logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

CDAC-CNAC : Fort recul des autorisations de mètres carrés en avril

Selon LSA Expert, le taux de refus est inhabituel

Publié le

Selon les derniers chiffres publiés le 16 mai dernier par LSA Expert, les autorisations de mètres carrés en avril chutent de plus de 30%. Un recul qui s'explique par moins de dossiers déposés mais surtout par un taux de refus record des CNAC et CDAC.

Chaque mois, LSA Expert fait les comptes des mètres carrés autorisés par les CDAC et la CNAC. Pour avril, le constat est sans appel : les autorisations sont en recul de 31% pour les enseignes alimentaires et de 46% pour les magasins d'équipement de la maison. Seuls les magasins d'équipement de la personne enregistrent des autorisations en hausse (106%) mais sur un volume de mètres carrés réduit (13.000 m2). Selon l'analyse de Fanny Clichy, chef de produit pour LSA Expert, « il faut noter que le nombre de refus a été très important en avril, plus qu’à l’accoutumée, puisque 47.000 mètres carrés ont été refusés en Commission départementale et nationale, pour 73.000 mètres carrés autorisés ». Cette forte proportion de dossiers recalés est inhabituel « par rapport aux autres mois de l’année, qui est de l’ordre de 20% de refus pour 80% d’autorisations ».

Dans le détail, du côte des surfaces dans l’alimentaire, le dynamisme vient des indépendants : Leclerc obtient 4.000 mètres carrés, Système U, 2.500 mètres carrés et Intermarché, 2.000 mètres carrés. Les intégrés à l'inverse brillent par leur absence tant sur le terrain des extensions que des créations. Si ce n'est Auchan qui s'est vu refuser une unité hyper de 10.000 mètres carrés, le mois d'avril a été marqué par le calme. Du côté du hard discount enfin, Lidl poursuit son développement à marche forcée avec 10 projets acceptés (dont 4 créations), soit 4.170 m2 autorisés (dont 2.115 en création) et 1.268 refusés.

Du côté des surfaces dans l'équipement de la maison, le secteur du bricolage domine les m2 autorisés avec 29.647 m2 pour 8 projets (dont 21.887 m2 en création) et 12.724 m2 refusés. Leroy Merlin a lui seul obtient 12.000 m2 et Bricomarché 5.000 m2. Le secteur de la jardinerie écope de 4.921 m2 autorisés pour une création (3.477 m2 refusés).

Enfin, du côté des surfaces dans l'équipement de la personne, la dynamique s'affirme plus soutenue, mais sur des volumes plus restreints. Traditionnellement, les ouvertures dans ce secteur sont il est vrai réalisées au sein de magasins existants en centre-ville ou des galeries commerciales.
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top