logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

« En devenant franchisé j’ai appris un nouveau métier : celui de patron », Conrad Coste (franchisé Dynaprêt)

franchise DYNAPRET
franchise DYNAPRET
Accompagner gratuitement le particulier et obtenir les meilleures conditions (assurance, taux, garantie,...) pour son crédit immobilier

Professionnel de l’immobilier pendant plus de 20 ans, Conrad Coste s’est reconverti dans le courtage en prêts immobiliers en 2015 en rejoignant le réseau Dynaprêt, le spécialiste du courtage en prêt immobilier 100 % gratuit, d’abord comme salarié avant de devenir un des premiers franchisés de l’enseigne après son ouverture à la franchise en avril 2018. Il revient sur son passage de salarié à chef d’entreprise, sa nouvelle vie de franchisé et ses relations avec le réseau Dynaprêt.   

De commercial à patron

Conrad Coste franchisé Dynapret Ain « J'ai un ADN qui vibre immobilier avec 24 ans d'expérience immobilière dans la transaction,  dans l'investissement et en tant que marchand de biens. A un moment de ma vie, alors que je m'essoufflais commercialement, j'ai été démarché par un ex-collègue qui travaille pour l’agence Dynaprêt de Bron. Il m’a m’exposé le concept et, en moins de dix minutes, je lui ai demandé s’ils embauchaient ! Ce concept était novateur et représentait, pour moi, le rêve d’à peu près tous commerciaux : proposer des services sans demander d'honoraires aux clients. 

On est en 2014, je rencontre alors François Lecerf [cofondateur du réseau Dynaprêt, ndlr] pour un premier entretien d'embauche et, le 1er janvier 2015, j'attaque mon nouveau métier de courtier en prêt immobilier. J’ai vu une opportunité de renouveler mon souffle commercial en développant un nouveau business, mais sans être seul. Quand je suis devenu salarié Dynaprêt c’était, en effet, avec cette perspective de pouvoir, à terme, me mettre à mon compte tout en bénéficiant du soutien d’un réseau. Ce soutien est important pour moi car, si j'ai une âme de commercial, je suis peu intéressé par les aspects stratégiques et cette dimension c’est le réseau qui me l’apporte. 

Quand je suis devenu franchisé, au début de l’année 2019, ma première grande surprise, a été d’avoir à appendre un nouveau métier : celui de patron. J’avais pu acquérir toutes les compétences métiers, il a fallu que j’apprenne mon nouveau rôle de patron. 

Si j’ai choisi la franchise Dynaprêt c’est aussi parce qu’elle représente une vraie success story à mettre en avant auprès des prospects et futurs collaborateurs. Lors de son lancement en franchise, Dynaprêt a réuni quelque 900 prescripteurs au Musée des Confluences de Lyon, c’est un argument marketing non-négligeable. Et si je réussis à agréger autour de moi des talents c’est bien parce qu'aujourd'hui, au sein du réseau, on a une trentaine de collaborateurs salariés qui gagnent très bien leur vie, qui sont dans une vraie dynamique, avec une forte interactivité dans les équipes et sans concurrence entre les commerciaux.  

Et une fois qu'on a attiré ces talents, ils sont formés au siège pour acquérir les fondamentaux. Ils rejoignent bien plus que ma petite équipe bressane, ils rejoignent un groupe avec les avantages et perspectives que cela implique. Actuellement, par exemple, j’ai une jeune collaboratrice très performante. Dans quelques années elle pourra envisager devenir franchisée pour, à son tour, ouvrir sa propre agence. »  

L’accompagnement du réseau

« Dynaprêt met à disposition de ses franchisés des outils de gestion performants, des formations de qualité et un accompagnement efficace. 

Ce que j’attends principalement de la tête de réseau c’est vraiment un soutien pour définir mes choix stratégiques : est-ce que mon développement est bien équilibré sur tel ou tel périmètre ? Faut-il que j’embauche tout de suite ou plus tard ? Pour vous donner un exemple, au début, j’avais prévu de commencer seul. François Lecerf et François Maigrot [cofondateurs du réseau, ndlr] m’ont incité à nourrir plus d’ambition et à recruter directement deux collaborateurs, pour faire démarrer l’activité plus rapidement. De la même manière, j'aurais voulu, dès le départ, initier 10 partenariats bancaires. Là, ils ont plutôt modéré mes ardeurs. Ils m’ont fait prendre conscience que ce n’était pas le plus judicieux : les volumes à Bourg-en-Bresse ne sont pas les mêmes qu’à Lyon où j’exerçais auparavant. A chaque fois, je leur ai fait confiance parce qu’ils avaient six ans d’expérience et de résultats positifs derrière eux. Et je ne l’ai pas regretté.

Le réseau apporte aussi beaucoup au niveau de la formation. Mes deux premières collaboratrices ont bénéficié d’une formation particulièrement efficace fondée sur le principe de « Vis ma vie », au contact de collaborateurs sur le terrain. A l’issue de cette formation elles ont été opérationnelles très rapidement. C’est très précieux pour un chef d’entreprise, car moi tout seul je ne pouvais pas le leur proposer. »

Des perspectives de développement

« Mon secteur actuel rassemble environ 200.000 habitants dans le Nord du département de l’Ain. Mon objectif est d’investir les régions limitrophes comme le Mâconnais et le Jura qui offrent de bons potentiels. Aujourd’hui, même si je ne peux pas encore me détacher du terrain, je m’oriente clairement vers un rôle de manager. Parce que l’envie est là. J’aimerais monter une écurie de course, avec de nouveaux talents que je pourrais aider eux aussi, à grandir. »

L’importance de l’image de marque et de la gratuité

« Sous enseigne Dynaprêt, on jouit d’une image de marque forte fondée sur le bouche à oreille de professionnels à  professionnels, de banquiers à banquiers, de particulier à particulier. Si vous êtes intéressé par ce réseau, le meilleur conseil que je puisse donner c’est de venir nous rencontrer ! En deux heures, vous verrez comment on accompagne un client ou comment on reçoit un prescripteur autour d’un café. Nous n’avons pas labélisé un système dont le secret se transmet depuis 300 ans, nous avons juste constaté que le système de courtage gratuit est parfaitement dans l'air du temps. Nous proposons gratuitement un accompagnement professionnel, et j’insiste sur professionnel. Tout repose sur une pyramide de vertu : je suis efficace, je suis sympathique et agréable, je vous donne gratuitement de bons conseils et je vous permets de matérialiser votre investissement. Et ensuite, vous parlerez de moi à vos proches. Ce pouvoir de recommandation est juste exceptionnel. 

De plus, grâce à notre service gratuit on est complètement libre. Il m’arrive de recevoir des dossiers difficilement défendables et, là, je deviens plus coach financier que courtier. Je reçois des gens à qui j'explique que leur tenue de compte ne tient pas debout. Je peux le faire librement parce que je ne leur prends pas un euro. Cette qualité relationnelle est très forte. Il ne se passe pas une journée sans que je ne reçoive un, deux, voire trois clients dont je vais ainsi changer la vie. On est un peu les Robins des Bois du crédit. »

Pour en savoir davantage sur l’enseigne Dynaprêt et les conditions pour ouvrir une agence de courtage en crédits immobiliers avec le réseau, rendez-vous sur la fiche de présentation de la franchise Dynaprêt

Mots clés :
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 5/5 - 4 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top