logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Gros plan sur les femmes entrepreneurs

Malgré les freins et les difficultés, les femmes sont de plus en plus nombreuses à vouloir tenter l’expérience.

Publié le

La création d’entreprise par les femmes est encore très marginale en France. Seulement 30% des entreprises sont fondées par des dirigeantes féminines… Pourquoi ? On touche ici aux questions d’égalité entre les hommes et les femmes, à la place des femmes dans la société etc. Malgré les freins et les difficultés, les femmes sont de plus en plus nombreuses à vouloir tenter l’expérience. Soutenues par le gouvernement, elles bénéficient de dispositifs spécifiques qui les accompagnent et récompensent ces entrepreneurs au féminin.

Pourquoi les femmes sont moins créatrices d’entreprises que les hommes ?

  • L’égalité homme / femme au travail

    Depuis de nombreuses années, la question de l’égalité des hommes et des femmes au travail est un combat pour nombre d’associations et pour les gouvernements successifs. Progressivement, des métiers réservés aux hommes se sont ouverts aux femmes, notamment des métiers manuels ou des secteurs jalousement gardés comme la médecine, la justice etc. Toutes les professions sont aujourd’hui féminisées. La politique a même instauré des quotas pour faciliter l’accès des femmes aux listes électorales. Bref, l’ambiance est à l’égalité.

    Mais, cette égalité est loin d’être atteinte… De grandes disparités perdurent entre les hommes et les femmes. Les salaires par exemple, sont toujours plus élevés pour les hommes que pour les femmes, à fonctions équivalentes. De plus, la plupart des postes à hautes responsabilités comme les places dans les conseils d’administration des grandes entreprises, restent majoritairement occupées par les hommes.

    Malgré tout, dans le monde salarial, les évolutions sont certaines, mêmes si elles sont lentes…

  • L’égalité homme / femme dans l’entreprenariat

    Dans le monde de l’entrepreneuriat, le tableau est plus sombre. Il est difficile pour une femme de lancer son entreprise. 70% des créations d’entreprises en franchise ou hors réseau sont réalisées par des hommes.

    Les causes sont sociétales et éducatives, même si les mentalités changent progressivement. Souvent les femmes elles-mêmes se freinent, et ne s’autorisent pas à suivre telle ou telle formation trop scientifique, trop technique ou trop comptable… Si la femme est différente de l’homme, si la dirigeante est différente du dirigeant, le franchisé de la franchisée, c’est avant tout en termes de style plus que de compétence.

    Si dans l’entreprise, la femme salariée trouve sa place, elle doit encore jouer des coudes pour être crédible à la tête d’une société. Comme nous l’avons déjà écrit, la femme est victime d’une image sociétale qui la place encore comme femme et/ou mère.

Les créatrices d’entreprises soutenues par l’Etat

Depuis 2012, le gouvernement a mis au cœur de son action, la lutte pour l’égalité entre les hommes et les femmes. Dans ce cadre, un plan pour l’entrepreneuriat féminin a été présenté à l’été 2013. Le but est de promouvoir et d’aider les femmes à créer plus facilement leur entreprise. Le gouvernement souhaite atteindre le chiffre de 40% de femmes créatrices d’entreprises en 2017. Comment le gouvernement pense y parvenir ? Le plan a défini trois axes d’attaque :

  • Développer l’information en direction des femmes

    Dès le collège, la création d’entreprise sera présentée comme une voie ouverte aux femmes. Puis des actions de sensibilisation, de promotion et d’orientation seront organisées tout au long de la scolarité.
  • Développer l’accompagnement des femmes créatrices d’entreprises

    Institutions, associations, divers acteurs de terrain seront sollicités pour créer un environnement favorable à la création d’entreprise par les femmes. L’objectif est de mieux assister, accompagner ou former l’entrepreneuriat féminin.
  • Développer l’accès au financement

    Le gouvernement veut œuvrer pour simplifier l’accès aux crédits pour les créatrices d’entreprises. Les dispositifs existants seront développés et consolidés, notamment par des accords avec les organismes bancaires.

Des femmes entrepreneuses récompensées au quotidien

Beaucoup de femmes n’ont pas attendu ces réformes pour se lancer dans la création d’entreprise ou de franchise ! Moins nombreuses, elles se regroupent souvent en association ou en groupement et se soutiennent. Différentes initiatives françaises, en lien avec un territoire géographique, récompensent les femmes qui innovent et créent, en organisant des concours. Quasi chaque région dispose de sa version avec récompenses qui visent à encourager l’activité les créatrices d’entreprises.

Par exemple, « l’Envol au féminin » organisé dans le Limousin, « Initiative au féminin » en Franche Comté ou encore le projet FAME (Femmes Ambassadeurs de l’Entrepreneuriat) qui est lié à un réseau européen lancé par la commission européenne. De nombreuses initiatives qui soutiennent, accompagnent et encouragent les femmes à se lancer dans l’entrepreneuriat, et témoignent du dynamisme et du sens de l’innovation au féminin.

Les femmes d’aujourd’hui prouvent, non sans sacrifices encore, qu’elles sont capables d’être femme, mère et chef d’entreprise !

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top