logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

La revente des cadeaux de Noël fait recette

Résultats des études PriceMinister-Rakuten et LSA/Toluna

Publié le

Coup sur coup, deux études ont sondé les Français concernant le devenir de leurs cadeaux de Noël. La première, celle d'OpinionWay pour PriceMinister-Rakuten, estime que 57 % des Français sont prêts à revendre leurs cadeaux de Noël. La seconde, celle de LSA/Toluna, le phénomène serait de moindre ampleur à 12,8 % seulement de Français prêts à revendre.


Le phénomène de la revente des cadeaux de Noël est en plein boom. Coup sur coup, deux études ont tenté d'apporter un éclairage sur ce phénomène. La première réalisée avant Noël par OpinionWay pour PriceMinister-Rakuten, estime à 57 % la proportion de Français qui seraient prêts à revendre les fameux cadeaux, soit une augmentation de 10 % par rapport à l'année précédente. La seconde étude réalisée après Noël, par LSA/Toluna est plus circonstanciée...

57 % selon l'étude PriceMinister-Rakuten


Chaque année depuis 11 ans, PriceMinister mène l'enquête pour mesurer le phénomène de la revente des cadeaux de Noël. Pour le millésime 2013 de l'étude, dont les résultats ont été publiés quelques jours avant Noël, le constat est clair : les Français sont toujours plus nombreux à accepter l'idée de la revente de leurs cadeaux de Noël. Dans le détail, sur les 1061 répondants de 18 ans et plus interrogés du 4 au 8 décembre 2013 par OpinionWay, 57 % ont déjà revendu où seraient prêts à revendre un cadeau de Noël. Ce chiffre est à comparer avec le millésime précédent qui pointait 52 % des Français déjà adeptes de la revente, soit une augmentation de 10 %.


« Chaque année nous nous amusons à constater les évolutions de ce phénomène de la revente des cadeaux chez les Français » commente Olivier Mathiot, Cofondateur et Directeur Marketing et Communication de PriceMinister-Rakuten : «Si l’année dernière ceux-ci étaient encore très divisés sur la question, cette année on constate que c’est vraiment rentré dans les mœurs avec plus de la moitié des Français qui a déjà revendu un cadeau ou envisage de le faire, un comportement de consommation récent qui aura été influencé par PriceMinister. »


Selon l'étude, se sont les 18-24 et les 25-34 ans qui sont les plus adeptes de ce comportement (respectivement 63 % et 73 %). Parmi le panel interrogé, 42 % considèrent la revente comme un phénomène légitime dans un contexte de crise, contre 40 % en 2012, majoritairement des femmes (46 %, vs 37 % d’hommes) et des jeunes : 53 % des 18-24 ans et 45 % des 25-34 ans.


Pourquoi les Français souhaitent revendre leurs cadeaux de Noël ? Essentiellement parce que le cadeau reçu ne leur plait pas (34 %), mais aussi parce qu'ils l'ont reçu en double (29 %), ou qu'ils n'en ont plus l'utilité (28 %), et comparativement beaucoup moins pour des questions d'argent (13%, vs 19 % en 2012).


Si de toutes évidences, la revente des cadeaux de Noël est de plus en plus entrée dans les mœurs, il n'empêche, selon l'étude, que le sujet reste toutefois encore tabou. En clair, si l'idée ne choque pas dans l'absolu, les Français ne souhaitent pas forcément faire savoir qu'ils revendent leurs cadeaux ! Ainsi, selon l'étude PriceMinister-Rakuten, 83 % des Français interrogés ne le feront pas savoir à la personne qui leur a offert le cadeau s’ils le revendent. Ce chiffre est en hausse de 6 points par rapport à 2012 (77 %). « Les hommes semblent nettement moins gênés par cet aveu que les femmes, avec 71 % contre 92 % pour les femmes. » Ceci explique sans doute pourquoi, les cadeaux que l'on revend le plus facilement sont ceux offerts par la famille éloignée (56 %), les collègues (43 %), les amis (29 %), ou encore les beaux-parents (27 %). Dans le hit parade des objets facilement revendus l'on retrouve les CD/DVD (21 %), les jeux vidéo (18 %), les objets de décoration (15 %), le high-tech (13 %) et les livres (12 %).


* Etude quantitative réalisée en ligne par l’Institut OpinionWay pour PriceMinister-Rakuten du 4 au 8 décembre 2013 sur 1061 répondants âgés de 18 ans et plus, représentatifs de la population française (sur des critères de sexe, d’âge, de CSP et de région UDA, source INSEE).

12,8 % selon l'étude LSA/Toluna



Au lendemain de Noël, la dernière édition du baromètre LSA/Toluna est elle aussi partie à la pêche aux informations concernant le devenir des cadeaux de Noël. Cette étude qui s'est inscrite dans une vague de sondages mesurant les achats hebdomadaires de cadeaux de Noël, s'est focalisée sur les cadeaux reçus. On y découvre qu'en moyenne les adultes ont reçu 3,7 cadeaux à Noël, et les enfants 6,7 cadeaux. Selon Philippe Guilbert, directeur général de Toluna, « Noël reste la fête des enfants qui reçoivent près de deux fois plus de cadeaux que leurs parents. Les cadeaux préférés des adultes restent traditionnels puisqu’il s’agit de vêtements, chocolats et parfums. Même si les tablettes, smartphones ou consoles de jeu ont été plus fréquemment offerts cette année, ces cadeaux High-Tech génèrent en effet moins de surprise pour les adultes le jour de Noël… » Et en effet, au Top 5 des cadeaux préférés par les adultes, l'on retrouve respectivement des vêtements (cadeaux préférés de 19,6 % des Français), de la confiserie/chocolaterie (17,2 %), des parfums/eaux de toilette (15,6 %), de l’argent (14,6 %) et des livres (13,6 %). Le cadeau préféré des adultes a été offert ce Noël le plus souvent par le conjoint (43,1 % des cas), les enfants (24,2 %) et les parents (21,8 %).


Quid des cadeaux ratés ? A cette question LSA/Toluna répond de façon chiffrée : « Les personnes ayant reçu ces cadeaux ratés comptent d’abord les garder (37,4 %), les donner (16,8 %), les échanger (15,8 %), les revendre (12,8 %) ou les jeter (4,1 %). 20,4 % hésitent encore sur ce qu’ils vont faire de ces mauvaises surprises de Noël. »


* Le sondage Toluna www.quicksurveys.com a été réalisé par Internet en France le 25 et 26 décembre 2013 auprès d’un échantillon de 1500 personnes âgées de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population nationale en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top