logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

La reprise en franchise en chiffres

L'opportunité financière est le principal motif de la cession d'entreprise.

Publié le

D’après la 9e étude FFF-Banque Populaire, en 2012, 35 % des franchisés envisagent de céder leur entreprise dans 5 ans ou moins, un tiers l’envisage dans 6 à 10 ans et 15 % des franchisés ne savent pas quand ils envisagent de céder ou transmettre leur entreprise (contre 22 % en 2011 et 23 % en 2010).

Quels sont les motifs évoqués par les franchisés envisageant une cession dans les 5 prochaines années ? Contrairement à une idée reçue, le départ à la retraite est loin d'être le motif prioritaire menant à une cession. En effet, très majoritairement les franchisés interrogés évoquent comme motif principal l'opportunité financière (71 % en 2012, contre 63 % en 2011). Vient ensuite la possibilité de changer d’activité (40 % en 2012 contre 32 % en 2011, 50 % qui ont une ancienneté de 3 à 5 ans) et enfin la cessation de l’activité, le départ à la retraite (39 % en 2012 contre 41 % en 2011, 65 % chez les franchisés âgés de 50 ans et plus).

Plus facile à revendre une entreprise en franchise ? Comme le souligne l'enquête, « les franchisés ont confiance dans leur modèle de développement car 66 % d’entre eux pensent être mieux armés qu’un commerçant traditionnel pour transmettre ou céder leur entreprise dans de bonnes conditions. Cette évolution est stable. » Cette confiance est d'autant plus forte que de plus en plus de réseaux de franchise mettent en place des outils dédiés à la transmission / cession de leurs entreprises franchisées. Ainsi, comme l'atteste l'enquête FFF-Banque Populaire, en 2012, la majorité des franchiseurs (53 %) anticipe la cession ou transmission de l’entreprise de leurs franchisés « en mettant en place des outils d’accompagnement : proposition de repreneur potentiel, reprise de l’entreprise du franchisé par le franchiseur, recherche de partenaires financiers. » Cette proportion est en hausse constante. En 2009, 55 % des réseaux n'avaient pas mis en place des outils d'accompagnement alors qu'ils ne sont plus aujourd'hui que 47 %. Quels sont ces outils ? Essentiellement des outils financiers (16 %), mais aussi un accompagnement global du franchisé (12 %), des conseils (11 %), des outils RH (10 %), un dossier de cession / revente (5 %), ou encore des outils comptables (4 %).


Pour ce qui concerne le profil des repreneurs, les cédants envisagent comme principaux successeurs un des salariés du franchisé (23 %), un nouveau franchisé (21 %), le franchiseur (17 %) ou encore un franchisé installé (14 %). Ces chiffres sont stables par rapport à 2011.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

Trouver une franchise

Les franchises qui recrutent dans le même secteur

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top