logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Consommation : Jamais sans réduction !

La chasse aux promos est plus que jamais un sport national

Publié le

Dans un sondage récemment réalisé par LH2 pour Poulpéo, 93% des consommateurs français considèrent que les produits sans réduction sont vendus trop chers et 7 Français sur 10 ont déjà reporté un achat pour l'acheter plus tard en promotion !

consommateur vdlf

Avec la crise, les habitudes de consommation changent. Petits prix, achats malins, chasse aux promos, comparateurs, ventes privées... Aujourd'hui, les Français attendent plus que jamais les promotions pour acheter. C'est ce qu'il ressort du sondage récemment réalisé par LH2 pour Poulpéo, le site de cashback et de réduction en ligne. Et les chiffres sont éloquents : 7 Français sur 10 ont déjà reporté un achat pour acheter plus tard en promotion et 93% des consommateurs français considèrent que les produits sans réduction sont vendus trop chers !


Acheter sans réduction, une expérience décevante...

Tel un fin limier, le consommateur français est devenu expert en comparaison de prix. Et en tant qu'expert, lorsqu'il s'aperçoit qu'il a acheté « trop » cher un produit, cette découverte le chamboule... Une situation qui selon le sondage LH2-Poulpéo concerne 83% des consommateurs ! « Confrontés à cette situation, seuls 4% affirment que cela les laisse indifférents. Le premier sentiment des consommateurs français est la déception (52%), suivi de l’agacement (37%), voire de la culpabilité (3%) ». Les femmes plus que les hommes s'en mordent les doigts. Elles affichent en effet une indifférence de seulement 2% (vs 7% chez les hommes) et un agacement plus prononcé (42% vs 32% pour les hommes).

Déçus, les sondés n'en sont pourtant pas mortifiés. Quoique... « Malgré une expérience d’achat malheureuse, la majorité des consommateurs (89%) ont tendance à conserver leur achat, tandis que 6% le rapportent en magasin et demandent un remboursement, et seulement 2% retournent chez le vendeur afin d’obtenir une ristourne ». Et dans ce cas, contrairement à la première réaction de déception, l’étude révèle que « ce sont significativement plus les hommes (7%) et les 35-49 ans (9%) qui demandent un remboursement. » Interloqués par la défaillance de leur vigilance de fin limier, les consommateurs admettent qu’ils auraient pu en amont de leur achat « comparer les prix avec ceux proposés dans d’autres magasins (44%), attendre les soldes ou promotions (40%), utiliser un bon de réduction (35%), acheter sur Internet (27%) et utiliser un programme de fidélité (15%) ou de cashback (10%). »

Des consommateurs experts

Sachant que la crise a écorné les budgets, mais aussi qu'aujourd'hui, l'achat malin devient un sport national qui suscite la mise en place de véritables stratégies, les Français sont de plus en plus nombreux à dénicher la bonne affaire. « Près de 9 Français sur 10 affirment être plus attentifs aux réductions par rapport à l’année dernière (87%) ». Comment font-ils ? Quelles sont les outils utilisés et les stratégies déployées ?

Selon les résultats du sondage LH2-Poulpéo, la première piste poursuivie pour la chasse aux bonnes affaires consiste à éplucher les catalogues et internet pour trouver des bons de réduction (43%). Viennent ensuite l’abonnement à une newsletter (39%) et l’attrait des ventes privées (32%). « Aujourd’hui, la réduction est un véritable déclencheur d’achat dans la mesure où 71% des consommateurs français sont prêts à reporter un achat pour pouvoir l’acheter, plus tard, avec une remise. » Et le jeu en vaut la chandelle semble-t-il !

En effet, 37% des Français déclarent économiser au moins 25€ par mois en moyenne et plus de 15% d’entre eux évaluent leur économie à plus de 50 € par mois. « Ce sentiment est particulièrement partagé par les 35 - 49 ans (21%). » Quelles sont les gammes de produits, avec réduction, qui intéressent le plus les Français ? Les vêtements et accessoires de mode à 41%, mais aussi l’électroménager (39%) et les produits high-tech (38%).

Tout en promo sauf pour les bonnes occasions

« Si les Français font plus attention à leurs dépenses, ils ont tendance à dépasser le budget fixé pour certains événements. Le top 3 des occasions de dépenser plus est l’achat d’un cadeau pour un proche (36%), suivi des achats en période de soldes (31%) et des achats plaisirs (28%). » L’étude révèle également que les femmes (9%) sont trois fois plus nombreuses que les hommes (3%) à se lâcher à l’arrivée d’une nouvelle collection de vêtements.
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top