Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise cliquer sur l'élement pour deployer le moteur de recherche
Financer votre projet

trouver une franchise

Quel concept de franchise

programme coaching

> Gratuit
> 7 jours / 7 leçons
> Conseils d'experts
> Témoignages

languette

Voir-rédiger les commentaires Voir les news de ce réseau

Témoignage de la franchisée APEF de Lattes : " Ils ont toujours été très réceptifs, disponibles et réactifs"

Publiée le
Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn

Aurélie Rufino a ouvert son agence de services à la personne avec APEF à Lattes, dans l'Hérault, en 2008. La franchisée a accepté de revenir avec nous sur son parcours et tout ce que le réseau lui a apporté dans son projet.

Toute la Franchise : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Aurélie Rufino, franchisée Apef à LattesAurélie Rufino : j’ai 39 ans, je suis titulaire du diplôme d’Etat de conseillère sociale et familiale. J’ai d’abord débuté ma carrière professionnelle en tant qu’éducatrice spécialisée à l’Association des Paralysés de France puis dans un service d’accompagnement de personnes en situation d’handicap mental à Paris. J’ai ensuite décidé de déménager à Montpellier en 2006 afin de me rapprocher de ma famille. Deux années plus tard, j’ouvrais mon agence APEF à Lattes à l’âge de 28 ans.

TLF : Pourquoi avoir créé votre société avec le support de votre franchiseur ? Avez-vous consulté des concurrents de votre enseigne ?

AR : J’ai rencontré des difficultés à trouver un travail dans mon secteur lorsque je suis arrivée à Montpellier. J’ai d’abord tenté d’intégrer un poste administratif au sein du siège social d’APEF mais il n’y avait pas d’opportunités à l’époque. L’enseigne et ses valeurs me plaisaient beaucoup donc je me suis renseignée sur les différentes façons de les rejoindre. C’est en parcourant leur site internet que j’ai alors découvert leur concept de franchise.

J’ai rapidement regardé les autres enseignes mais j’avais un réel coup de cœur pour APEF et le siège social se trouvait à Lattes, juste à côté de Montpellier…ce qui pour moi était juste l'idéal !

L’enseigne débutait son développement en franchise et ne comptait alors que 5 franchisés au sein du réseau. J’ai beaucoup échangé avec le responsable développement, puis je suis allée à la rencontre des franchisés et j’ai tout de suite eu l’impression d’entrer dans une famille. La vision de terrain m’a beaucoup rassurée, puisque j’ai ressenti un vrai partage de valeurs. La proximité avec le siège était également un grand point fort pour moi. Il s’avérait que Lattes n’était pas encore couverte par APEF. J’ai donc décidé de me lancer. Tout s’est mis en place avec beaucoup de simplicité. Si bien, qu’eux aussi m’ont fait confiance afin de gérer la 5e franchise du réseau du haut de mes 28 ans. 

TLF : Comment avez-vous été et êtes-vous toujours accompagnée dans votre activité ?

AR : J’ai été accompagnée par mon chargé de développement. Nous avions de très bons contacts puisqu’il était à mes côtés depuis la phase de réflexion de ce projet. Il m’a alors guidé en amont de l’ouverture et est venu avec moi sur le terrain durant ma première semaine au sein de l’agence. Aujourd’hui, une animatrice m’accompagne et même si j’ai suffisamment d’expérience dans le réseau pour fonctionner en autonomie, elle m’a apporté une énorme aide en début d’année suite à des problématiques de personnel. 

TLF : La formation vous a-t-elle permis concrètement de démarrer votre activité dans des conditions optimales ?

AR : J’ai réalisé 3 semaines de formation au siège et en agence, ce qui m'a beaucoup apporté. J’ai également noué des liens très solides avec les personnes du réseau dans ma région d’implantation, ce qui m’a permis de m’enrichir toujours plus de l’esprit et des process liés au réseau.

TLF : Votre franchiseur a-t-il concrètement respecté tous les points sur lesquels il s’était engagé ?

AR : Oui, tout à fait. En plus j’étais située à côté, donc je pouvais aller voir l’ensemble du siège, et dès que j’avais une question j’étais directement informée. Ils ont toujours été très réceptifs, disponibles et réactifs. Aujourd’hui je fonctionne de manière plus autonome, mais dès que j’ai besoin d’aide ou de conseils il y a toujours du monde disponible pour me répondre.

TLF : Comment se passent les relations avec vos collègues franchisés ? L’esprit réseau est-il réellement effectif ?

AR : Oui, et nous avons la commission franchise qui est là. Le réseau s’agrandit et évolue, mais j’appelle souvent mes collègues de l’époque. Nous sommes très soudés. 

TLF : En termes de chiffre d’affaires, avez-vous atteint vos objectifs ?

AR : J’ai toujours beaucoup performé et j’ai toujours été en progression ! Nous avons chaque année des difficultés de recrutement, mais le besoin en services à la personne des particuliers est vraiment là.

TLF : Quelles actions menez-vous pour développer votre C.A et vos clients ?

AR : Aujourd’hui je bénéficie d’une très bonne notoriété sur mon secteur car je suis très bien située et connue sur le territoire.

Je veille beaucoup à l’environnement et à l’ambiance de travail au sein de mon agence afin que tout le monde puisse se sentir bien. 

J’ai également développé l’activité de jardinage au sein de mon agence depuis cette année.

TLF : L’analyse que vous avez menée avant de rejoindre votre franchiseur corrobore-t-elle votre vécu sur le terrain ?

AR : Oui, la demande est présente et progresse !

TLF : Auriez-vous pu mener à bien votre activité si vous aviez du la créer seul ?

AR : Non pas du tout ! Je n’aurais pas pu le faire toute seule à 28 ans. Le fait d’avoir été entourée a été capital. 

Peut-être qu’aujourd’hui je pourrais essayer de me lancer seule grâce à l’expérience acquise au sein du réseau mais c’est un vrai challenge même lorsque l’on connaît le métier sur le bout des doigts !

TLF : Si c’était à refaire, signeriez-vous à nouveau avec votre franchiseur ?

AR : Oui dix fois ! Je suis extrêmement reconnaissante de mon expérience aujourd’hui ! Je suis arrivée dans le sud avec peu de choses avec moi, et aujourd’hui me voilà installée en tant que chef d’entreprise !

TLF : Quels conseils donneriez-vous à tous les candidats intéressés par votre enseigne ? 

AR : Rencontrer les franchisés ! C’est ce qui est très important ! Et par la suite, veiller au management par la bienveillance ainsi que bien comprendre la nécessité du recrutement et de la pérennité de ses équipes pour le bon fonctionnement de son activité. Je conseillerai également de bien ficeler son budget de départ et de prévoir une assise financière au démarrage afin de démarrer sereinement.

>> Lire aussi : O. Muller (franchisé APEF) : « Je gagnais plus lorsque j’étais cadre, mais j’ai gagné ma liberté, et ça, ça n’a pas de prix ! »


Partager : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn
Créer une surveillance par email
Vous appréciez cet article? Notez-le.
Soyez le premier à noter

0 commentaire

  • Il n'y a encore aucun commentaire pour cette news. Soyez le premier à réagir !

laisser un commentaire

Le commentaire que vous déposerez ici sera du domaine public. Si vous êtes intéressé par l'enseigne, ne laissez pas vos coordonnées ici, mais cliquez sur « Demande de documentation » en haut ou bas de page. Merci.

250 caractères restants

Menu Créer son entreprise et devenir franchisé, Toute la franchise

Aucune
sélection

Newsletter Toute La Franchise

Recevez gratuitement le meilleur de l'actualité
de la franchise !