logo-webcdlogo-mobilelogo-infoprologo-desktoplogo-desktop.originallogo-desktop.bakicon-theme-testicon-social-whatsappicon-social-twittericon-social-shareicon-social-linkedinicon-social-facebookicon-searchicon-search--activeicon-my-accounticon-homeicon-ctrl-chevron-righticon-ctrl-chevron-right-bakicon-ctrl-chevron-lefticon-ctrl-arrow-righticon-carticon-action-close

Témoignage Bagelstein Paris 17 : "un coup de cœur pour cette jeune entreprise pleine d’ambition et d’humour"

Publié le

David Nahon est franchisé Bagelstein dans le 17e arrondissement parisien depuis 5 ans. Pour Toute la Franchise, il a accepté de faire le point sur son parcours au sein de l'impertinente enseigne de restauration rapide spécialisée dans le bagel.

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Point de vente BagelsteinDavid Nahon : Je suis un Parisien de 38 ans, marié avec 2 enfants. Opticien de formation, j'ai eu une première expérience de chef d’entreprise dans l’optique entre 2008 et 2013. J’ai décidé en 2014 de me lancer dans une toute nouvelle aventure : la restauration rapide.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

DN : Étant complètement novice dans le domaine de la restauration, il était pour moi évident de faire ce business avec des personnes pouvant m’apporter leur expérience et leur expertise dans ce domaine. La première phase de réflexion fut donc de savoir avec quelle franchise j’allais me « marier ». Après avoir consulté plusieurs franchiseurs, c’est finalement BAGELSTEIN qui m’a mis le « bagel au doigt ». Tout simplement une question de feeling et de coup de cœur pour cette jeune entreprise pleine d’ambition et d’humour.

TLF : Etiez-vous de la profession avant de vous lancer ? Si non, pourquoi avez-vous changé de secteur d’activité ?

DN : Comme dit précédemment, j’étais gérant de deux magasins d’optiques. Le métier en lui-même ne me faisait pas spécialement vibrer ; le marché est ultra concurrentiel et surtout malmené par les réseaux de soins fermés qu’imposent les mutuelles. Et il faut dire qu’une bonne opportunité de vente s’est présentée.

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagné dans votre activité ?

DN : Du premier contact avec Gilles Abecassis (Co-fondateur de l’enseigne BAGELSTEIN) à aujourd’hui, j’ai toujours été accompagné et suivi de façon méthodique. Que ce soit sur le plan marketing, hygiène, élaboration de nouvelle recette, toute l’équipe BAGELSTEIN est présente lorsque je leur en fais la demande.

Grace à leur expérience, Gilles et Thierry m’ont largement aidé à établir un business plan solide, efficace et relatant la stricte vérité du marché de la restauration rapide. A l’ouverture, Thierry était également présent durant quelques jours pour s’assurer du bon déroulement de l’ouverture.

Je suis maintenant suivi par toute l’équipe d’Animation Réseau qui vient me voir mensuellement ou plus si j’en exprime le besoin. Toujours joignable, l’équipe AR répond à toutes mes questions et demandes pour le bon fonctionnement quotidien du restaurant.

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

DN : La formation initiale s’est déroulée sur 1 semaine dans l’une de leur succursale à Strasbourg (la première boutique BAGELSTEIN). Cette formation fut intense mais ultra productive. Au bout d’une semaine de formation, j’étais à même de « gérer » la boutique de A à Z. Bien sûr, on en apprend par la suite tous les jours.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

DN : Franchisé depuis 5 ans maintenant, le franchiseur a toujours respecté ses engagements, que ce soit sur l’approvisionnement des produits frais livré tous les jours (Bagels, pâtisseries, produits frais), la gestion de la communication, le renouvellement de la gamme ou bien même de nouveaux produits.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

DN : Dans l’ensemble, il y a un très bon esprit d’équipe entre franchisés. Étant à Paris, je suis en relation plus étroite avec les franchisés proches de mon point de vente. Plusieurs réunions régionales et/ou nationales ont lieu dans l’année, cela permet de nous rencontrer, surtout pour les nouveaux arrivants. Ces réunions permettent également d’échanger sur les « best practice » de chacun afin de faire grandir le réseau.

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

DN : L’objectif initial de la première année fut effectivement atteint grâce à tout le soutien de l’équipe BAGELSTEIN qui m’a permis d’assurer une excellente ouverture de mon point de vente.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

DN : Le renouveau de la gamme des produits ainsi que l’élaboration de nouveaux produits me permettent de fidéliser ma clientèle qui est toujours à l’affut de nouveautés.

Cela se traduit par exemple par le bagel du mois, le bagel de saison, les soupes en hiver, l’introduction de salades à composer soi-même, des boissons maisons en été (citronnade, thé glacé, milkshake…) A savoir que tous ces produits sont faits maison, élaboré par BAGELSTEIN et uniquement vendu chez BAGELSTEIN.

Un autre axe de développement de CA est la partie traiteur. En effet, je démarche également les sociétés aux alentours afin de leur proposer différentes prestations. Nous élaborons des mini-bagels, mini pâtisseries à la demande du client, nous permettant d’être les seuls à avoir cette offre traiteur et de développer du CA hors restaurant.

TLF : Avec le recul, le concept est-il bien positionné et bien justifié sur votre marché ?

DN : Avec un panier moyen qui se situe entre 9,50€ et 11€, le concept BAGESTEIN est effectivement bien positionné sur le marché de la restauration rapide.

De plus, à ce prix-là, le client a des produits frais tous les jours : les pains bagels et pâtisseries sont pétris et cuits la nuit et nous sommes livrés tous les matins. Nous n’avons aucun produit congelé ou surgelé lié aux bagels ou aux pâtisseries que nous vendons.

En outre, nous sommes situés dans un quartier assez touristique : les touristes connaissent suffisamment bien le produit et n’hésitent donc pas à franchir la porte.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

DN : Tant que l’on n’a jamais travaillé dans la restauration, on ne peut pas vraiment se rendre compte de la montagne de travail et de présence que cela nécessite. Cependant, avec l’aide de mon franchiseur et également une bonne formation du personnel, on peut se permettre plus de temps libre après quelques mois d’ouverture.

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

DN : Absolument pas. Comme dit précédemment, je n’avais aucune expérience dans la restauration. Je n’avais aucune connaissance sur les différents fournisseurs. Et je n’avais pas non plus d’idée bien précise de produits/recettes que j’allais proposer à ma clientèle. Mais surtout, BAGELSTEIN c’est avant tout un coup de cœur pour leurs produits frais, leur communication impertinente, leurs fondateurs, Gilles et Thierry, toujours à l’écoute….

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

DN : OF COURSE ! Je suis d’ailleurs sur le point d’ouvrir mon deuxième restaurant BAGELSTEIN.

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ? 

DN : D’un point de vu général, de ne pas être presser d'ouvrir avant d’avoir trouvé un TRES BON emplacement (rien de nouveau mais tellement évident qu’on a tendance à l’oublier) Avoir la fibre du commerce, car cela reste avant un commerce avec tout ce qui avec : fidéliser sa clientèle, toujours être souriant et dynamique, et surtout, recruter le bon personnel.

Vous appréciez cet article? Notez-le.
Note 3,9/5 - 9 avis

Trouver une franchise

Franchises par apport

Vous avez déjà une idée de budget ? Trouvez une franchise qui corresponde à l’apport que vous souhaitez investir.

Découvrez quelle franchise est faite pour vous !

Recherchez une franchise par thématique

Trouvez le secteur de vos rêves !

Vous souhaitez ouvrir une entreprise en franchise dans un secteur d’activité particulier ? Découvrez toutes les thématiques des franchises.

Voir toutes les thématiques
Scroll to top