logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Entreprendre et créer sa franchise lorsque l’on est une femme

L’APCE vient même de lancer un nouveau site dédié aux femmes

Publié le

Créer sa boîte et entreprendre, un truc forcément réservé aux hommes ? Non, si l'on en croit les chiffres de l’étude d’Opinionway réalisée fin 2011 pour l’APCE (Agence pour la création d'entreprises), le réseau Cerfrance et le Salon des Entrepreneurs ! Décryptage de cette montée en puissance de l’entreprise au féminin.


Les Françaises sont de plus en plus nombreuses à vouloir se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise. Créer, c’est innover, changer, et ce statut d’indépendant est jugé comme plus épanouissant que le salariat par 69% des femmes sondées. La France dispose-t-elle d’un véritable vivier de femmes pour créer des entreprises ? Oui.
L’APCE vient même de lancer un nouveau site dédié aux femmes qui veulent franchir le pas et créer leur entreprise (http://www.ellesentreprennent.fr).

L’entrepreneuriat féminin en chiffres

En 2010, 32 % des entreprises créées (y compris les auto-entrepreneurs) l’ont été par des femmes (source APCE). Un chiffre qui, sur une période de 20 ans, ne connait pas une hausse impressionnante. Pourtant, avec les aspirations récentes de nombreuses femmes, et les outils qui aident à la création d’entreprise, Opinionway n’hésite pas à estimer que, dans la population Française, ce ne sont pas moins de 5 millions de femmes qui sont des créatrices potentielles. Majoritairement plus jeunes que leurs homologues masculins, avec de meilleurs revenus, les femmes créatrices ont un profil idéal.

Les entreprises dirigées par des femmes affichent de meilleurs résultats (étude Women Equity Partners). Une fois passées de créatrices à dirigeantes, les femmes sont plus efficaces que les hommes ? Il semble que oui. Mieux, les conseils d’administration avec des femmes affichent de meilleures performances (étude site Dow Jones en association avec VentureScore). Des entreprises en crise ? Selon une étude du Groupe Crédit Suisse, les groupes dans lesquels les femmes sont présentent en nombre important dans les conseils d’administration résistent mieux à la crise. Merci les femmes.

Interrogées, les femmes ont conscience de cette force. « Les femmes entrepreneures s’estiment tout aussi compétentes, voire plus compétentes que les hommes, tant en termes de relation client que de ressources humaines, de gestion financière ou de développement commercial de l’entreprise » peut-on lire sur le site du ministère du redressement productif, qui cite le Baromètre des femmes entrepreneures (BPCE) réalisé par l’institut CSA. Meilleur management, plus grand sens des responsabilités, les femmes avouent également que, parmi les critères indispensables pour être un bon chef d’entreprise au féminin, il faut de la créativité (19 %), du dynamisme (17 %) et le goût de l'aventure (5 %).

Les dispositifs pour la création d’entreprise à destination des femmes

Vous êtes une femme et vous souhaitez ouvrir une franchise ? Vous voulez créer votre « boîte » et devenir indépendante ? Quels sont les outils disponibles ? Des dispositifs d’aide et d’accompagnement existent, tout comme des coups de pouce financiers. Méconnu, le fonds de garantie à l'initiative des femmes (FGIF) accompagne les femmes qui veulent créer leur entreprise pour obtenir un prêt bancaire, destiné aux besoins en fond de roulement et investissements. Au-delà de ce fonds, des réseaux de femmes entrepreneuses existent. L’entreprise au féminin, Femmes entrepreneurs, les réseaux "entreprendre au féminin" en région… les exemples ne manquent pas !

En février 2014, c’est l’APCE qui lance une initiative destinée à aider les femmes entrepreneuses. Baptisé EllesEntreprennent.fr, le site (soutenu par le ministère des Droits des femmes) est une immense boîte à outils. Paroles d’expert(e)s, conseils, sélection de sites utiles, coordonnées partout en France. Un joli programme qui montre que l’entreprise au féminin progresse dans les mœurs. « L'objectif est de montrer que les femmes entreprennent dans tous les domaines et non pas seulement dans les services à la personne ou le commerce de détail, vers lesquelles se dirigent spontanément la majorité des créatrices » explique Laurence Piganeau, responsable éditoriale du site de l’APCE, dans les colonnes des Echos.

Avec tous ces outils, l’APCE espère aider les femmes dans leur parcours de création. La France est un pays dans lequel les obstacles sont présents mais relativement limités si l’on compare avec d’autres pays en Europe. C’est ce qu’a fait Dell avec son étude « The Gender-GEDI Index Executive Report » qui classe la France à la 4e place des pays les plus favorables pour entreprendre lorsque l’on est une femme, derrière les Etats-Unis, l’Australie et l’Allemagne. La France compte déjà des PME à succès dirigées par des femmes. Et si vous vous lanciez vous aussi dans l’aventure de la création d’entreprise ?

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top