logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

« La reprise post-confinement a été forte », Guillaume Varobieff (Repar’stores)

Guillaume Varobieff, directeur général du réseau Repar’stores, tire le bilan de ce début d’année 2020 marqué par la crise de coronavirus. Il revient sur les effets de la crise sur l’activité de l’enseigne et comment le réseau a su s’adapter. (A voir en vidéo)

« La reprise post-confinement a été forte », Guillaume Varobieff (Repar’stores)

REPAR'STORES

Réparation de stores et de volets roulants
Repar’stores est spécialisé dans la réparation et la modernisation de stores et de volets roulants

Toute la Franchise : Votre concept est-il inédit ou traditionnel ?

Guillaume Varobieff : Repar'stores est un concept inédit mais partant d'une activité traditionnelle. En effet, on est la première franchise nationale spécialisée dans la réparation et la modernisation de stores toutes marques. On a donc créé un nouveau métier, il y a dix ans, en nous positionnant sur un secteur qui n'intéressait pas les 10.000 installateurs français qui, eux, se focalisaient sur le changement complet des volets roulants et des stores. Pourtant ce marché de niche est à fort potentiel car estimé à plus de 650 millions d'euros pour 70 millions de volets roulants installés. 

« Ce marché de niche est à fort potentiel car estimé à plus de 650 millions d'euros pour 70 millions de volets roulants installés »

Notre concept est aussi inédit car nos franchisés ont une structure légère car nous n'avons pas de nouveaux commerciaux, ce qui allège les charges d'exploitation. Nous développant en franchise, on donne accès à la création d'entreprise avec un apport personnel de 5.000 euros pour un investissement de 45.000 euros. 

Pour résumer, nous sommes positionnés sur marché de niche à fort potentiel, avec un investissement faible et des charges limitées, ce qui confère à notre concept une excellente rentabilité. En 2020, nous réaliserons 52 millions d'euros de chiffre d'affaires avec une croissance de quasiment 30% par rapport à 2019. 

Pour finir, Repar'stores est aussi écologique par essence puisqu'on répare au lieu de remplacer et, en un peu plus de dix ans, on a ainsi économisé mille tonnes de déchets supplémentaires. 

Comment votre marché a-t-il été impacté par la crise Covid-19 ?

Le bâtiment, et plus particulièrement l'entretien du bâtiment, est une valeur refuge en temps de crise. Les clients continuent à consommer pour leur habitat, et ce, plus encore qu'en temps normaux. Nous avons donc de très bons retours de clients qui sont contents d'entretenir leurs maisons et leurs terrasses et nous appellent pour des volets bloqués, des stores à réparer, des moteurs de stores à changer ou à installer. 

« On a eu des records de chiffre d'affaires d’environ 20% de plus que l'objectif chaque mois »

La reprise post confinement a été forte. On a eu des records de chiffre d'affaires d’environ 20% de plus que l'objectif chaque mois. En 2020, on devrait ainsi non seulement atteindre notre objectif de 52 millions mais le dépasser. Nous sommes donc très confiants quant à la suite de l'activité et à notre évolution. 

Comment le réseau Repar’stores s’est-il adapté à la crise ? 

On a d'abord mis en place des mesures d'accompagnement pour nos franchisés partenaires, pour gérer la situation d'attente avant la reprise d'activité. Ensuite, on a mis en place quelques nouveautés comme les devis à distance, qui n'existaient pas, et on a développé des stores pour se protéger du virus, des stores transparents installés dans les commerces, par exemple. 

>> Lire aussi : Repar’stores profite du confinement pour accélérer sa digitalisation

Et puis on a évidemment continué, comme on le faisait déjà avant, à porter des gants, des surchaussures, à nettoyer les surfaces d'intervention. Si ce n'est le port du masque, on n'a pas eu de grands changements dans notre concept. 

En revanche, on note quand même une dégradation de la logistique. La fabrication et la livraison des produits sont plus longues et il faut qu'on informe bien nos clients pour éviter les frustrations. 

Quelles sont vos perspectives et ambitions de développement ?

Aujourd'hui Repar'stores conforte son leadership sur le territoire national. On compte 200 partenaires franchisés et on vise, au minimum, 300 partenaires sur toute la France. Donc on continue de rechercher de nouveaux candidats. 

On accompagne aussi nos franchisés dans leur développement puisque, si aujourd'hui on a environ 20 nouveaux partenaires franchisés par an, le plus gros développement de chiffre d'affaires se fait via la prise de marché de nos franchisés existants. C’est pourquoi on les accompagne vraiment dans leur développement et la structuration et la consolidation de leur société. 

>> Lire aussi : Le réseau Repar'stores toujours aussi dynamique dans son développement

On s'intéresse également à l'international. Si on a créé un nouveau métier en France, il n'existe pas de Repar'stores dans les autres pays et pourtant le besoin des clients est exactement le même. Ils souhaitent qu'on puisse réparer leurs volets roulants ou leurs stores au lieu de le changer. C'est donc aussi une de nos perspectives de développement. 

Quel est, selon vous, le franchisé idéal ?

Chez Repar'stores il n'y a pas de profil type pour devenir franchisé. Aucune expérience dans le bâtiment n'est nécessaire. Il suffit d'avoir un goût pour le travail manuel et également, bien sûr, des attitudes relationnelles. Mais la plupart de nos franchisés sont des cadres qui se sont reconvertis et qui n'étaient pas du tout issus de notre de notre secteur. 

En revanche, si aucune expérience n'est requise, il faut évidemment qu'on partage avec nos franchisés les mêmes valeurs. Les valeurs et les relations humaines sont l'essence de notre réseau. On est un réseau, certes national, mais qui a une culture d'entreprise locale. On est même un réseau familial puisqu'on se développe beaucoup par le bouche-à-oreille. Aujourd'hui environ un nouveau franchisé sur deux rentre chez Repar'stores parce qu'il connaît dans le réseau un ami, un cousin, un frère, un fils, un père... Il y a 11 ans, on a voulu créer un réseau de chefs d'entreprise heureux et permettre aux franchisés de se reconvertir et de s'épanouir dans leur nouveau métier est notre plus belle réussite en tant que franchiseur.


Voir l’interview de Guillaume Varobieff, directeur général du réseau Repar’stores, en vidéo :

Pour en savoir davantage sur Repar’stores et les conditions pour entreprendre avec le réseau, rendez vous sur la fiche de présentation de la franchise Repar’stores

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 3 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

À propos de REPAR'STORES

Réparation de stores et de volets roulants

Découvrez la franchise Repar’stores   Leader dans la réparation et la modernisation de stores et volets roulants
 

Repar’stores a démontré toute la pertinence et la qualité de son concept. Un réseau innovant au potentiel de développement très élevé !
Le secteur de la réparation et de la modernisation de store et de volet roulant est un marché porteur et inexploité. Le parc est évalué aujourd’hui, à plus de 70 millions d’unités, ...

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top