logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

« Nous ne manquons pas de projets pour continuer à réussir avec Ada ! » Sophie Pourry (franchisée Nancy)

Publié le

Sophie et Jean-Luc Pourry sont franchisés Ada à Nancy depuis l’été 2018. Après une année 2020 marquée par deux confinements successifs et un net ralentissement de l’activité dans le pays, le couple de chefs d’entreprise revient sur la gestion de la crise au sein du réseau spécialisé dans la location de proximité. 

« Nous ne manquons pas de projets pour continuer à réussir avec Ada ! » Sophie Pourry (franchisée Nancy)

ADA

Avec ADA, devenez acteur de la mobilité de demain
Leader de l’autopartage auprès des professionnels et des particuliers dans les grandes agglomérations françaises.

Quel a été votre parcours avant de rejoindre Ada ?

Mon mari et moi évoluions tous deux dans des secteurs bien éloignés de l’automobile. Lui gérait un centre de profits dans les surgelés et j’étais responsable qualité dans le chocolat. Mais nous avions ce projet de couple de travailler ensemble, pour nous rapprocher. Il a quitté son travail avant moi et a contacté plusieurs entreprises, de différents secteurs, pour que nous puissions nous faire une idée de ce qui nous correspondait le plus. Et c’est finalement Ada qui a retenu toute notre attention. 

Pourquoi avoir choisi ce réseau ? Quels étaient, pour vous, ses atouts par rapport à la concurrence ?

En fait, dès le départ, nous avons eu un excellent contact avec le groupe. Je crois que le feeling est très important et nous l’avons vraiment eu dès les premiers instants. Nous partageons le même état d’esprit qu’Ada qui, même si c’est un grand groupe, a su conserver un côté familial et est resté à taille humaine. L’aspect financier a joué aussi puisque, contrairement à d’autres franchises, les frais d’entrée restent relativement faibles. Et puis le concept en lui-même nous a parlé ! 

De quel accompagnement avez-vous bénéficié au moment de votre lancement ? Et par la suite ?

Dès notre intégration dans le réseau, nous avons profité d’une formation complète pour la théorie pure et avons ensuite été accompagnés par un formateur sur le terrain, au moment de l’ouverture de notre agence. C’est vraiment un travail au quotidien avec lui, pendant un mois, pour voir ce qui se passe concrètement sur le terrain. Avec le recul, on aurait aimé que la partie théorie soit un peu moins longue et la partie pratique un peu plus soutenue, avec par exemple une immersion en agence avant l’ouverture de la nôtre. Et depuis que nous avons fait remonter ce constat, je crois que c’est à l’étude ! C’est appréciable de se sentir entendus à ce point-là par le franchiseur ! 

Il y a également un responsable régional qui est présent à nos côtés, vient nous voir plus ou moins régulièrement en agence et répond à l’ensemble de nos questions. Cette année, vu le contexte, les échanges ont plutôt eu lieu par téléphone, mais ce n’est pas tout le temps comme ça ! 

Justement, comment avez-vous vécu les deux confinements successifs ?

Pour le premier confinement, nous avons été très bien épaulés, avec un important relais d’information de la part du réseau pour tout ce qui était demande d’aides, décalage des échéances et autres. Même si Ada, après concertation avec l’ensemble de ses franchisés, avait pris la décision de rester ouverts pour permettre notamment aux soignants de se déplacer ou aux entreprises de pouvoir effectuer leurs livraisons, l’activité a été relativement calme. C’est dommage que ça n’ait pas été plus mis en avant car nos efforts pour nous démarquer de la concurrence ont été énormes !

Le second confinement a été différent puisque tout le monde savait déjà où il allait. Nous avons donc décidé de beaucoup travaillé la communication de notre côté. Nous encourageons le bouche à oreille par exemple et essayons d’être très présents sur les réseaux sociaux. Nous allons aussi essayer de plus développer le libre service à partir de l’an prochain. 

Quelles sont vos perspectives pour 2021 et au-delà ? Cette crise a-t-elle freiné vos ambitions ?

Nous espérons que tout va rentrer dans l’ordre et qu’à notre niveau, nous pourrons repartir sur de bonnes bases. Comme nous avons ouvert en juillet 2018, nous étions en progression, nous n’affichons donc pas de pertes réelles mais le chiffre d’affaires n’est quand même pas celui que nous espérions ! L’idée, pour 2021, est de développer notre flotte de véhicules utilitaires et toute la partie libre-service digitalisée. Nous ne manquons pas de projets pour continuer à réussir avec Ada ! 

Auriez-vous pu surmonter cette crise de la même manière si vous aviez été seuls, sans le réseau pour vous soutenir ?

Clairement non ! Le soutien d’Ada nous a vraiment permis de garder la tête hors de l’eau et de régler plus facilement des questions comme celles de la suspension des loyers ou du décalage de certaines échéances. Quand vous êtes un chef d’entreprise livré à vous-même, toutes ces démarches administratives sont lourdes !

Quel conseil donneriez-vous à un créateur d’entreprise qui souhaite se lancer avec Ada aujourd'hui ?

Si on a un projet de création d’entreprise, il faut se lancer ! Evidemment, il faut prendre en compte la réalité pour bien réagir et prendre les bonnes décisions mais nous sommes dans un pays où le gouvernement a la volonté de faire avancer les choses et encourage la création d’entreprise. Il faut savoir en profiter ! Je pense qu’il faut y aller : être chef d’entreprise c’est dur mais c’est un beau métier !

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 4,5/5 - 5 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de ADA

Avec ADA, devenez acteur de la mobilité de demain

Rejoignez le réseau n°1 de location de véhicules en France
 
Avec plus de 1100 agences, ADA est à ce jour l'acteur de mobilité le mieux implanté sur le territoire français. Créé en 1984, l'enseigne est le 1er loueur sur le marché de la proximité (70% du marché de la location) et N°1 de la location d’utilitaires en France. Devenir franchisé ADA, c'est rejoindre un groupe familial reconnu, un acteur incontournable du marché de la mobilité en France, et qui vous offre ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top