un net durcissement dans la construction et un sensible assouplissement dans le commerce. » Globalement selon l'Oseo, « les prévisions d’évolution de la rentabilité en 2010 sont meilleures dans les moyennes entreprises que dans les TPE. » Ce regain d'optimisme général permet aux entreprises de renouer avec l'investissement. « 45 % des entreprises prévoient d’investir en 2010, principalement dans le mobilier. La stabilisation de l’activité dans les secteurs les plus en amont voire l’amorce de son redressement, conduisent les PME à limiter la baisse de leurs dépenses d’investissement. »
Certaines régions durement touchées par la crise n'ont pas encore renoué avec l'investissement comme notamment la Bourgogne mais aussi la Bretagne ou encore dans le Pas-de-Calais....

Partie 2 : La conjoncture des PME en région selon l'Oseo

Retrouvez le point détaillé pour chaque région analysée par l'Oseo à partir de la page de présentation de l'enquête à l'adresse : http://www.oseo.fr/a_la_une/actualites/51e_enquete_oseo_de_conjoncture_des_pme

Dominique, Journaliste toute-la-franchise©

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top