logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Réseaux de franchises et pratique du Retail Intelligence

Quels outils, quels usages, quels bénéfices ?

Publié le

Aujourd'hui, les réseaux de franchise sont entrés de plain pied dans le 21ème siècle. Ils se dotent d'outils innovants issus des nouvelles technologies de l'information, grâce auxquels leur décisionnel est à la fois plus précis et plus rapide. Leur vision stratégique y gagne en clarté et en détail.

Le Retail Intelligence : une composante vitale du décisionnel aujourd'hui

Retail Intelligence signifie littéralement " renseignement du commerce de détail ". Ce terme marketing dérivé de " Business Intelligence " désigne l'ensemble des techniques est des outils qui créent, trient, analysent et organisent les informations produites par un commerce. Les applications de Retail Intelligence peuvent corréler en temps réel et de manière interactive les données internes (rayon, prix, promotions, vendeurs, etc.) avec les données externes (chalandise, fréquence de visite, temps de séjour...).

Les informations ainsi obtenues permettent de dégager des stratégies en matière de comportement des acheteurs, d'anticiper les changements à venir, etc. La profitabilité d'un point de vente peut évidemment s'en trouver améliorée, mais ce sont surtout les réseaux de commerces qui tireront les bénéfices d'une opération de Retail Intelligence bien menée. Celle-ci répondra aux questions de type : profitabilité d'un point de vente particulier ; meilleurs produits par magasin, région ou gamme ; opportunité de nouvelles ouvertures sur un territoire donné ; anticipation des stocks ; nécessité de recruter en fonction des saisons et des villes, etc.

Le Retail Intelligence est donc piloté à deux niveaux : d'une part via l'opérationnel, qui mesure l'activité des points de vente de l'enseigne afin d'en tirer des enseignements immédiatement actionnables et d'autre part, un pilotage stratégique au niveau de la tête de réseau, qui se doit de prendre en compte toutes les données.

Les franchiseurs, les pionnier du Retail Intelligence ?

Si nous revenons quelques années en arrière, nous pouvons arguer que depuis qu'elle existe, la franchise pratique le Retail Intelligence à sa manière. Afin de mieux cerner le comportement de sa clientèle, un franchiseur est toujours demandeur de retours terrain de la part de ses franchisés. Une tête de réseau qui connaît son métier organisera des séminaires et mettra en place des outils pour recueillir un maximum d'informations venant de la base. Ce n'est qu'en compilant toutes les données disponibles qu'une enseigne pourra au mieux anticiper les mutations du marché et de la demande.

Avec les moyens informatiques dont disposent les commerçants d'aujourd'hui, les franchiseurs peuvent passer à un tout autre niveau. Des sources de données plus abondantes, des moyens d'analyse sans comparaison aucune, des possibilités d'action plus souples : le Retail Intelligence permet aux têtes de réseau de pratiquer un décisionnel plus " agile ".

Les usages du Retail Intelligence en franchise

La première utilité des données issues du Retail Intelligence est l'amélioration de performance du point de vente concerné. Celles-ci se combinent avec le compte de résultat pour affiner les constats de rentabilité en fonction de l'axe temps. Les stocks peuvent donc être ajustés en temps réel en fonction de projections à très court terme.

Au niveau de la tête de réseau, les données recueillies permettent d'ajuster la chaîne d'approvisionnement en alimentant uniquement les stocks des points de vente qui en ont besoin. Des économies seront également réalisées par l'enseigne au niveau de la production et des achats.

L'enseigne tire aussi parti des information fournies par les outils de Retail Intelligence pour analyser son offre produits et mieux comprendre les comportements d'achat : pourquoi un article se vend mieux à des moments donnés ou dans des régions particulières, par exemple. Des opérations promotionnelles ponctuelles et locales peuvent être mises en place pour stimuler les ventes ou équilibrer les stocks. On pourra profiter des données recueillies sur les clients pour cibler ces offres au plus proche.

Les défis techniques du Retail Intelligence

Actuellement, les outils utilisés en Retail Intelligence sont nombreux. La société T-cuento fournit par exemple plusieurs solutions de recueils et d'analyses de chiffres pour les entreprises de vente au détail. En matière de hardware (matériel informatique), on compte les senseurs de trafic extérieur qui peuvent décompter les passants dans la rue ; les compteurs de trafic entrant et sortant, qui en plus de décompter les entrées et les sorties du point de vente peuvent calculer un temps de séjour moyen ; les détecteurs de mouvement qui estiment les flux de clients à l'intérieur du point de vente et déterminent quelles sont les zones " chaudes " et celles qui sont trop peu fréquentées.

En ce qui concerne le software, ce sont les applications mobiles qui feront la différence dans les années à venir. Les décisionnaires devront avoir un accès permanent aux données afin de pouvoir réagir dans la minute depuis leur smartphone ou leur tablette.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top